RNC annonce ses résultats du troisième trimestre de 2016

RNC tiendra une conférence téléphonique avec webdiffusion le 14 novembre à 10 h (heure de l'Est) afin de discuter des résultats du troisième trimestre de 2016. Appels téléphoniques de l'Amérique du Nord : 1 888 231-8191, appels téléphoniques internationaux : (+1) 647 427‑7450. Cliquez [ici] pour accéder à la webdiffusion de la conférence. (Pour la retransmission, voir l'information ci-dessous.)

TORONTO, le 14 nov. 2016 /CNW/ - RNC Minerals (« RNC ») (TSX : RNX) (OTCQX : RNKLF) présente aujourd'hui une rétrospective de ses activités ainsi que ses résultats financiers pour le trimestre clos le 30 septembre 2016. À moins d'indication contraire, tous les montants sont exprimés en dollars canadiens et sont fondés sur les états financiers non audités pour le trimestre clos le 30 septembre 2016.

Mark Selby, président et chef de la direction, a déclaré : "RNC a complété certaines étapes-clés au cours du trimestre avec un autre trimestre positif pour la Mine Reed, des découvertes de cuivre et d'or à haute teneur des plus passionnantes à notre projet Qiqavik, et le remplacement de la facilité de financement avec Lascaux et la redevance de 3% NSR qui s'appliquait sur la production d'or de Beta Hunt par une solution de financement intégrée avec Auramet international LLC ( "Auramet"). La solution de financement intégrée d'Auramet offre une souplesse d'exploitation à court terme (aucun remboursement jusqu'au 28 février 2017) et une facilité de fonds de roulement à faible coût afin de soutenir notre plan agressif d'intensification de l'exploration et de la production à la mine. Malheureusement, la production d'or de Beta Hunt a été plus faible que prévu au cours du trimestre en raison de difficultés ponctuelles survenues dans deux chantiers en fin de trimestre ayant conduit à des teneurs inférieures et des volumes plus faibles que prévu ".

M. Selby a poursuivi : «la direction de la mine Beta Hunt a été remplacée en octobre et la nouvelle direction a déjà accéléré le développement afin d'atteindre la cible d'un rythme de production aurifère annualisée de 60 000 onces par année en début de premier trimestre de 2017 et atteindre une production d'or en 2017 qui dépassera les 60 000 onces. RNC a également mis en place une facilité de crédit non garanti de 2,5 millions de dollars pour s'assurer que la société ait une réserve de liquidités suffisante jusqu'à ce que la mine Beta Hunt génère des flux de trésorerie positifs, tel que prévu en début de premier trimestre.

"La récente et significative amélioration des prix du nickel et du cuivre a des répercussions très positives pour RNC et souligne les avantages de la diversité de notre portefeuille. RNC a commencé à recevoir des propositions pour une participation importante dans le projet nickélifère Dumont pour une première fois depuis la baisse des prix du nickel en 2014. RNC a la capacité d'augmenter la production de nickel à Beta Hunt si cela est justifié, sans avoir aucun impact négatif sur la production d'or lorsque celle-ci aura atteint avec succès son plein développement. Sur la base des prix actuels des métaux et de la performance continue de la mine Reed, RNC prévoit maintenant que les soldes du prêt de contribution et du prêt-relais (net des créances rattachées) dues à Hudbay sera à zéro au cours du deuxième trimestre de 2017, plutôt qu'au troisième trimestre ".

