RGA Royce à Laval - Fermeture ce matin



    MONTREAL, le 26 mars /CNW Telbec/ - Les 80 Métallos chez RGA Royce à
Laval se sont heurtés à des agents de sécurité ce matin. Ces derniers avaient
comme mandat de les accompagner à leurs casiers afin qu'ils récupèrent leurs
effets personnels. L'employeur venait de fermer l'usine. "Nos membres sont
sous le choc. Pas plus tard que la semaine dernière, l'employeur nous disait
que des investisseurs américains étaient intéressés à acheter l'usine. Il
avait auparavant refusé une aide financière du Fonds de solidarité. Il annonce
aujourd'hui qu'il ferme pour manque de fonds additionnels pour l'entreprise.
Nous demandons d'urgence une rencontre avec la direction", a déclaré
Donald Noel, permanent du Syndicat des Métallos (FTQ)
    Daniel Sylvestre, président de la section locale composée 7625 a ajouté
que le Syndicat des Métallos (FTQ) va demander lors de cette rencontre que la
compagnie négocie des primes de séparation. "Notre syndicat va s'assurer dans
un premier temps que l'employeur respecte la loi qui l'oblige à verser huit
semaines de salaires à titre de primes de préavis lors d'un licenciement
collectif, a-t-il dit. Bien entendu, notre syndicat va aussi tenter de
négocier une amélioration de ce montant minimal prévu par la loi. Il va
également mettre sur pied un comité de reclassement afin d'aider les membres à
traverser cette période très difficile".
    Frantz Augustin, président de l'unité syndicale à cette usine s'interroge
sur les raisons de cette fermeture. "Nous avons fait des efforts que la
compagnie reconnait dans sa lettre qu'elle nous a remise ce matin, dit-il.
Lorsqu'elle a déménagé à Laval, elle a aménagé dans une usine beaucoup plus
grande. Le Fonds de solidarité était prêt à l'aider. Il y a anguille sous
roche. RGA Royce nous doit des explications car c'est notre gagne-pain qu'elle
vient de nous enlever de la bouche. Elle doit également verser toutes les
sommes d'argent que nous sommes en droit de recevoir".
    Ces Métallos fabriquaient des présentoirs de métal. Le salaire horaire
moyen était de 14 $.




Renseignements :

Renseignements: Donald Noel, Syndicat des Métallos (FTQ), (514)
944-9406; Daniel Sylvestre, Syndicat des Métallos (FTQ), (514) 237-1961


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.