Richelieu annonce une solide croissance pour son troisième trimestre



    
    -------------------------------------------------------------------------
    - Les ventes se sont élevées à 111,9 millions $ au troisième trimestre,
      en hausse de 16,3 % dont 7,1 % provenant de la croissance interne et
      9,2 % des acquisitions.

    - Les ventes aux Etats-Unis ont presque doublé (en $ US) grâce à une
      croissance par acquisition de 76,4 % et une croissance interne de
      15,5% - elles représentent 19 % des ventes totales du trimestre.

    - Le bénéfice par action est passé à 0,39$ comparativement à 0,38$ pour
      la période comparable de 2006

    - Excellente situation financière - le ratio dette portant intérêt /
      avoir des actionnaires s'est établi à 6,6 % et le fonds de roulement à
      120,0 millions $.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    TSX : RCH

    MONTREAL, le 3 oct. /CNW Telbec/ - Pour son troisième trimestre terminé
le 31 août 2007, Richelieu a réalisé une croissance des plus satisfaisantes,
faisant de cette période son 47e trimestre de croissance consécutive des
ventes et des bénéfices (par rapport aux périodes comparables). Avec un
chiffre d'affaires de 111,9 millions $, en hausse de 16,3 % ou                
15,7 millions $, le troisième trimestre a été marqué par la plus forte hausse
des ventes réalisée depuis le début de l'exercice, grâce à une excellente
croissance interne de 7,1 % et aux quatre acquisitions réalisées au cours des
douze derniers mois qui ont généré une croissance des ventes de 9,2 % pour le
trimestre.
    Les ventes aux fabricants ont fait un bond de 15,8 %, dont 5,0 %
provenant de la croissance interne et 10,8 % des acquisitions. Les ventes aux
détaillants incluant les grandes surfaces de rénovation ont augmenté de 19,2 %
à la suite de solides progressions dans toutes les catégories de produits et
des premières retombées de l'entente que Richelieu a établie récemment avec
une grande chaîne de rénovation canadienne à qui elle fournira une gamme de
produits de quincaillerie fonctionnelle sur plusieurs années.
    Au Canada, la Société a réalisé une performance très appréciable dans ses
trois marchés géographiques, notamment dans l'Ouest canadien qui bénéficie
d'une conjoncture particulièrement favorable. La hausse de ses ventes
canadiennes a été de 7,3 %, provenant entièrement de la croissance interne.
Aux Etats-Unis, ses ventes en dollars américains ont presque doublé à la
faveur d'une croissance interne de 15,5 % et d'une croissance par acquisition
de 76,4 %.
    Pour le troisième trimestre, Richelieu a dégagé une excellente marge
bénéficiaire BAIIA de 13,9 %, cependant en léger recul par rapport au
trimestre correspondant de 2006 alors que la marge BAIIA avait été
exceptionnellement élevée. Cette variation est due également aux
investissements requis pour développer de nouvelles ventes dans le marché des
détaillants et à l'effet du taux de change sur la marge brute des activités
aux Etats-Unis converties en dollars canadiens, d'autant qu'elles représentent
une proportion croissante des ventes totales et qu'elles n'ont pas encore
atteint le niveau de rentabilité des opérations canadiennes étant donné leur
stade de développement. La Société a réalisé un bénéfice net de               
9,1 millions $, soit 0,39 $ par action (de base et dilué) au troisième
trimestre et elle a terminé la période avec un excellent niveau de liquidités
disponibles ainsi qu'une situation financière des plus saines et solides.

    RESULTATS D'EXPLOITATION DU TROISIEME TRIMESTRE TERMINE LE 31 AOUT 2007
    COMPARATIVEMENT AU TROISIEME TRIMESTRE TERMINE LE 31 AOUT 2006

    Les ventes consolidées ont totalisé 111,9 millions $, en hausse de
15,7 millions $ ou 16,3 %, dont 7,1 % provenant de la croissance interne et
9,2 % des acquisitions de Specialty Supplies Inc. (Floride), L.B. Brass (New
York), Village Square Cabinet Supply (Tennessee) et Sasco Products Inc.,
réalisées respectivement les 17 et 30 octobre 2006 et les 5 mars et 23 mai
2007.
    Les ventes au marché des fabricants se sont élevées à 94,7 millions $,
affichant une excellente croissance de 12,9 millions $ ou 15,8 %, dont 5,0 %
provenant de la croissance interne et 10,8 % des acquisitions mentionnées
précédemment - ces ventes ont représenté 84,6 % des ventes consolidées du
troisième trimestre de l'exercice 2007. Les marchés des fabricants d'armoires
de cuisine et des ébénisteries commerciales et résidentielles ont apporté les
plus fortes contributions à la hausse des ventes de la période. Le marché des
détaillants en quincaillerie, incluant les grandes surfaces de rénovation, a
progressé de façon significative au cours du troisième trimestre, bénéficiant
d'une hausse vigoureuse des ventes dans toutes les catégories de produits
ainsi que des premières retombées de l'entente établie récemment avec une
grande chaîne de rénovation canadienne - entente selon laquelle Richelieu
fournit à cette chaîne une gamme de produits de quincaillerie fonctionnelle
sur plusieurs années. Ainsi, les ventes au marché des détaillants se sont
accrues de 2,8 millions $ ou 19,2 % par rapport à la période correspondante de
2006, pour s'établir à 17,2 millions $ au troisième trimestre de 2007.
