Rumeurs de faillite chez Smurfit-Stone - "Un nouveau signal qui devrait pousser le gouvernement fédéral à agir énergiquement pour protéger les emplois et aider les travailleurs et travailleuses", Renaud Gagné, vice-président du SCEP-Québec



    MONTREAL, le 16 janv. /CNW Telbec/ - Les rumeurs qui circulent dans le
secteur financier sur une possible faillite de la compagnie américaine
Smurfit-Stone inquiètent au plus haut point le Syndicat canadien des
communications, de l'énergie et du papier (SCEP) qui représentent des
travailleurs dans 5 usines de cet employeur au Québec. "Maintenant que le
gouvernement conservateur de Stephen Harper a finalement reconnu qu'il y avait
une crise économique, il serait plus que temps qu'il réalise que c'est
l'hécatombe dans le secteur forestier", a commenté M. Gagné.
    Le SCEP-FTQ étant le plus important syndicat dans le secteur forestier
tant au Québec qu'au Canada, il dénombre des milliers de pertes d'emploi dans
ce secteur depuis les deux dernières années. "Ce sont des régions entières qui
sont touchées par des fermetures temporaires ou définitives et le gouvernement
ne fait rien. Qu'est-ce que ça leur prend pour comprendre", a indiqué M.
Gagné.
    Même si les rumeurs concernant Smurfit-Stone n'ont pas été confirmées, le
SCEP-FTQ rappelle que cet employeur exige depuis deux ans des concessions des
travailleurs et travailleuses afin de diminuer ses coûts de production. En
plus des arrêts temporaires, Smurfit-Stone a fermé définitivement l'usine de
Portage-du-Fort à l'automne dernier. Le SCEP-FTQ représente près de 900
travailleurs et travailleuses dans les trois usines de Smurfit-Stone situées à
Montréal ainsi que celles de La Tuque et Matane.
    Le SCEP-FTQ rappelle que le cas de Smurfit-Stone n'est pas isolé.
Plusieurs autres entreprises sont aux prises avec des difficultés en raison de
la crise et de leur incapacité à trouver des liquidités. "Ce qu'il faut, c'est
un plan énergique pour soutenir les entreprises de même que les travailleurs
et travailleuses et les communautés qui sont affectés par la crise actuelle",
a demandé M. Gagné. "Tous les acteurs du secteur forestier au Québec
s'entendent sur le fait que le gouvernement fédéral doit faire plus. On espère
très sincèrement que le budget de la semaine prochaine démontrera qu'ils ont
compris l'ampleur des problèmes", a conclu M. Gagné.




Renseignements :

Renseignements: Marie-Andrée L'Heureux, représentante nationale, (514)
916-7373

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme

BUDGET FEDERAL 2009

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.