Résumé et faits saillants du troisième trimestre de 2016

  • La production d'or pré-commerciale de Beta Hunt a atteint 7570 onces, une augmentation de 40% par rapport aux 5402 onces du trimestre précédent alors que plusieurs usinages ont été complétés. Les tonnes d'or extraites ont également augmenté de 10% par rapport au trimestre précédent, mais demeurent en dessous des prévisions et la production d'or a diminué de 7% à 7094 onces, et ce, en raison des difficultés rencontrées à deux chantiers ayant conduit à des teneurs et des volumes inférieurs à ce qui était attendu. La production de concentré de nickel de Beta Hunt a diminué tel que prévu et a été de 0,29 kt, soit une baisse de 31% par rapport au deuxième trimestre, alors que RNC s'est concentré sur la production d'or compte tenu d'une période prolongée de faiblesse du prix du nickel plus tôt cette année.
  • Kevin Small, qui a récemment rejoint RNC comme directeur des opérations minières, a pris la direction de la mine le 3 octobre et il supervisera l'achèvement de l'augmentation initiale de la production de la mine pour le premier trimestre de 2017. Sous sa direction, plusieurs mesures positives ont déjà été mises en place et la production d'or extraite devrait atteindre 8.5-10000 onces au cours du quatrième trimestre de 2016 et atteindre un taux annualisé de production d'or de 60 000 onces au cours du premier trimestre de 2017. Il est prévu que la production d'or payable dépasse de 60 000 onces en 2017.
  • La quote-part de RNC qui s'établit à 30% du cuivre contenu produit à la mine Reed a été de 2,8 MLbs (1,3 kt) et l'or dans le concentré de la mine Reed a été de 320 onces conformément aux attentes. Le coût au comptant par livre de cuivre vendue (après déduction des crédits de sous-produits) a été de 1,40$US et le coût de maintien tout compris a été de 1,47$US par livre.
  • Les liquidités provenant de la mine Reed pendant ce trimestre ont réduit significativement le solde effectif du prêt de contribution et du prêt-relais dû à Hudbay de 3,6 millions de dollars à 13,4 millions de dollars. Le solde total du prêt, qui comprend un solde à recevoir de 5,8 millions de dollars en raison d'un délai d'environ 100 jours dans la finalisation des ventes de concentré de minerai, a diminué à 7,6 millions de dollars. 
  • Le 3 octobre 2016, l'accord de premier rang de prévente de métaux avec LRC-SLM L.P. (détenu à 100% par Lascaux Ressource Capital Fund I, L.P.) a été entièrement remboursé alors que RNC a conclu un prêt d'or garanti de premier rang de 16,5 millions de dollars US et des facilités de fonds de roulement totalisant 6,5 millions de dollars US avec Auramet International LLC ("Auramet").
  • Le BAIIA ajusté pour le trimestre a été de (0,6) millions de dollars et la perte ajusté a été de 4,3 millions de dollars

Résultats d'exploitation du troisième trimestre de 2016 et perspectives

Le tableau qui suit présente un sommaire de la production de la mine Beta Hunt au troisième trimestre de 2016:

Aperçu du troisième trimestre de la mine Beta Hunt (sur une base de 100 %)

Activités aurifères et nickélifères de Beta Hunt

T3 2016

T2 2016

T1 2016

Tonnes d'or extraites (en milliers)

105,0

95,4

66,2

Teneur de l'or extraite1

2,10

2,481

2,41

Or extrait (onces)1,2

7 094

7 599

5 636

Tonnes d'or usinées (en milliers)

140

80,4

43,1

Teneur de l'or usinée (g/t)1

2,24

2,23

2,65

Or vendu (onces)

7 5705

5 402

3 416

Coût au comptant direct de l'or ($US par once vendue)3,4

$997

826

n/a

Coût de maintien tout compris de l'or ($US par once vendue)3, 4

$1 305

1 269

n/a

Tonnes de nickel usinées (en milliers)

13,3

19,2

29,7

Teneur de nickel usinée (% nickel)

2,48

2,34

3,04

Tonnes de nickel en concentré (en milliers)

0,29

0,42

0,8

Coût au comptant direct du nickel ($ US la lb / ($ US la tonne vendue)4

$5,90 / $13 012

$3,67 / $8 084

$2,63 / $5 808

Coût de maintien tout compris du nickel (CMTC) ($ US la lb / tonne vendue)4

$6,19  / $13 637

$3,88 / $8 555

$2,83 / $6 229



1.

Les chiffres relatifs à la teneur de la minéralisation aux onces pour juin 2016 ont été finalisés avec les résultats définitifs du troisième trimestre de 2016 qui a résulté en une plus faible teneur de l'or extrait (2,48) qu'indiqué précédemment (2,54). Les chiffres relatifs à la teneur du minerai et aux onces pour septembre 2016 seront finalisés avec les résultats définitifs du quatrième trimestre de 2016. Les chiffres du troisième trimestre indiqués ci-dessus comprennent des estimations préliminaires de la teneur du minerai brut.

2.

 Au 30 septembre 2016, 5 000 tonnes de minéralisation aurifère de la production de septembre 2016 n'ont pas été traitées et seront prises en compte au prochain trimestre en comparaison avec 39 000 tonnes de minéralisation aurifère de la production de juin 2016 au 30 juin 2016 et 23 000 tonnes de minéralisation aurifère de la production de mars 2016 au 31 mars 2016.  

3.

La production d'or au premier trimestre de 2016 était au premier stade du développement vers la production commerciale, les coûts au comptant et les coûts de maintien tout compris ne sont pas comparables au deuxième trimestre ou à d'autres sociétés.