    Au Canada, les ventes ont atteint 90,8 millions $, en hausse de
6,2 millions $ ou 7,3 % provenant entièrement de la croissance interne. Elles
représentent 81,2 % des ventes consolidées de la période. Tous les marchés ont
contribué à cette hausse, avec une participation plus prononcée du marché de
l'Ouest canadien. Aux Etats-Unis, Richelieu a presque doublé son chiffre
d'affaires en dollars américains grâce à une croissance provenant des
acquisitions de 76,4 % ($ US), à laquelle s'est ajoutée une croissance interne
de 15,5 % ($ US). Les ventes aux Etats-Unis ont atteint 21,1 millions $
(19,9 millions $ US), comparativement à 11,6 millions $ (10,4 millions $ US)
pour la période correspondante de 2006.
    Le bénéfice avant impôts, intérêts, amortissement et part des
actionnaires sans contrôle (BAIIA) s'est établi à 15,5 millions $, en hausse
de 1,2 million $ ou 8,1 %. La marge bénéficiaire BAIIA est demeurée excellente
à 13,9 %, malgré un fléchissement de 1,0 % par rapport à la période comparable
de l'exercice 2006, alors que la marge bénéficiaire BAIIA avait été
exceptionnellement élevée. Cette variation est due principalement à deux
facteurs qui ont influencé la marge bénéficiaire brute, soit les coûts
initiaux encourus pour développer de nouvelles ventes dans le marché des
détaillants et à l'effet du taux de change sur la marge bénéficiaire des
ventes réalisées aux Etats-Unis et converties en dollars canadiens, alors que
ces activités représentent une proportion croissance des ventes totales tout
en n'ayant pas encore atteint le niveau de rentabilité des opérations
canadiennes en raison de leur stade de développement.
    Les frais financiers se sont accrus de 0,2 million $ à la suite de
l'augmentation de la dette composée principalement des soldes à payer sur les
acquisitions réalisées au cours de l'exercice précédent. L'amortissement des
actifs incorporels à durée de vie limitée enregistrés à compter de l'exercice
précédent a représenté 0,3 million $ pour le troisième trimestre de 2007. La
charge d'impôts sur les bénéfices s'est établie à 4,9 millions $, en hausse
d'environ 0,2 million $ sur celle du troisième trimestre de 2006.
    Le bénéfice net a atteint 9,1 millions $, en hausse de 3,8 %. Il a
représenté 8,1 % des ventes consolidées, comparativement à 9,1 % pour le
troisième trimestre de 2006. Le bénéfice par action est passé à 0,39 $ de base
et dilué, comparativement à 0,38 $ de base et dilué pour la période comparable
de 2006. Soulignons que le nombre d'actions et d'options en circulation n'a
pas varié de façon appréciable au cours des douze derniers mois.

    LIQUIDITES ET RES

SOURCES FINANCIERES AU TROISIEME TRIMESTRE Activités d'exploitation - Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation (avant la variation nette des soldes hors caisse du fonds de roulement liés à l'exploitation) ont augmenté de 7,6 % pour atteindre 10,7 millions $ ou 0,46 $ par action, comparativement à 10,0 millions $ ou 0,43 $ par action pour le troisième trimestre de l'exercice 2006. La variation nette des éléments hors caisse du fonds de roulement liés à l'exploitation a requis des liquidités de 0,8 million $, comparativement à un apport de liquidités de 2,0 millions $ pour la période comparable de l'exercice précédent. Cette variation s'explique par l'augmentation des stocks par rapport au troisième trimestre de 2006 à la suite de l'ouverture du centre de Barrie, Ontario, de l'entente récente établie avec une grande chaîne de rénovation canadienne et pour supporter la croissance ainsi que par l'accroissement des débiteurs compte tenu de la hausse importante des ventes par rapport au trimestre correspondant de 2006. En conséquence, les activités d'exploitation ont généré des fonds de 9,9 millions $, comparativement à 11,9 millions $ pour la période comparable de l'exercice précédent. Activités de financement - Richelieu a versé des dividendes aux actionnaires qui ont totalisé 1,6 million $ au troisième trimestre, comparativement à 1,4 million $ pour le trimestre correspondant de 2006. Cette hausse reflète principalement l'augmentation de 16,7 % du taux de dividende annoncée le 26 janvier 2007. Par ailleurs, la Société a remboursé 0,3 million $ de dette à long terme, par rapport à 0,5 million $ au troisième trimestre de 2006. Ainsi, les activités de financement se sont soldées par une sortie de fonds de 1,7 million $, comparativement à 1,9 million $ pour le trimestre correspondant de 2006. Activités d'investissement - Richelieu a investi 0,9 million $ dans diverses immobilisations corporelles au cours du troisième trimestre, comparativement à 0,7 million $ pour le trimestre correspondant de 2006. Cette somme a été allouée à de l'achat d'équipement et à des aménagements de locaux commerciaux. RESULTATS D'EXPLOITATION DES NEUF PREMIERS MOIS TERMINES LE 31 AOUT 2007 COMPARATIVEMENT AUX NEUF PREMIERS MOIS TERMINES LE 31 AOUT 2006 Les ventes consolidées ont atteint 322,8 millions $, en hausse de 14,6 %, dont 5,3 % provenant de la croissance interne et 9,3 % des quatre acquisitions réalisées depuis octobre 2006. Tous les marchés de Richelieu, en particulier les fabricants d'armoires de cuisine et les ébénisteries résidentielles et commerciales ainsi que les fabricants de meubles, ont apporté une solide contribution à cette hausse des ventes, qui a été stimulée également par les programmes de vente et marketing dans lesquels la Société a investi de façon importante au cours des deux derniers exercices. Les ventes au marché des fabricants se sont élevées à 269,0 millions $, affichant une forte hausse de 35,3 millions $ ou 15,1 % sur celles de la période comparable de 2006, dont 4,3 % provenant de la croissance interne et 10,8 % des acquisitions mentionnées précédemment - ces ventes représentent 83,3 % des ventes consolidées des neuf premiers mois de 