Revente de billets de spectacle - L'Union des consommateurs invite le ministre à refaire ses devoirs

MONTRÉAL, le 12 sept. 2011 /CNW Telbec/ - Dans un mémoire qu'elle vient de soumettre à la Commission parlementaire qui se penche cette semaine sur le projet de loi 25, l'Union des consommateurs indique que la quasi-totalité des problématiques évoquées par l'ADISQ au soutien du changement législatif proposé par le ministre de la Justice, Jean-Marc Fournier, ne relèvent pas de la protection du consommateur. Le détournement de la Loi sur la protection du consommateur (LPC) en vue de protéger en premier lieu les artistes et les producteurs de spectacles paraît problématique, voire dangereux.

De plus, la solution proposée, qui équivaut à concéder un monopole de vente à certains acteurs du marché, sans contrepartie ni balises, ne résoudra vraisemblablement pas le problème de la revente des billets de spectacle à prix élevés.

L'Union des consommateurs invite le gouvernement à prendre du recul face aux affirmations, dont certaines à l'emporte-pièce, de l'ADISQ, et à étudier les réglementations adoptées dans d'autres juridictions, qui pourraient inspirer un nouveau projet de loi visant à encadrer adéquatement la vente et la revente des billets de spectacle, en dehors de la LPC.

Le mémoire est disponible sur le site Web de l'Union des consommateurs.

SOURCE UNION DES CONSOMMATEURS

Renseignements :

Charles Tanguay, responsable des communications
514 521-6820 poste 257 ou 514 743-0419


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.