4.

Le coût au comptant d'exploitation, le coût au comptant d'exploitation par tonne et le coût de maintien tout compris sont des mesures non conformes aux IFRS. Ces mesures financières non conformes aux IFRS n'ont pas de sens normalisé aux termes des IFRS et, par conséquent, il est peu probable qu'elles soient comparables à des mesures semblables présentées par d'autres émetteurs. La direction utilise ces mesures à l'interne. Le recours à ces mesures permet à la direction de mieux évaluer les tendances en matière de rendement. La direction croit comprendre que plusieurs investisseurs et autres parties qui suivent le rendement de RNC évaluent le rendement de cette façon. La direction est d'avis que ces mesures illustrent mieux le rendement de RCN et constituent de meilleurs indicateurs de son rendement prévu pour les périodes à venir. Ces données visent à fournir de l'information additionnelle et ne devraient pas être prises en compte isolément ni remplacer des mesures relatives au rendement préparées conformément aux IFRS.

5.

Notez que 1 730 onces d'or sont restées dans l'inventaire en cours du tonnage usiné au cours du trimestre.



 

Les ventes d'or pré-commerciales ont été de 7570 onces, une augmentation de 40% par rapport à 5402 onces au trimestre précédent alors que plusieurs usinages ont été achevés. Les tonnes d'or extraites ont également augmenté de 10% par rapport au trimestre précédent, mais demeurent en dessous des prévisions et la production d'or a diminué de 7% à 7094 onces, en raison d'une difficulté ponctuelle qui s'est produite en fin de trimestre et au début d'octobre à deux chantiers et qui a conduit à des teneurs et des volumes inférieurs à ce qui était attendu. La production de concentré de nickel de Beta Hunt a été de 0,29 kt, soit une baisse de 31% par rapport au deuxième trimestre, alors que RNC s'est concentré sur la production d'or compte tenu de la faiblesse du prix du nickel durant la première moitié de 2016.

Trois campagnes d'usinages ont été complétées avec 139 963 tonnes de minéralisation aurifère usinées au cours du trimestre. L'usinage a été mené à l'usine FMR Investments Pty Ltd ("FMR"), pour les deuxième et troisième campagnes, et a entraîné une augmentation de 89% à 93% de récupération en raison du broyage plus fin réalisé à FMR en comparaison aux contrats d'usinages précédents.

Le coût de maintien tout compris de l'or a augmenté de seulement 3% pour s'établir à 1 305 $ l'once, malgré des teneurs inférieurs à ceux prévus puisque l'augmentation de la production aurifère compensait partiellement le coût au comptant de l'or qui a augmenté de 21% à 997 $ par once en résultat des teneurs inférieures qui ont été extraites, et qu'environ 20% de l'alimentation de l'usine au cours du trimestre était du matériel à faible teneur à une teneur moyenne de 1,46 g/t. Ce matériel à teneur inférieur a dilué la teneur moyenne du matériel de 2,45 g/t à 2,24 g/t. Il avait été prévu que la teneur du minerai augmenterait au cours du trimestre, mais les difficultés ponctuelles dans deux chantiers ont conduit à des teneurs inférieures à ce qui était prévu.

Le coût de maintien tout compris de l'or a augmenté de 59% à 13 637 $ par tonne et le coût au comptant du nickel a augmenté de 62% à 13 012 $ par tonne (5,90 $ la livre) alors que la société a délibérément revu à la baisse la production de nickel en raison de la baisse des prix du nickel plus tôt dans l'année, elle a misé sur la production d'or et a décidé de préserver la ressource en nickel pour les périodes anticipées de hausses du prix du nickel. Autant les coûts de l'or que du nickel ont été affectés par la force du dollar australien.

Prévisions pour la mine Beta Hunt

Sur une base de 100%, pour toute l'année 2016 la production d'or extraite prévue est de 29-30 koz et la prévision de la production de nickel est maintenant de 1,5-2 kt.

L'augmentation de la production d'or à la mine Beta Hunt devrait être complétée au premier trimestre de 2017 et la production d'or extraite devrait atteindre 8.5-10 000 onces au cours du quatrième trimestre de 2016et atteindre un taux annualisé de production d'or de 60 000 onces au cours du premier trimestre de 2017. Il est prévu que la production d'or payable dépasse 60 000 onces en 2017.  