2007. Les ventes au marché des détaillants en quincaillerie, incluant les grandes surfaces de rénovation, se sont accrues de 5,8 millions $ ou 12,0 % par rapport à la période correspondante de 2006. Cet important accroissement reflète principalement la bonne performance réalisée dans ce marché au cours du troisième trimestre de 2007 alors que les ventes ont connu une progression appréciable dans toutes les catégories de produits, auxquelles se sont ajoutées les nouvelles commandes obtenues à la suite de l'entente établie récemment avec une grande chaîne de rénovation canadienne. Pour les neuf premiers mois de l'exercice 2007, Richelieu a réalisé des ventes de 260,7 millions $ au Canada, en hausse de 12,6 millions $ ou 5,1 % sur celles de la période correspondante de 2006, grâce principalement à la croissance interne. Ces ventes représentent 80,8 % du chiffre d'affaires de la période. La Société a enregistré des ventes de 62,0 millions $ (55,7 millions $ US) aux Etats-Unis, comparativement à 33,5 millions $ (29,5 millions $ US) pour les neuf premiers mois de 2006, soit une hausse de 85,1 % en dollars canadiens et de 88,9 % en dollars américains, dont 15,3 % provenant de la croissance interne et 73,6 % des acquisitions. Le bénéfice avant impôts, intérêts, amortissement et part des actionnaires sans contrôle (BAIIA) s'est établi à 40,8 millions $, en hausse de 3,2 millions $ ou 8,6 %. La marge bénéficiaire BAIIA ainsi que la marge bénéficiaire brute sont demeurées satisfaisantes, malgré un léger recul par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. Cette variation est due principalement aux facteurs décrits aux deuxième et troisième trimestres, soit principalement - l'augmentation importante du coût des matières premières - la dépréciation soudaine du dollar canadien par rapport au dollar américain et à l'euro survenue fin 2006 et début 2007, alors que la Société avait acquis des produits pour lesquels les prix de vente n'avaient pas été ajustés rapidement en conséquence - les investissements requis pour développer de nouvelles ventes dans le marché des détaillants - ainsi que l'effet du taux de change sur la marge bénéficiaire des ventes réalisées aux Etats-Unis et converties en dollars canadiens, alors que ces activités représentent une proportion croissance des ventes totales, tout en n'ayant pas encore atteint le niveau de rentabilité des opérations canadiennes en raison de leur stade de développement. Les frais financiers se sont accrus de 0,8 million $ à la suite de l'augmentation de la dette composée principalement des soldes à payer sur les acquisitions réalisées au cours de l'exercice précédent. L'amortissement des actifs incorporels à durée de vie limitée enregistrés en 2006 a représenté 0,7 million $ pour les neuf premiers mois de l'exercice en cours. La charge d'impôts sur les bénéfices s'est établie à 12,6 millions $, comparativement à 12,0 millions $ pour les neuf premiers mois de l'exercice précédent. Le bénéfice net s'est élevé à 23,7 millions $, en hausse de 4,3 %. Il a représenté 7,4 % des ventes consolidées, comparativement à 8,1 % pour la période comparable de 2006. Le bénéfice par action a atteint 1,03 $ (1,02 $ dilué), en hausse de 5,1 %, alors que le nombre d'actions et d'options en circulation n'a pas varié de façon appréciable au cours des douze derniers mois. LIQUIDITES ET RES

SOURCES FINANCIERES POUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE L'EXERCICE 2007 Activités d'exploitation - Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation (avant la variation nette des soldes hors caisse du fonds de roulement liés à l'exploitation) ont augmenté de 5,4 % pour s'élever à 27,7 millions $ ou 1,19 $ par action, contre 26,3 millions $ ou 1,13 $ par action pour les neuf premiers mois de l'exercice 2006,. Cet accroissement reflète principalement la hausse du bénéfice net de la période, l'amortissement des actifs incorporels, alors qu'il n'était pas comptabilisé en 2006, et un gain de change sur la dette en dollar américain. Par ailleurs, la variation nette des éléments hors caisse du fonds de roulement liés à l'exploitation a requis des liquidités de 11,7 millions $, comparativement à 8,5 millions $ pour la période comparable de 2006. Cette variation s'explique par l'augmentation des stocks à la suite de l'ouverture du centre de Barrie, Ontario, de l'entente récente établie avec une grande chaîne de rénovation canadienne et pour supporter la croissance ainsi que de l'accroissement des débiteurs compte tenu de la hausse des ventes. En conséquence, les activités d'exploitation ont généré des fonds de 16,0 millions $, comparativement à 17,7 millions $ pour la période équivalente de 2006. Activités de financement - Richelieu a versé des dividendes aux actionnaires totalisant 4,8 millions $ pour les neuf premiers mois de 2007, comparativement à 4,2 millions $ pour la période correspondante de 2006, soit une hausse de 0,6 million $ qui reflète l'augmentation du taux de dividende annoncée en janvier 2007. Au cours de la période, Richelieu a émis pour environ 0,3 million $ de nouvelles actions en vertu de son régime d'options d'achat d'actions, comparativement à 0,1 million $ pour les neuf premiers mois de 2006 ; par ailleurs, elle n'a pas procédé au rachat d'actions ordinaires comme ce fut le cas en 2006 pour un montant de 0,7 million $. La Société a effectué un remboursement sur sa dette à long terme de 0,5 million $, comparativement à des remboursements de dettes bancaires et à long terme totalisant 2,8 millions $ en 2006. Ainsi, les activités de financement se sont soldées par une sortie de fonds de 5,1 millions $, comparativement à 7,6 millions $ pour la période correspondante de 2006. Activités d'investissement - Depuis le début de l'exercice, Richelieu a investi 4,6 millions $ dans l'acquisition de deux