Russie - Procès en appel du site Ingushetiya.net : Reporters sans frontières demande le déblocage



    MONTREAL, le 11 août /CNW Telbec/ - Reporters sans frontière demande aux
autorités de débloquer le site ingouche d'informations http://ingushetiya.ru,
suspendu depuis le 26 mai 2008 en raison de la publication d'articles jugés
"extrémistes" par la Cour de Moscou. Le 12 août 2008, la Cour d'appel de la
capitale examinera le dossier.
    "Ingushetiya est une source d'informations rare en Russie. L'accusation
d'"extrémisme" est un prétexte pour nuire au site qui publie des informations
impliquant des personnalités nationales dans des affaires de corruption. Sa
rédactrice en chef a été forcée de quitter la Russie après avoir été victime
de menaces de la part des autorités. Nous condamnons le harcèlement dont elle
est l'objet et demandons la réouverture immédiate du site", a déclaré
l'organisation.
    Ingushetiya.ru est le seul portail d'informations en langue ingouche,
parlée majoritairement dans certaines régions du nord du Caucase. Il a été
victime de plusieurs campagnes de diffamation. Depuis mars 2008, le président
de la République d'Ingouchie, Murat Zyazikov, a créé un site Internet dont
l'adresse ressemble à celle d'Ingushetiya.ru : http://ingushetiyaru.net. Ceci
afin de contrecarrer les informations qu'il délivre. En novembre 2007, les
autorités provinciales avaient également essayé de rediriger l'adresse du
portail vers un site pornographique. Et des responsables politiques ont
proféré des menaces de mort contre le père de Magomet Yevloyev, l'un des
créateurs du site.
    Les autorités du district de Kuntsevo (Moscou) ont ordonné la fermeture
d'Ingushetyia, le 6 juin, pour publication de "contenu extrémiste". Durant le
mois de juillet 2008, la rédatrice en chef, Roza Malsagova, a quitté la Russie
avec son fils. Elle recevait régulièrement des menaces via téléphone et
e-mails.
    "Les intimidations et les menaces envers les médias ingouches se font
plus fréquentes en Russie. Cette tendance est inquiétante et va à l'encontre
du discours du président russe Dmitri Medvedev, qui s'est dit attaché aux
libertés civiles et à la liberté d'expression quand il a pris la tête du
pays", a conclu Reporters sans frontières.
    Par ailleurs, Zurab Tsechoyev, le rédacteur en chef du site Internet
Mashr de défense des droits de l'homme, a également été l'objet
d'intimidations de la part des autorités. Fin juillet, il a été enlevé par une
cinquantaine d'hommes armés et cagoulés qui l'ont interrogé pendant cinq
heures concernant la publication sur Ingushetiya, de noms d'agents du FSB
(services secrets russes, ex-KGB) qui seraient responsables d'une série
d'exactions en Ingouchie.




Renseignements :

Renseignements: Katherine Borlongan, Directrice générale, Reporters sans
frontières Canada, (514) 521-4111, rsfcanada@rsf.org

Profil de l'entreprise

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.