Mise en garde. La décision de SLM d'exploiter la mine Beta Hunt n'était pas fondée sur une étude de faisabilité faisant état de réserves minérales et démontrant la viabilité économique et technique du projet, de sorte qu'il pourrait y avoir une plus grande incertitude quant à l'atteinte d'un niveau particulier de récupération des métaux ou quant aux coûts associés à la récupération des métaux, y compris un risque accru associé au développement d'un gisement commercialement exploitable. Traditionnellement, ce type de projet comporte un risque beaucoup plus élevé d'échec économique et technique. Rien ne garantit que les coûts de production prévus soient obtenus. L'incapacité d'obtenir les coûts de production prévus pourrait avoir une incidence défavorable importante sur les flux de trésorerie et la rentabilité future de SLM. En outre, l'EEP est de nature préliminaire et inclut des ressources minérales présumées qui sont considérées comme trop spéculatives d'un point de vue géologique pour y appliquer des considérations économiques permettant de les classer dans la catégorie des réserves minérales. Aucune étude de faisabilité n'a été réalisée à Beta Hunt. Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et leur viabilité économique n'a pas été démontrée. Rien ne garantit que l'EEP sera mise en œuvre.

Mine Reed

L'acquisition de la totalité de VMS Ventures, dont le principal actif est une participation de 30 % dans la mine Reed, a été clôturée le 27 avril 2016.

Production de la mine Reed au troisième trimestre de 2016

Pour la période de trois mois close le 30 septembre 2016, la part de 30 % de VMS dans le concentré de métal contenu dans la production de la mine Reed s'élevait à 1,3 kt de cuivre et 320 oz d'or.

Examen opérationnel pour le troisième trimestre de 2016 de la mine Reed (sur une base de 100 %)


Q3 2016

Q2 2016

Q1 2016

Minerai (tonnes extraites)

112 929

114 452

111 461

Minerai (tonnes traitées)

119 795

111 002

94 997

Cuivre (%)

3,59

4,87

4,38

Zinc (%)

0,59

0,45

0,82

Or (g/t)

0,42

0,60

0,54

Argent (g/t)

6,61

7,47

7,21

Coût d'exploitation par unité ($ CA/tonne)

$47

$44

$46

 

Production et coûts de la mine Reed au deuxième trimestre de 2016 (sur une base de 30%)


Q3 2016

Q2 2016

Cuivre contenu dans le concentré (tonnes)

1,3

1,5

Or contenu dans le concentré (onces)

320

402

Coût au comptant pour le cuivre par livre vendue 1

US$1,40

US$1,21

Coût de maintien tout compris pour le cuivre par livre vendue 1

US$1,47

US$1,35



1.

Coût au comptant et coût de maintien tout compris après déduction des crédits des sous-produits



 

La production de cuivre dans le concentré a diminué tel que prévu de 1,5 kt à 1,3 kt et les coûts au comptant et de maintien tout compris ont augmentés alors que les teneurs moyennes, au cours du trimestre, ont chuté à 3,59 % par rapport à 4,87%.

Prévisions pour 2016 pour la mine Reed

Hudbay, à titre d'exploitant, n'a pas présenté de prévisions de production pour la mine Reed. Les renseignements qui suivent représentent l'estimation de la direction de RNC en ce qui a trait à la production et aux coûts prévus et ils demeurent inchangés par rapport aux prévisions précédentes. En 2016, la part de 30 % de RNC dans la production de la mine Reed devrait s'établir entre 4 et 4,5 kt de cuivre et entre 0,5 et 0,75 koz d'or.

Projet Dumont

Au cours du troisième trimestre de 2016, RNC a poursuivi ses activités entourant l'évaluation du projet nickélifère Dumont, au Québec. Ce travail portait sur le programme de test global comprenant une usine pilote de traitement du minerai et le grillage de concentré, sur l'aide concernant la préparation de la proposition IAC, ainsi que sur le soutien et le suivi concernant le dépôt de l'Étude d'impact environnementale et sociale (ÉIES). Les principales activités au cours du troisième trimestre étaient les suivantes :

  • Tests de grillage: Des échantillons du calcinat de Dumont ont été envoyés à des utilisateurs potentiels et les essais sont en cours au troisième trimestre. Le premier retour sur les prix dépasse les attentes - davantage de rétours sont attendus au cours du quatrième trimestre.
  • Ingénierie du projet Dumont: Deux propositions ont été accordées pour faire avancer l'ingénierie du projet Dumont. RNC a commencé des études préliminaires de compromis en prévision de l'achèvement d'une étude de faisabilité mise à jour pour le projet lorsque les conditions du marché seront appropriées. Ces études se sont poursuivies au cours du troisième trimestre et seront complétées prochainement.