distributeurs, soit les principaux éléments d'actif net de Village Square Cabinet Supply et de Sasco Products Inc., et 3,3 millions $ dans diverses immobilisations corporelles, soit de l'équipement informatique, des aménagements de locaux commerciaux et de l'équipement d'entreposage. Ainsi, pour les neuf premiers mois de l'exercice 2007, ses investissements ont totalisé 7,9 millions $, comparativement à 16,3 millions $ pour la période correspondante de 2006, alors qu'une somme de 14,4 millions $ avait été allouée à l'acquisition de trois distributeurs. Au 31 août 2007, la Société disposait d'un montant de trésorerie et équivalents de trésorerie de 9,9 millions $. SITUATION FINANCIERE AU 31 AOUT 2007 La situation financière de Richelieu continue d'être des plus saines et solides. Son niveau d'endettement demeure très bas et ses opérations génèrent régulièrement d'importantes liquidités, ce qui lui permet de faire face aisément à ses obligations financières et de poursuivre son expansion et sa croissance. Les principales variations du bilan au 31 août 2007 reflètent essentiellement la croissance et l'expansion par acquisition réalisées depuis le début de l'exercice. L'actif total a atteint 267,3 millions $, en hausse de 9,1 % sur un actif de 245,0 millions $ au 30 novembre 2006. Au 31 août 2007, Richelieu disposait d'un excellent fonds de roulement de 120,0 millions $, donnant un ratio de 3,4:1, comparativement à 103,9 millions $ et à un ratio de 3,2:1 au 30 novembre 2006. La dette totale portant intérêt s'établissait à 13,6 millions $ au 31 août 2007, soit au même niveau qu'au 30 novembre 2006. Tel qu'indiqué précédemment, cette dette est constituée principalement de soldes à payer sur des acquisitions clôturées en 2006 ; elle comprend une tranche à court terme de 6,5 millions $ échéant à moins d'un an et une tranche à long terme de 7,1 millions $ portant intérêt à des taux atteignant jusqu'à 7,25 % et échéant à diverses dates jusqu'en 2008. L'avoir des actionnaires atteignait 206,3 millions $ au 31 août 2007, comparativement à 186,6 millions $ au 30 novembre 2006, soit une hausse de 10,5 % reflétant l'augmentation de 18,9 millions $ des bénéfices non répartis; ceux-ci s'élevaient à 186,9 millions $ au 31 août 2007. La valeur comptable de l'action se chiffrait à 8,93 $, comparativement à 8,09 $ au 30 novembre 2006. Le ratio de la dette portant intérêt sur l'avoir des actionnaires était de 6,6 %, comparativement à 7,3 % au 30 novembre 2006. Au 31 août 2007, le capital-actions de Richelieu était constitué de 23 095 587 actions ordinaires (23 052 612 actions ordinaires au 30 novembre 2006) compte tenu de l'émission de 42 875 actions ordinaires en vertu du régime d'options d'achat d'actions et 644 500 options d'achat d'actions (536 200 options au 30 novembre 2006) étaient en circulation. VERSEMENT DU PROCHAIN DIVIDENDE Le versement d'un dividende trimestriel de 0,07 $ par action a été approuvé au conseil d'administration qui s'est tenu le 3 octobre 2007. Ce dividende est payable le 31 octobre 2007 aux actionnaires inscrits en date du 17 octobre 2007. PERSPECTIVES DE CROISSANCE "Nous prévoyons continuer de réaliser une performance appréciable à l'échelle canadienne, d'autant plus que la conjoncture économique devrait demeurer relativement favorable dans l'ensemble du pays. Aux Etats-Unis, où nous sommes implantés dans des marchés très actifs, nous continuerons d'élargir notre offre de produits, de gagner de nouveaux marchés et de prendre de l'expansion selon les opportunités qui se présenteront, conformément à nos critères de rentabilité et de croissance à long terme. L'amélioration soutenue de la rentabilité à tous les niveaux de notre organisation ainsi que la qualité du service à la clientèle et l'innovation dans notre offre de produits demeurent des axes majeurs pour supporter sa croissance future", a indiqué M. Richard Lord, président et chef de la direction de Richelieu. Richelieu poursuit différents projets d'amélioration opérationnelle, incluant l'optimisation de son système de gestion de la distribution et de son site web transactionnel qui gagne de plus en plus d'utilisateurs. La Société compte terminer l'exercice au 30 novembre 2007 avec une croissance satisfaisante. Cette attente est fondée sur l'hypothèse selon laquelle la conjoncture économique et les taux de change ne se détérioreront pas de façon significative, les frais d'exploitation n'augmenteront pas considérablement, les livraisons suffiront à satisfaire aux besoins de Richelieu et aucun événement extraordinaire n'exigera de dépenses en immobilisations supplémentaires. Cette attente demeure également assujettie aux risques mentionnés à la rubrique "Gestions des risques" présentée dans le rapport de gestion du rapport annuel 2006. PROFIL au 31 août 2007 Quincaillerie Richelieu Ltée est le plus important distributeur, importateur et manufacturier canadien de quincaillerie spécialisée et de produits complémentaires. La société se situe aussi aux premiers rangs dans sa spécialité en Amérique du Nord. Ses produits sont destinés à une importante clientèle de fabricants d'armoires de cuisine et de salle de bains, de meubles, de portes et fenêtres et d'ébénisterie résidentielle et commerciale, ainsi qu'à une vaste clientèle de détaillants en quincaillerie, incluant les grandes surfaces de rénovation. Richelieu offre à ses clients une large sélection de produits qui proviennent de fabricants du monde entier. Son offre regroupe près de 50 000 articles différents, s'adressant à une clientèle de plus de 38 000 clients actifs, qui sont desservis par 47 centres en Amérique du Nord, dont 30 centres de distribution répartis au Canada, 15 aux Etats-Unis et deux centres de fabrication au Canada, soit Les Industries Cedan inc. spécialisée dans la fabrication d'une grande variété de gammes de placages