Réunis en Conseil général à Laval - Les déléguées et délégués de la CSQ accordent leur soutien aux syndiqués en lock-out de Pétro-Canada



    LAVAL, QC, le 14 mars /CNW Telbec/ - Réunis en Conseil général à Laval,
les déléguées et délégués de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) ont
accordé leur appui aux 260 travailleuses et aux travailleurs en lock-out de
Pétro-Canada à la raffinerie de Montréal.
    La Centrale des syndicats du Québec appelle donc l'ensemble de ses
syndicats affiliés à apporter un soutien financier aux travailleuses et aux
travailleurs touchés par le conflit, membres du Syndicat des communications,
de l'énergie et du papier (FTQ), section locale 175. La CSQ incitera également
l'ensemble de ses 155 000 membres à boycotter les stations-service
Pétro-Canada.

    Mépris de Pétro-Canada envers ses travailleuses et travailleurs du Québec

    Le président de la CSQ, M. Réjean Parent, demande à tous les syndicats
affiliés à la CSQ et à leurs membres à travers le Québec de manifester leur
solidarité à l'égard des travailleuses et des travailleurs de Pétro-Canada qui
font face à un employeur qui veut les traiter comme des citoyens de seconde
classe.
    "Sans aucune raison légitime, Pétro-Canada tente d'imposer à ses
travailleuses et travailleurs de l'Est de Montréal des conditions de travail
inférieures à celles qu'il a pourtant accordées à ses travailleurs de l'Ouest
canadien. C'est une attitude méprisante qui doit être dénoncée par tous ceux
et celles qui croient en la justice sociale", soutient M. Parent.

    Une attitude intransigeante injustifiée

    Le dirigeant syndical rappelle que l'attitude intransigeante démontrée
par Pétro-Canada à l'égard de ses syndiqués du Québec est totalement
injustifiée pour une entreprise qui a enregistré des profits records de
2,73 milliards de dollars en 2007.
    "Pétro-Canada n'est pas en difficulté financière et a les moyens
nécessaires pour traiter ses travailleuses et ses travailleurs du Québec sur
le même pied d'égalité que celles et ceux de l'Ouest canadien. Son refus de le
faire ressemble à une attitude de vulgaire mesquinerie à l'égard de ses
travailleuses et travailleurs québécois", dénonce le président de la CSQ.

    Un appel au plus large soutien possible

    M. Parent ajoute que les 260 syndiqués en lock-out sont engagés dans une
dure lutte contre une entreprise qui bénéficie de puissants moyens financiers.
    "Il est évident qu'avec les profits records qu'enregistre Pétro-Canada,
ses employés de la raffinerie de Montréal ont besoin du plus large soutien
possible de tous les syndiqués à travers le Québec et de l'ensemble de la
population. Ces travailleuses et ces travailleurs se battent pour défendre des
droits acquis qui sont fondamentaux, et même leurs conditions de santé et de
sécurité que Pétro-Canada veut réduire, de façon importante à son usine de
Montréal. De telles demandes de l'employeur sont totalement irresponsables
dans un secteur dont les activités présentent des risques réels à la fois pour
les employés et les citoyens qui vivent près de l'usine", dénonce le président
de la Centrale des syndicats du Québec.

    Un boycottage pour ramener Pétro-Canada à la raison

    M. Réjean Parent termine en demandant aux 155 000 membres de la CSQ de se
faire un devoir de boycotter Pétro-Canada et de demander aux membres de leur
entourage d'en faire tout autant.
    "Une entreprise qui refuse de traiter ses travailleuses et ses
travailleurs québécois sur le même pied que ses employés canadiens ne mérite
certainement pas d'être encouragée par la population québécoise. J'espère
sincèrement que les Québécoises et les Québécois vont être de plus en plus
nombreux à s'engager à boycotter les stations-service de Pétro-Canada pour
envoyer un message clair aux dirigeants de cette entreprise, et qu'ils
reviennent à la raison", conclut le président de la CSQ.

    Profil de la CSQ

    La CSQ représente quelque 155 000 membres, dont plus de 100 000 dans le
secteur public. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en
éducation au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la
santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des
loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.




Renseignements :

Renseignements: Marjolaine Perreault, Attachée de presse, CSQ, (514)
356-8888, poste 2610, Cell.: (514) 235-5082, perreault.marjolaine@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.