Russie - Deuxième anniversaire de la mort d'Anna Politkovskaia : "L'affaire n'est pas élucidée. Je demande aux journalistes de ne pas oublier ma mère", déclare son fils



    MONTREAL, le 3 oct. /CNW Telbec/ - Le 3 octobre 2008, Jean-François
Julliard, secrétaire général de Reporters sans frontières, Ilya Politkovskiy,
fils de la journaliste Anna Politkovskaia assassinée à Moscou le 7 octobre
2006, et Roza Malsagova, rédactrice en chef du site d'informations
ingushetiya.ru, ont donné une conférence de presse dans les locaux de
Reporters sans frontières à Paris. Les développements dans l'enquête sur le
meurtre de la journaliste, les récents événements dans le Caucase russe ont
éclairé la situation de la liberté de la presse en Russie.
    "L'arrivée au pouvoir de Dmitri Medvedev n'a apporté aucune amélioration
à la situation de la liberté de la presse en Russie. La presse audiovisuelle
est sous contrôle du Kremlin et les violences contre les journalistes n'ont
pas diminué", a déclaré Jean-François Julliard en ouverture de la conférence.
    A quelques jours du second anniversaire de l'assassinat d'Anna
Politkovskaia, le 7 octobre 2006, son fils Ilya a annoncé que, le 2 octobre
2008, l'affaire a été renvoyée devant un tribunal militaire, car l'un des
accusés est un ancien membre du FSB (ex KGB). "Notre crainte est désormais que
le procès ne se déroule à huis clos", a déclaré Ilya Politkovskiy.
    Le fils de la journaliste a par ailleurs précisé qu'on ne pouvait "pas
considérer l'enquête close car, sur les bancs des accusés, ne se trouveront ni
le tireur ni les commanditaires de l'assassinat de ma mère". Il a demandé aux
journalistes de "ne pas oublier (sa) mère" et craint qu'après le procès, on ne
dise que l'affaire est close, et que les véritables coupables ne soient pas
inquiétés. "Il est important que l'attention des médias ne fléchisse pas." Il
a ajouté que la famille avait porté plainte auprès de la Cour européenne des
droits de l'homme pour "violation du droit à la vie" (article 2 de la
Convention).
    Roza Malsagova, rédactrice en chef du portail d'informations
ingushetiya.ru, est revenue quant à elle sur l'assassinat, le 31 août dernier,
du propriétaire du site, Magomed Yevloev. Ce dernier avait été arrêté à la
descente de l'avion qui le ramenait de France et avait été retrouvé mort
quelques heures plus tard. L'enquête a conclu à une "mort par imprudence".
"Magomed était le propriétaire du seul site parlant des enlèvements et des
meurtres de jeunes hommes perpétrés par les services spéciaux et la police
ingouches. Je prends la responsabilité d'affirmer que la mort de Magomed est
une vengeance de hauts responsables russes et ingouches", a déclaré Roza
Malsagova devant la presse.




Renseignements :

Renseignements: Katherine Borlongan, Directrice générale, Reporters sans
frontières Canada, (514) 521-4111, rsfcanada@rsf.org

Profil de l'entreprise

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.