Révision du régime forestier - DEPOT DU DOCUMENT DE TRAVAIL SUR L'OCCUPATION DU TERRITOIRE FORESTIER QUEBECOIS ET LA CONSTITUTION DES SOCIETES D'AMENAGEMENT DES FORETS



    QUEBEC, le 19 juin /CNW Telbec/ - La ministre des Transports, ministre
des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable de la région
de la Mauricie, Mme Julie Boulet, a déposé aujourd'hui devant l'Assemblée
nationale un document de travail sur l'occupation du territoire forestier
québécois et la constitution des sociétés d'aménagement des forêts.
    "Ce document de travail intègre les résultats de la consultation publique
qui a suivi la présentation du Livre vert La forêt, pour construire le Québec
de demain, en février dernier. Il apporte des précisions sur les moyens de
mettre en oeuvre les orientations qui y sont proposées en vue de donner un
nouvel élan à l'ensemble du secteur forestier", a précisé la ministre Boulet.
    Plusieurs points sont abordés dans le document notamment :

    
    - L'adoption d'une stratégie d'aménagement durable des forêts.
    - La révision de la délimitation des forêts du domaine de l'Etat.
    - L'établissement de la possibilité forestière selon de nouvelles
      dispositions contribuant davantage à l'aménagement durable des forêts.
    - La délégation de gestion à des acteurs du milieu régional.
    - La constitution de sociétés régionales d'aménagement des forêts du
      domaine de l'Etat.
    - La résiliation des contrats d'approvisionnement et d'aménagement
      forestier et l'octroi de garanties d'approvisionnement en bois aux
      industriels.
    - La création d'un bureau de mise en marché des bois des forêts du
      domaine de l'Etat.

    Les mesures proposées s'inscrivent dans la démarche gouvernementale de
régionalisation. Elles se veulent une réponse aux demandes des acteurs
régionaux d'être associés plus étroitement à la gestion des forêts du domaine
de l'Etat par l'exercice d'activités qui leur seraient déléguées.
    Ces mesures n'augmenteront pas le fardeau financier de l'industrie et
visent au contraire à améliorer sa compétitivité. Elles devraient permettre de
repositionner les industriels dans leur domaine d'expertise, soit celui de la
transformation des bois.
    De plus, l'approche proposée devrait être garante d'une meilleure
efficacité économique dans un contexte où la disponibilité des bois est
limitée. L'instauration d'un marché des bois devrait permettre, par exemple, à
des entreprises performantes qui n'ont pas accès actuellement aux bois des
forêts du domaine de l'Etat, d'acheter de tels bois aux enchères et, en
conséquence, de poursuivre leur développement et d'améliorer leur rentabilité
et leur compétitivité.
    Par ailleurs, l'industrie de l'aménagement sylvicole serait, pour sa part,
consolidée puisqu'elle négocierait directement avec les sociétés d'aménagement
la réalisation des interventions forestières (construction de chemins,
récolte, etc.). La concurrence entre les entreprises sylvicoles sur un marché
concurrentiel pourrait également contribuer à rehausser la qualité de
l'aménagement forestier.
    Enfin, soulignons que la valorisation des professions forestières,
notamment par l'implantation de la gestion par objectifs et la certification
des entreprises d'aménagement, serait susceptible d'inciter plus de jeunes à
s'orienter dans ce domaine. Les propositions contenues dans le document de
travail ne visent aucunement à supprimer des emplois et ne mettent pas en
péril la sécurité d'emploi des employés qui travaillent actuellement au
Ministère dans des activités liées aux forêts.
    A la suite de travaux en commission parlementaire, il y aura dépôt d'un
projet de loi. "Plus que jamais, la forêt est au coeur des priorités du
gouvernement du Québec. Par le dépôt de ce document de travail, nous
traduisons concrètement, encore une fois, notre volonté de mettre en place un
régime forestier qui réponde aux besoins actuels et futurs des travailleurs,
des communautés et de tous les acteurs forestiers", a conclu la ministre
Boulet.

    Source :
    Pascal D'Astous
    Attaché de presse
    Cabinet des Ressources naturelles et de la Faune
    418 643-7295
    
    -%SU: RNT
    -%RE: 37




Renseignements :

Renseignements: Pascal D'Astous, Attaché de presse, Cabinet des
Ressources naturelles et de la Faune, (418) 643-7295

Profil de l'entreprise

MINISTERE DES RESSOURCES NATURELLES ET DE LA FAUNE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.