La société poursuit le développement de Dumont pour le positionner de manière à le développer lorsque les conditions du marché du nickel le permettront. Au cours du trimestre est survenue la première arrivée d'intérêt d'investisseurs dans le projet depuis que les conditions du marché du nickel se sont améliorées plus tôt dans l'année. Ainsi, les discussions se poursuivent avec les partenaires financiers de RNC.

Facilité de crédit non garanti

Pour s'assurer que la société ait une réserve de liquidités suffisante jusqu'à ce que la mine Beta Hunt génère des flux de trésorerie positifs (tel que prévu en début de premier trimestre) la Société a mis en place une facilité de crédit non garanti de 2,5 millions de dollars avec Riverfort Global Capital Ltd. ("Riverfort"). La facilité porte intérêt à un taux annualisé de 12%. Le capital sera remboursé, quatre mois suivant la clôture, en huit versements mensuels égaux de 234 mille dollars US (dans les 4 à 11 mois suivant la clôture) et un remboursement in fine de 625 mille dollars US (dans les 12 mois suivant la clôture). Dans le cadre de cette transaction, la Société émettra 2,9 millions de bons de souscription au prêteur, exerçables à un prix d'exercice de 0,50 $ par action. Le financement, qui est soumis à l'approbation du TSX et d'autres conditions de clôture, devrait avoir lieu le ou avant le 18 novembre 2016.

Résultats financiers

Pour le trimestre terminé le 30 septembre 2016, RNC a subi une perte ajustée de 4,3 millions de dollars (0,02 $ par action) et une perte nette ajustée du BAIIA de 0,6 millions de dollars (0,00 $ par action) rapport à une perte ajustée de 1,6 millions de dollars (0,01 $ par action) et une perte nette ajustée du BAIIA de 1,3 millions de dollars (0,01 $ par action) pour la période correspondante de l'exercice précédent. RNC a subi une perte nette de 8,6 millions de dollars (0,03 $ par action), comparativement à une perte nette de 1,5 millions de dollars (0,01 $ par action) au cours de la même période l'an dernier. L'augmentation de 7,1 M $ de la perte nette provient principalement de l'augmentation des autres charges (3,9 M $), de la perte d'exploitation de la mine Beta Hunt (3,5 M $) et de l'augmentation des frais généraux et administratifs (0,5 M $), partiellement compensée par le bénéfice d'exploitation de la Mine Reed (0,9 M $ ).

L'augmentation des autres dépenses (3,9 millions de dollars) est surtout attribuable à la variation de la juste valeur (2,2 millions de dollars) et l'accroissement (0,5 million de dollars) de la facilité de crédit garantit de premier rang de SLM, les coûts de financement de SLM (0,5 million de dollars) et l'accroissement du prêt de contribution à VMS de Hudbay (0,3 million de dollars) 

L'augmentation des charges générales et administratives (0,5 million de dollars) est surtout attribuable à l'augmentation de paiements fondés sur des actions (0,3 million de dollars), aux coûts d'acquisition (0,2 million de dollars) sur les acquisitions de SLM et VMS par RNC, partiellement compensée par la diminution des frais de développement des affaires (0,3 million de dollars).

Faits saillants de la situation financière de RNC (en millions de dollars) :







30 septembre
2016

30 juin
2016

31 mars
2016

31  décembre
2015

Situation de trésorerie1

10

9,7

7,2

9,6

Fonds de roulement2

(17,9)

(12,8)

(5,7)

7,8

Total des actifs

168,9

166,8

124,9

82,6

Capitaux propres

97,1

94,0

77,8

68,3



1

Comprend les espèces et les quasi-espèces.

2

Le fonds de roulement est une mesure des actifs à court terme moins les passifs à court terme.



 

La capacité de RNC d'être une entreprise en activité dépend de sa capacité à mobiliser du financement. Bien que la direction ait réussi à obtenir du financement par le passé, rien ne peut garantir qu'un financement adéquat ou suffisant sera disponible dans l'avenir ou qu'il sera disponible selon des modalités acceptables pour RNC.

Conférence téléphonique / Webdiffusion

RNC tiendra une conférence téléphonique et une webdiffusion aujourd'hui à compter de 10 h (heure de l'Est).

