Rumeurs de faillite de AbitibiBowater - "Les propos du ministre Blackburn témoignent d'un mépris révoltant pour les travailleurs et les menaces qui les guettent" - Jean-Marc Crevier, représentant de la FTQ



    SAGUENAY, QC, le 20 mars /CNW Telbec/ - Alors que AbitibiBowater
subissait sa deuxième décote en moins d'un mois, d'abord de la part de la
firme Fitch Ratings puis, lundi, de la part de Moody's, les propos tenus par
le ministre fédéral pour le développement économique au Québec, Jean-Pierre
Blackburn, au sujet des possibilités de faillite de l'entreprise ont fait
bondir le représentant régional de la Fédération des travailleurs et
travailleuses du Québec (FTQ), Jean-Marc Crevier.

    Indifférence face à une situation d'incertitude dramatique vécue par les
    travailleurs

    "J'ai dû réécouter l'enregistrement de l'entrevue que M. Blackburn a
donnée à Radio-Canada à au moins quatre reprises pour être bien sûr que
j'avais bien saisi toute la portée de ce qu'il disait, toute la désinvolture,
toute l'indifférence avec laquelle il traitait une situation d'incertitude
particulièrement dramatique pour les travailleurs et leurs familles", a
indiqué Jean-Marc Crevier.
    Rappelons qu'en réponse à une question sur la possible faillite de
AbitibiBowater, M. Blackburn a répondu : La forêt est encore ici, les barrages
sont attachés après l'usine, si eux vivaient une situation extrêmement
difficile, il y en a d'autres qui vont être intéressés à acheter.

    Un manque d'empathie consternant

    "Cette compagnie, le premier producteur mondial de papier journal, doit
rencontrer dans deux semaines une échéance de 196 millions de dollars sur une
dette de 5,5 milliards de dollars. Mais les analystes de Moody's considèrent
toujours positivement la transaction entre Bowater et Abitibi Consol. Le
manque total d'empathie de Jean-Pierre Blackburn pour les centaines de
travailleurs qui doivent vivre dans l'incertitude est consternant", a ajouté
Jean-Marc Crevier.
    "Même s'il voyage aux frais de la princesse pour revenir régulièrement
dans la région, Jean-Pierre Blackburn semble évoluer sur une autre planète.
Quand ton salaire, ta maison et ton avenir sont en jeu, tu ne t'attends pas à
entendre un élu parler avec tant de détachement de ton sort. Il devrait plutôt
mobiliser ses fonctionnaires pour évaluer les hypothèses de sortie de crise",
a conclu Jean-Marc Crevier.




Renseignements :

Renseignements: Jean-Marc Crevier, (418) 540-6858; Source: FTQ


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.