Russie - Reporters sans frontières dénonce des atteintes à la liberté de la presse en marge de l'élection présidentielle



    MONTREAL, le 5 mars /CNW Telbec/ - Reporters sans frontières dénonce les
atteintes à la liberté de la presse observées le 2 mars 2008 sur le territoire
de la Fédération de Russie, en marge de l'élection présidentielle.
    "Les incidents qui se sont produits en marge de l'élection témoignent de
la nervosité des autorités face aux journalistes indépendants", a déclaré
Reporters sans frontières.
    Dans la région de la Sakhaline du Sud, Pavel Abakoumov, journaliste de
l'hebdomadaire Youzhno Sakhalinsk Tvoia Gazeta, a été agressé par un
lieutenant de l'armée alors qu'il allait vérifier qu'il n'y avait aucune
fraude dans le déroulement de l'élection.
    Evgueni Ivanov, un photographe de Novossibirsk qui a refusé de cesser de
prendre des photos, est accusé d'"insoumission aux forces de l'ordre" et
"d'absence d'enregistrement" dans un bureau de vote.
    A Saint-Pétersbourg, Tamara Rozunkova, correspondante du journal
Grajdanskii Golos, édité par l'association Golos qui organise un monitoring
des élections, a été détenue par la milice parce qu'elle se trouvait dans un
bureau de vote sans "autorisation officielle".
    A Tchelianbinsk, un correspondant du même journal Grajdanskii Golos,
s'est vu refuser l'accès à un bureau de vote. Ses papiers et autorisations
étaient pourtant en règle. Il a dû s'éloigner à plus de 50 mètres du bureau de
vote. Alors que le gouverneur Piotr Soumine arrivait pour voter, les forces de
l'ordre ont arrêté le journaliste. N'ayant commis aucune infraction, le
journaliste a été rapidement libéré, mais n'a pas pu se rendre dans le bureau
de vote.
    Anton Nazarov, journaliste du quotidien Vpered, un journal local de Ximki
(banlieue de Moscou), a été agressé par des miliciens alors qu'il essayait de
sortir du bureau de vote avec son bulletin à la main. Il avait tenté cette
expérience après avoir reçu l'affirmation de la commission électorale que cela
ne poserait aucun problème.
    A Moscou et dans la région d'Astrakhan, des journalistes n'ont pas pu
s'approcher à plus de 50 mètres des bureaux de vote et les forces de l'ordre
leur ont interdit d'interroger les électeurs. Un journaliste du quotidien
britannique Telegraph n'a pas pu interviewer les électeurs du quartier Sokol à
Moscou.




Renseignements :

Renseignements: Katherine Borlongan, Directrice générale, Reporters sans
frontières, (514) 521-4111, Cell: (514) 258-4208, Télécopieur: (514) 521-7771,
rsfcanada@rsf.org

Profil de l'entreprise

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.