et de bandes de chant, et Menuiserie des Pins qui fabrique des composantes pour l'industrie des portes et fenêtres et une grande sélection de moulures décoratives ainsi que différents types de tableaux d'affichage. Notes aux lecteurs - Richelieu utilise le bénéfice avant impôts sur les bénéfices, intérêts, amortissement et part des actionnaires sans contrôle ("BAIIA") car cette mesure permet à la direction d'évaluer le rendement opérationnel de la Société. Cette donnée est un indicateur financier largement accepté de la capacité d'une société de rembourser et d'assumer ses dettes. Cependant, les investisseurs ne doivent pas le considérer comme un critère remplaçant les produits d'exploitation ou le bénéfice net, un indicateur des résultats d'exploitation ou de flux de trésorerie, ni comme un paramètre de mesure de liquidité. Etant donné que le BAIIA n'a pas de sens normalisé prescrit par les PCGR, il pourrait ne pas être comparable au BAIIA d'autres sociétés. Certains énoncés formulés dans le présent communiqué de presse sont des énoncés prospectifs. Dans certains cas, ces énoncés sont identifiés par l'utilisation de mots comme "peut", "fera", "ferait", "a l'intention", "devrait", "s'attend", "projette", "prévoit", "croit", "estime" ou de la forme négative de ces expressions ou autres variantes comparables. Ces énoncés sont fondés sur l'information disponible au moment où ils sont formulés, sur des hypothèses établies par la direction et sur les attentes de la direction, agissant de bonne foi, à l'égard d'événements futurs et ont trait, de par leur nature, à des risques connus et inconnus et à des incertitudes tels que, notamment, la conjoncture économique, l'évolution des taux de change et d'autres facteurs mentionnés dans le rapport de gestion inclus dans le rapport annuel 2006 de Richelieu ainsi que dans le dossier d'information de Richelieu, qui est disponible sur le site Web du Système électronique de données, d'analyse et de recherche (SEDAR) à www.sedar.com. Les résultats réels de Richelieu pourraient différer de façon importante de ceux qu'indiquent ou laissent entrevoir ces énoncés prospectifs. Par conséquent, il est recommandé aux lecteurs de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs. Ces énoncés ne reflètent pas l'incidence potentielle d'éléments spéciaux ou encore d'un regroupement d'entreprises ou d'une autre opération qui pourraient être annoncés ou avoir lieu après la date des présentes. Richelieu n'a aucune obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs pour refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf dans la mesure prévue par les lois applicables. CONFERENCE TELEPHONIQUE DU 3 OCTOBRE 2007 A 14 H 30 --------------------------------------------------- Les analystes financiers et les investisseurs intéressés à participer à la conférence téléphonique sur les résultats qui aura lieu le 3 octobre 2007 à 14 h 30, pourront composer le 1-866-249-1964 quelques minutes avant le début de l'appel. Les personnes qui ne peuvent participer, pourront écouter l'enregistrement qui sera disponible à compter du mercredi 3 octobre 2007 à 16 h 30 jusqu'à minuit le mercredi 10 octobre 2007, en composant le 1-877-289-8525, code d'accès : 21247588 #. Les journalistes sont invités en tant qu'auditeurs. Etats consolidés des résultats et des bénéfices non répartis (non vérifiés) (en milliers de dollars, sauf les données par action) Pour les neuf mois Pour les trois mois terminés les 31 août terminés les 31 août ------------------------------------------------------------------------- 2007 2006 2007 2006 ------------------------------------------------------------------------- $ $ $ $ Ventes 322 761 281 687 111 921 96 221 Coût des marchandises vendues, charges liées aux entrepôts et charges de vente et d'administration 281 993 244 145 96 408 81 868 ------------------------------------------------------------------------- Bénéfice avant les éléments suivants 40 768 37 542 15 513 14 353 Frais financiers sur la dette à court terme, net 30 (70) (54) (72) Frais financiers sur la dette à long terme 737 65 238 21 Amortissement des immobilisations corporelles 2 754 2 614 958 874 Amortissement des actifs incorporels 699 - 298 - ------------------------------------------------------------------------ Bénéfice avant impôts sur les bénéfices et part des actionnaires sans contrôle 36 548 34 933 14 073 13 530 Impôts sur les bénéfices 12 609 11 971 4 855 4 668 ------------------------------------------------------------------------- Bénéfice avant part des actionnaires sans contrôle 23 939 22 962 9 218 8 862 Part des actionnaires sans contrôle 205 196 108 83 ------------------------------------------------------------------------- Bénéfice net 23 734 22 766 9 110 8 779 --------------------- --------------------- Bénéfices non répartis au début de la période 168 020 144 430 Prime sur rachat d'actions ordinaires pour annulation - (713) Dividendes (4,847) (4,168) ----------------------------------------------- Bénéfices non répartis à la fin de la période 186 907 162 315 ----------------------------------------------- ----------------------------------------------- Bénéfice par action (note 5) De base 1,03 0,98 0,39 0,38 Dilué 1,02 0,98 0,39 0,38 Etats consolidés des résultats étendus (non vérifiés) (en milliers de dollars) Pour les neuf mois Pour les trois mois terminés les 31 août terminés les 31 août ------------------------------------------------------------------------- 2007 2006 2007 2006 ------------------------------------------------------------------------- $ $ $ $ Bénéfice net 23 734 22 766 9 110 8 779 Autres éléments des résultats étendus, déduction faite des impôts Variation de la juste valeur des dérivés désignés comme couverture de flux de trésorerie (129) - 134 - ------------------------------------------------------------------------- Résultats