Information concernant l'accès à la conférence téléphonique en direct et à la webdiffusion :
Appels de l'Amérique du Nord : 1 888 231-8191
Appels locaux et appels internationaux : 647 427-7450

Une webdiffusion de la conférence sera disponible sur le site Web du groupe CNW au : www.newswire.ca/en/webcast/index.cgi

Un enregistrement de la conférence téléphonique sera disponible pour écoute pendant une semaine à compter d'environ 13 h (heure de l'Est) le 14 novembre 2016, et sera accessible comme suit : 
Appels de l'Amérique du Nord : 1 855 859-2056; Mot de passe : 11079022
Appels locaux et internationaux : 416 849-0833; Mot de passe : 11079022

À propos de RNC

RNC est une société du secteur des ressources minérales comptant plusieurs actifs, qui se consacre principalement à l'acquisition, à l'exploration, à l'évaluation et à la mise en valeur de propriétés minières de métaux de base et de métaux précieux. Les principaux actifs de RNC sont la mine de nickel et d'or Beta Hunt, présentement en production et située en Australie-Occidentale, le projet nickélifère Dumont situé dans le camp minier établi de l'Abitibi, au Québec, et une participation de 30 % dans la mine Reed en production à Flin Flon-Snow Lake, au Manitoba, Canada. RNC détient aussi une participation majoritaire dans les projets West Raglan et Qiqavik, dans le nord du Québec. RNC a une équipe de direction et un conseil robustes qui cumulent plus de 100 ans d'expérience dans le domaine de l'exploitation minière, expérience acquise auprès d'Inco et de Falconbridge. Les actions ordinaires et les bons de souscription de RNC sont négociés à la TSX sous les symboles RNX et RNX.WT. Les actions de RNC se négocient aussi sur le marché OTCQX sous le symbole RNKLF.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient certaines mesures financières qui n'ont pas de sens normalisé prescrit aux termes des IFRS. Les lecteurs sont invités à examiner attentivement l'information présentée et les notes en bas de page concernant l'utilisation de mesures non conformes aux IFRS.

Le présent communiqué de presse contient des « renseignements prospectifs », y compris, sans limitation des énoncés relatifs aux liquidités et aux ressources en capital de RNC, aux prévisions en matière de production et de coûts, au potentiel des mines Beta Hunt et Reed, et au potentiel des projets Dumont, West Raglan et Qiqavik.

Les énoncés prospectifs comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs connus et inconnus par suite desquels les résultats, le rendement ou les réalisations réels de RNC pourraient différer considérablement des résultats, du rendement ou des réalisations futurs que les énoncés prospectifs expriment ou suggèrent. Les facteurs qui pourraient avoir une incidence sur le résultat attendu comprennent, notamment, les suivants : la possibilité que les parties ne signent pas les ententes définitives et ne respectent pas les conditions de clôture; les futurs prix des métaux et l'offre de métaux; les résultats de forage; l'incapacité de lever les fonds nécessaires pour engager les dépenses requises pour conserver et avancer les propriétés; les passifs environnementaux (connus et inconnus); les incertitudes générales d'ordre commercial, économique, concurrentiel, politique et social; les accidents, les conflits de travail et les autres risques inhérents au secteur minier; l'instabilité politique, les actes de terrorisme, les insurrections ou les actes de guerre; ou les retards dans l'obtention des approbations gouvernementales, les coûts au comptant prévus, l'impossibilité d'obtenir l'approbation des actionnaires ou les approbations réglementaires. Pour un commentaire plus détaillé de ces risques et des autres facteurs par suite desquels les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux que ces énoncés prospectifs expriment ou laissent entendre, il y a lieu de consulter les documents déposés par RNC auprès des autorités de réglementation en valeurs mobilières du Canada, accessibles sur SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

Bien que RNC ait tenté de répertorier les facteurs importants par suite desquels les mesures, les événements ou les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux qui sont décrits dans les énoncés prospectifs, il peut y avoir d'autres facteurs par suite desquels les mesures, les événements ou les résultats différeront de ceux qui sont attendus, estimés ou prévus. Les énoncés prospectifs qui figurent aux présentes sont faits en date du présent communiqué de presse et RNC n'assume aucune obligation de les mettre à jour, que ce soit pour tenir compte de nouveaux renseignements, de faits ou de résultats futurs ou pour une autre raison, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l'exigent.

SOURCE RNC Minerals

Renseignements : Rob Buchanan, Directeur des relations avec les investisseurs, Tél. : 416 363-0649, www.rncminerals.com; Mélanie Corriveau, Coordonnatrice des relations avec le milieu, Tél. : 819 727-3777

LIENS CONNEXES
www.royalnickel.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.