Risque de cancer réduit de 80 % après chirurgie bariatrique - Réductions les plus prononcées pour le cancer du sein et du côlon



    MONTREAL, QC et WASHINGTON, DC, le 18 juin /CNW Telbec/ - Une nouvelle
étude effectuée auprès de 6 800 patients obèses morbides montre que ceux qui
avaient subi une chirurgie bariatrique voyaient leur risque de contracter une
forme de cancer diminuer de 80 pour cent. Les risques de cancer du côlon et du
sein ont été les plus réduits. L'étude a été présentée aujourd'hui lors de la
25e réunion annuelle de l'"American Society for Metabolic & Bariatric Surgery"
(ASMBS).
    Des chercheurs de l'Université McGill de Montréal, Québec, Canada, ont
comparé le cas de 1 035 patients qui ont subi une chirurgie bariatrique entre
1986 et 2002 avec celui de 5 746 patients qui ne l'avaient pas subie. Les
critères de comparaison étaient l'âge, le sexe et la durée depuis le
diagnostic d'obésité morbide. On n'avait auparavant diagnostiqué aucun cas de
cancer chez les patients des deux groupes.
    Au total, on a diagnostiqué une forme de cancer chez 21 patients (2 %) du
groupe opéré tandis que 487 patients (8,5 %) du deuxième groupe ont reçu un
tel diagnostic pendant la période de suivi de cinq années. Les chercheurs ont
considéré qu'un patient souffrait d'un cancer si ses dossiers médicaux
comportaient une mention de diagnostic ou d'un traitement de toute forme de
cancer. Les patients ayant subi une chirurgie bariatrique ont perdu en moyenne
plus de 67 pour cent de leur excès de poids.
    "Le lien entre l'obésité et plusieurs formes de cancer est bien établi",
a déclaré le Dr Nicholas Christou, PhD, auteur principal de l'étude, directeur
de la chirurgie bariatrique et professeur de chirurgie à l'Université McGill.
"Il s'agit de l'une des premières études à suggérer que la chirurgie
bariatrique pourrait prévenir le risque de cancer chez un pourcentage
important statistique et clinique de personnes obèses morbides."
    On a observé une réduction de l'incidence du cancer du sein de 85 pour
cent et une réduction de l'incidence du cancer du côlon de 70 pour cent dans
le groupe de la chirurgie bariatrique.
    Chez le premier groupe, douze personnes ont reçu un diagnostic de cancer
du sein et deux personnes ont reçu un diagnostic de cancer du côlon. Pour leur
part, 362 patients du deuxième groupe ont reçu un diagnostic de cancer du
sein. Dans le même groupe, 35 personnes ont souffert d'un cancer du côlon.
    L'incidence d'autres formes de cancer a également diminué. Toutefois,
ceux-ci n'ont pas atteint un niveau cliniquement significatif en raison du
faible nombre de patients participant à l'étude. L'incidence du cancer du
pancréas a réduit de 70 % tandis que celle du cancer de la peau a chuté de
60 %. La prévalence du cancer de l'utérus a pour sa part diminué de 15 % et
celle du lymphome non hodgkinien de 60 %.
    Selon l'"American Cancer Society", le surplus de poids et l'obésité
augmentent le risque de développer plusieurs formes de cancers, parmi lesquels
celui du sein (chez les femmes post-ménopausiques), du colon, de l'oesophage,
des reins ainsi que d'autres organes. Chaque année, environ 550 000 Américains
meurent du cancer et plus d'un décès sur trois est causé par une mauvaise
diète, un manque d'activité physique et un surplus de poids(1),(2).
    L'ASMBS a rapporté qu'en 2007, environ 205 000 Américains avaient subi
une chirurgie bariatrique. En vertu des lignes directrices émises par le
"National Institutes of Health (NIH)", la chirurgie bariatrique est indiquée
chez les personnes qui ont un indice de masse corporelle (IMC) égal ou
supérieur à 35 et qui souffrent d'une maladie liée à l'obésité ou encore chez
ceux et celles dont l'IMC atteint 40 ou plus. Les personnes obèses morbides
accusent un surplus de poids de 45 kilos (100 livres) ou plus.
    La chirurgie bariatrique se fait habituellement par pontage gastrique par
laparoscopie ou par cerclage gastrique ajustable par laparoscopie (LAGB). Lors
d'un pontage gastrique, le chirurgien procède à la réduction de l'estomac. Ce
dernier passe de la taille d'un ballon de football à celle d'une balle de
golf. De plus, les aliments court-circuitent une partie de l'intestin grêle.
Lors d'un LAGB, une bande de silicone est enrubannée autour de la partie
supérieure de l'estomac pour réduire la quantité de nourriture qu'il peut
contenir. Le niveau de restriction est ajusté en ajoutant ou en retirant de la
substance saline de la bande.
    Deux études qui ont fait date, publiées en août 2007 dans le New England
Journal of Medicine, ont montré que les patients obèses morbides qui ont subi
une chirurgie bariatrique ont perdu beaucoup de poids.
    De plus, ils sont significativement moins enclins à mourir d'une maladie
cardiaque, du diabète et du cancer sur une période de sept à dix années
suivant la procédure que ceux qui ne subissent pas la chirurgie(3),(4).
    Une étude parue en 2004 dans le Journal of the American Medical
Association a montré que la chirurgie bariatrique a résolu ou amélioré le
diabète de type 2 chez 86 pour cent des patients et a résolu l'apnée du
sommeil chez plus de 85 pour cent d'entre eux(5).
    L'"Agency for Healthcare Research and Quality" (AHRQ) a récemment
rapporté que la chirurgie bariatrique est plus sécuritaire que jamais. Le
risque de mort lié à la chirurgie bariatrique a connu un déclin pour passer de
0,89 pour cent en 1998 à 0,19 pour cent en 2004(6).
    Environ 64 millions d'adultes aux Etats-Unis (soit 32 pour cent des
adultes) sont considérés comme obèses. On associe à cette condition beaucoup
d'autres maladies et conditions, y compris le diabète de type 2, les maladies
cardiaques, l'apnée du sommeil, l'hypertension, l'asthme, le cancer, les
problèmes d'articulation et l'infertilité. Les coûts directs et indirects
associés à l'obésité imposés au système de santé atteignent environ
117 milliards de dollars annuellement.