étendus 23 605 22 766 9 244 8 779 ------------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------- Voir les notes afférentes. Etats consolidés des flux de trésorerie (non vérifiés) (en milliers de dollars) Pour les neuf mois Pour les trois mois terminés les 31 août terminés les 31 août ------------------------------------------------------------------------- 2007 2006 2007 2006 ------------------------------------------------------------------------- $ $ $ $ ACTIVITES D'EXPLOITATION Bénéfice net 23 734 22 766 9 110 8 779 Eléments sans effet sur la trésorerie Amortissement des immobilisations corporelles 2 754 2 614 958 874 Amortissement des actifs incorporels 699 - 298 - Impôts futurs 140 225 79 75 Perte (gain) de change sur la dette en devise US (518) - (64) - Part des actionnaires sans contrôle 205 196 108 83 Charge relative à la rémunération à base d'actions 655 452 236 161 ------------------------------------------------------------------------- 27 669 26 253 10 725 9 972 Variation nette des éléments hors caisse du fonds de roulement liés à l'exploitation (11 688) (8 541) (786) 1 975 ------------------------------------------------------------------------- 15 981 17 712 9 939 11 947 ------------------------------------------------------------------------- ACTIVITES DE FINANCEMENT Augmentation (diminution) des dettes bancaires - (1 910) - - Remboursement de la dette à long terme (501) (925) (253) (545) Dividendes versés (4 847) (4 168) (1 617) (1 389) Emission d'actions ordinaires (note 4) 255 145 107 63 Rachat d'actions ordinaires pour annulation - (741) - (63) ------------------------------------------------------------------------- (5 093) (7 599) (1 708) (1 934) ------------------------------------------------------------------------- ACTIVITES D'INVESTISSEMENT Acquisitions d'entreprises (note 3) (4 611) (14 391) (12) (116) Acquisitions d'immobilisations corporelles (3 292) (1 927) (862) (659) ------------------------------------------------------------------------- (7 903) (16 318) (874) (775) ------------------------------------------------------------------------- Variation nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie 2 985 (6 205) 7 357 9 238 Trésorerie et équivalents de trésorerie au début de la période 6 964 20 103 2 592 4 660 ------------------------------------------------------------------------- Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période 9 949 13 898 9 949 13 898 ------------------------------------------------------------------------- Informations supplémentaires Impôts sur les bénéfices payés 14 680 13 531 3 721 5 711 Intérêts payés (perçus) 1 332 3 580 (42) Voir les notes afférentes. Bilans consolidés (en milliers de dollars) Au Au 31 août Au 31 août 30 novembre 2007 2006 2006 ------------------------------------------------------------------------- $ $ $ (non vérifié)(non vérifié) (vérifié) ACTIFS Actifs à court terme Trésorerie et équivalents de trésorerie 9 949 13 898 6 964 Débiteurs 59 800 53 502 57 443 Stocks 98 678 84 070 86 784 Frais payés d'avance 1 100 1 157 541 ------------------------------------------------------------------------- 169 527 152 627 151 732 ------------------------------------------------------------------------- Immobilisations corporelles 19 088 18 613 18 463 Actifs incorporels 14 504 9 767 13 227 Ecarts d'acquisition 64 174 41 951 61 580 ------------------------------------------------------------------------- 267 293 222 958 245 002 ------------------------------------------------------------------------- PASSIFS ET AVOIR DES ACTIONNAIRES Passifs à court terme Créditeurs et charges à payer 42 849 35 880 38 425 Impôts sur les bénéfices à payer 196 425 2 334 Tranche de la dette à long terme échéant à court terme 6 491 1 759 7 064 ------------------------------------------------------------------------- 49 536 38 064 47 823 ------------------------------------------------------------------------- Dette à long terme 7 136 16 6 571 Impôts futurs 1 982 1 999 1 842 Part des actionnaires sans contrôle 2 387 2 125 2 182 ------------------------------------------------------------------------- 61 041 42 204 58 418 ------------------------------------------------------------------------- Avoir des actionnaires Capital-actions (note 4) 17 725 17 503 17 470 Surplus d'apport (note 4) 1 749 936 1 094 Bénéfices non répartis 186 907 162 315 168 020 Cumul des autres éléments des résultats étendus (note 6) (129) - - ------------------------------------------------------------------------- 206 252 180 754 186 584 ------------------------------------------------------------------------- 267 293 222 958 245 002 ------------------------------------------------------------------------- Voir les notes afférentes. NOTES AFFERENTES AUX ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES 31 août 2007 et 2006 (en milliers de dollars, sauf les données par actions) (non vérifiées) NATURE DES ACTIVITES Quincaillerie Richelieu Ltée ("la Société") oeuvre dans le domaine de la distribution, de l'importation et de la fabrication de quincaillerie spécialisée et de produits connexes complémentaires. Ses produits sont destinés à une importante clientèle de fabricants d'armoires de cuisine et de salle de bain, de meubles, de portes et fenêtres et d'ébénisterie résidentielle et commerciale, ainsi qu'à une vaste clientèle de détaillants en quincaillerie, incluant les grandes surfaces de rénovation. Au cours des périodes de trois et neuf mois terminées le 31 août 2007, les ventes à l'étranger, presque entièrement aux USA, s'élèvent, en dollars canadiens, à 21 085 $ (11 604 $ en 2006) et 62 026 $ (33 515 $ en 2006) respectivement, alors qu'en dollars US, elles s'élèvent à 19 884 $ (10 362 $ en 2006) et 55 726 $ (29 496 $ en 2006). Au 31 août 2007, du total en immobilisations corporelles de 19 088 $ (18 463 $ au 30 novembre 2006), 947 $ (876 $ au 30 novembre 2006) sont situées aux USA. De plus, les actifs incorporels situés aux USA s'élèvent à 10 230 $ (8 964 $ au 30 novembre 2006) et les écarts d'acquisition à 23 040 $ (20 528 $ au 30 novembre 2006). 1) CONVENTIONS COMPTABLES Les états financiers consolidés intermédiaires ont été dressés par la direction conformément aux principes comptables généralement reconnus ("PCGR") du Canada pour les états financiers intermédiaires et suivent les mêmes conventions et méthodes comptables que les plus récents états financiers annuels consolidés vérifiés, à l'exception des nouvelles conventions comptables décrites à la note 2. De l'avis de la direction, les états financiers intermédiaires reflètent tous les rajustements nécessaires à une présentation fidèle. Ces rajustements sont normaux et récurrents. Les résultats d'exploitation de la période intermédiaire ne reflètent pas nécessairement les résultats d'exploitation de l'exercice entier puisque le niveau d'activité de la Société est sujet à des fluctuations saisonnières. Les états financiers intermédiaires doivent être lus avec les états financiers annuels consolidés vérifiés et les notes y afférentes qui sont inclus dans le rapport annuel de la Société de l'exercice 2006. 2) MODIFICATIONS DE CONVENTIONS COMPTABLES Depuis le 1er décembre 2006, la Société a adopté les nouvelles recommandations du chapitre 3855, Instruments financiers - comptabilisation et évaluation, du chapitre 3865, Couvertures, et du chapitre 1530, Résultat étendu, publiés par l'Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA). Ces nouveaux chapitres contiennent des normes quant à la comptabilisation et l'évaluation des instruments financiers, établissent des normes relativement à la comptabilité de couverture et introduisent une nouvelle mesure des résultats atteints, soit le résultat étendu, qui correspond aux variations des capitaux propres ou de l'actif net d'une entreprise au cours d'une période, découlant d'opérations sans rapport avec les propriétaires. L'application de ces normes nécessite la classification de l'ensemble des actifs et passifs financiers de la Société ainsi que des dérivés, soit les instruments financiers. La comptabilisation des instruments financiers sera fonction de leur classification. La Société a effectué le classement suivant: - La trésorerie et les équivalents de trésorerie ont été classés à titre d'"Actifs détenus à des fins de transaction". Ils sont évalués à la juste valeur et les gains / pertes résultant de la réévaluation à la fin de chaque période sont enregistrés aux résultats consolidés. La valeur comptable de la trésorerie et des équivalents de trésorerie constitue une estimation raisonnable de la juste valeur en raison de l'échéance à court terme de ces instruments. - Les débiteurs sont classés dans les "Prêts et créances". Ils sont normalement enregistrés au coût, lequel lors de l'enregistrement initial, correspond à leur juste valeur. Les évaluations subséquentes sont enregistrées au coût après amortissement selon la méthode du taux d'intérêt effectif. Pour la Société, cette évaluation correspond généralement au coût. - Les instruments financiers dérivés que la Société a choisi de désigner comme éléments de couverture de trésorerie font partie de la catégorie "Actifs et passifs financiers disponibles à la vente". Ils sont évalués à la juste valeur, soit le montant approximatif qui peut être obtenu en règlement de ces instruments aux taux pratiqués sur le marché, et les gains / pertes résultant de la réévaluation à la fin de chaque période sont enregistrés aux résultats étendus. - La dette bancaire, les créditeurs et charges à payer et la dette à long terme sont classés dans les "Autres passifs financiers". Ils sont évalués initialement à la juste valeur. Les évaluations subséquentes sont enregistrées au coût après amortissement selon la méthode du taux d'intérêt effectif. Pour la Société, cette évaluation correspond généralement au coût soit en raison de l'échéance à court terme de ces instruments, en raison de l'utilisation d'un taux flottant pour certains emprunts ou parce que la direction estime que la juste valeur des emprunts comportant un taux fixe ne diffère pas beaucoup de leur valeur comptable, compte tenu de l'échéance prochaine de certains et des taux qui pourraient actuellement être obtenus par la Société pour des emprunts comportant des conditions et des échéances similaires. L'application rétroactive de ces nouvelles normes sans retraitement des états financiers des années antérieures n'a entraîné aucun redressement du solde d'ouverture du cumul des autres éléments des résultats étendus relativement aux instruments financiers dérivés que la Société a choisi de désigner comme éléments de couverture de trésorerie. Le passif lié aux instruments financiers dérivés est présenté sous la rubrique "Créditeurs et charges à payer" au bilan consolidé. 