    L'ASMBS est la plus grande organisation de chirurgiens bariatriques au
monde. Il s'agit d'un organisme à but non lucratif qui vise à avancer l'art et
la science de la chirurgie bariatrique et qui s'engage à sensibiliser les
professionnels médicaux et le grand public à la chirurgie bariatrique comme
option pour le traitement de l'obésité morbide, ainsi que les risques et les
bénéfices y étant associés.
    L'association encourage ses membres à étudier et à découvrir de nouvelles
percées en chirurgie bariatrique, tout en conservant un échange constant
d'expériences et d'idées qui pourront améliorer les dénouements chirurgicaux
pour les patients obèses morbides. Pour de plus amples renseignements sur
l'ASMBS, veuillez consulter www.asmbs.org.

    
    --------------------------------
    (1) http://www.cancer.org/downloads/stt/CFF2007LeadingSites.pdf
    (2)
http://www.cancer.org/docroot/MED/content/MED_2_1x_Major_New_American_Cancer_S
ociety_Study_Links_Obesity_to_Increased_Cancer_Death_Risk.asp?sitearea=MED
    (3) Sjvstrvm L, Narbro K, Sjvstrvm CD, et al. Effects of bariatric
        surgery on mortality in Swedish obese subjects. N Engl J Med 2007;
        357:741-52.
    (4) Adams TD, Gress RE, Smith SC, et al. Long-term mortality after
        gastric bypass surgery. N Engl J Med 2007:357:753-61.
    (5) Buchwald Henry, et al. Bariatric Surgery: A Systematic Review and
        Meta-Analysis. JAMA. 2004; 292: 1724-1737.
    (6) Zhao, Y. (Social and Scientific Systems, Inc.), and Encinosa, W.
        (AHRQ). Bariatric Surgery Utilization and Outcomes in 1998 and 2004.
        Statistical Brief No.23. January 2007. Agency for Healthcare and
        Research Quality, Rockville, Md.
http://www.hcup-us.ahrq.gov/reports/statbriefs.sb23.pdf.
    




Renseignements :

Renseignements: Hélène Hains, (514) 825-0308

Profil de l'entreprise

AMERICAN SOCIETY FOR METABOLIC & BARIATRIC SURGERY (ASMBS)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.