3) ACQUISITION D'ENTREPRISES Le 5 mars 2007, la Société a acquis les principaux éléments d'actif net de Village Square Cabinet Supply pour une contrepartie en espèces de 3 527 $ US et un solde de prix de vente de 860 $ US. Implanté à Nashville, Tennessee, ce distributeur de quincaillerie et de produits connexes dessert principalement une clientèle de fabricants de cuisine. Le 23 mai 2007, la Société a acquis les principaux éléments d'actif net de Sasco Products Inc. pour une contrepartie en espèces de 470 $ et un solde de prix de vente de 202 $. Cette entreprise, située à Dartmouth, Nouvelle-Ecosse, est spécialisée dans la distribution de produits de finition pour les fabricants de meuble et de cuisine. Ces opérations ont été comptabilisées selon la méthode de l'acquisition et les résultats d'exploitation sont compris dans les états financiers depuis la date d'acquisition. Les répartitions des prix d'achat se résument de la façon suivante: Sommaire des acquisitions ------------------------------------------------------------------------- 2007 2006 $ $ ------------------------------------------------------------------------- Actif net acquis Actifs à court terme 1 501 6 708 Immobilisations 115 326 Actifs incorporels provisoires 1 976 - Ecarts d'acquisition provisoires 2 596 9 767 ------------------------------------------------------------------------- 6 188 16 801 Passifs à court terme pris en charge 363 1 299 ------------------------------------------------------------------------- Actif net acquis 5 825 15 502 ------------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------- Contrepartie Comptant 4 611 14 391 Solde de prix de vente à payer 1 214 1 111 ------------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------- 4) CAPITAL-ACTIONS Emis Au 31 août 2007, le capital-actions de la Société est constitué de 23 095 587 actions ordinaires (23 052 612 actions au 30 novembre 2006). Au cours de la période de neuf mois terminée le 31 août 2007, la Société a émis 42 875 actions ordinaires (16 550 en 2006) à un prix moyen de 5,96 $ par action (8,69 $ en 2006) en vertu du régime d'options d'achat d'actions. Régime d'options d'achat d'actions Au cours de période de neuf mois terminé le 31 août 2007, la Société a octroyé 170 500 options d'achat d'actions (82 000 en 2006) comportant un prix moyen de levée de 24,76 $ par action (22,40 $ en 2006) et une juste valeur moyenne de 7,40 $ l'option (7,70 $ en 2006) déterminée selon le modèle d'évaluation Black & Scholes en considérant un taux de dividendes prévu de 1 % (1 % en 2006), une volatilité prévue de 22 % (25 % en 2006), un taux moyen d'intérêt sans risque de 4,17 % (4,16 % en 2006) avec une durée prévue de sept ans (huit ans en 2006). Au 31 août 2007, le solde des options en vigueur était de 644 500 (539 600 en 2006) à des prix de levée variant de 4,26 $ à 24,76 $ (4,26 $ à 22,43 $ en 2006), pour une moyenne pondérée de 19,66 $ (17,07 $ en 2006). Pour les périodes de trois et neuf mois terminées le 3l août 2007, le coût de la rémunération à base d'actions a été de 236 $ (161 $ en 2006) et de 655 $ (452 $ en 2006). 5) BENEFICE PAR ACTION PERIODES DE 3 MOIS TERMINEES LES 31 AOUT 2007 2006 ----------------------------- ------------------------------- ----------------------------- ------------------------------- Nombre Nombre moyen moyen pondéré Bénéfice pondéré Bénéfice d'actions par d'actions par Bénéfice (en action Bénéfice (en action $ milliers) $ $ milliers) $ Bénéfice net de base 9 110 23 089 0,39 8 779 23 151 0,38 Effet dilutif des options d'achat d'actions - 125 (0,00) - 120 (0,00) ----------------------------- ------------------------------- Bénéfice net dilué 9 110 23 214 0,39 8 779 23 271 0,38 ----------------------------- ------------------------------- ----------------------------- ------------------------------- PERIODES DE 9 MOIS TERMINEES LES 31 AOUT 2007 2006 ----------------------------- ------------------------------- ----------------------------- ------------------------------- Nombre Nombre moyen moyen pondéré Bénéfice pondéré Bénéfice d'actions par d'actions par Bénéfice (en action Bénéfice (en action $ milliers) $ $ milliers) $ Bénéfice net de base 23 734 23 074 1,03 22 766 23 156 0,98 Effet dilutif des options d'achat d'actions - 136 (0,01) - 126 (0,00) ----------------------------- ------------------------------- Bénéfice net dilué 23 734 23 210 1,0 22 766 23 282 0,98 ----------------------------- ------------------------------- ----------------------------- ------------------------------- Pour les périodes de trois et neuf mois terminées le 31 août 2007, le calcul du bénéfice net dilué par action ne tient pas compte de la moyenne pondérée de 158 500 options sur actions en cours à un prix de levée de 24,76 $, celui-ci étant supérieur au cours moyen des actions ordinaires de la période. 6) CUMUL DES AUTRES ELEMENTS DES RESULTATS ETENDUS Les instruments financiers dérivés que la Société a choisi de désigner comme éléments de couverture de trésorerie constituent la seule composante du cumul des autres éléments des résultats étendus. Les variations survenues au cours des périodes de trois et neuf mois terminées le 31 août se détaillent comme suit: Trois mois Neuf mois ----------------- ----------------- ----------------- ----------------- ------------------------------------------------------------------------- 2007 2006 2007 2006 ------------------------------------------------------------------------- Solde redressé au début de la période en raison de l'adoption de nouvelles conventions comptables relatives aux instruments financiers, déduction faite des impôts (263) - - - ------------------------------------------------------------------------- Variation de la juste valeur survenue au cours de la période, déduction faite des impôts 134 - (129) - ------------------------------------------------------------------------- Solde à la fin de la période (129) - (129) - ------------------------------------------------------------------------- 7) RISQUE DE CHANGE La Société est exposé aux fluctuations de change pouvant affecter ses achats et ses ventes conclus en devises étrangères (principalement le dollar US) ainsi que l'actif monétaire net libellé en dollar US pour sa filiale américaine. Ainsi pour les périodes de trois et neuf mois terminées le 31 août 2007, les charges d'administration comprennent un gain de change de 4 $ (perte de 206 $ en 2006) et de 523 $ (perte de 213 $ en 2006) respectivement.

Renseignements :

Renseignements: Richard Lord, Président et chef de la direction; Alain
Giasson, Vice-président et chef de la direction financière, (514) 336-4144,
www.richelieu.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.