Résultats d'une étude longitudinale - Un enfant agressif utilisera davantage les services de santé à l'âge adulte

LONGUEUIL, QC, le 16 nov. 2011 /CNW Telbec/ - Des comportements agressifs dès l'enfance laissent présager plusieurs risques pour la santé à l'âge adulte. Voilà le résultat d'une recherche interuniversitaire, dirigée par la professeure Caroline Temcheff de l'Université de Sherbrooke.

Cette étude longitudinale quantifie - pour la première fois - les conséquences du lien entre l'agressivité infantile et l'utilisation des soins de santé. À partir des données provenant du Concordia Longitudinal Risk Project, l'équipe de chercheurs a examiné l'utilisation des soins de santé ainsi qu'une variété d'effets sur la santé physique à l'âge adulte dans le but d'accroître les connaissances sur l'impact négatif de l'agressivité durant l'enfance.

« L'agressivité durant l'enfance est directement liée à une hausse d'utilisation des soins médicaux à l'âge adulte, indique la professeure Caroline Temcheff, du Département de psychoéducation. Qu'il s'agisse du nombre de visites auprès de spécialistes, de services d'urgence, de dentistes ou du nombre de fois où ils ont été admis à l'hôpital pour des problèmes de santé. »

Les résultats de l'étude, menée auprès de 3913 personnes au Québec sur une période de 30 ans, suggère que l'agressivité en enfance présente un risque pour la santé qui doit être pris en considération lors de la création des programmes de prévention et d'intervention, particulièrement ceux ciblant les enfants et leur famille. Les chercheurs des quatre établissements participants, soit l'Université de Sherbrooke, l'Université Concordia, l'Université d'Ottawa et l'Université de la Californie, appuient cette recommandation.

Pendant la période visée par l'étude, les comportements agressifs durant l'enfance seraient liés directement à une augmentation des visites médicales générales de 8,1 % et des demandes de soins médicaux pour cause de blessures de 10,7 %. Les chercheurs observent une hausse de 44,2 % des maladies liées au style de vie, tels que l'obésité, le diabète de type 2 et la dépendance à l'alcool. Les visites chez les spécialistes sont en hausse de 6,2 % et les visites aux services d'urgence, de 12,4 %. Les chercheurs ont également observé un lien entre le retrait social durant l'enfance et les visites chez le dentiste payées par la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ).

À l'inverse, l'évaluation de la popularité par les pairs durant l'enfance a démontré une diminution totale des soins de santé, des visites médicales en raison de blessures et des visites chez le dentiste payées par la RAMQ.

L'article scientifique intégral se trouve à l'adresse : www.cmaj.ca

NOTE AUX DIRECTEURS DE L'INFORMATION : La professeure Temcheff est disponible pour des entrevues médias de 9 h à 16 h aujourd'hui, à partir du Campus de Longueuil.

SOURCE UNIVERSITE DE SHERBROOKE

Renseignements :

Isabelle Huard, agente de communication, Faculté d'éducation
819 821-8000, poste 62236; Isabelle.Huard@USherbrooke.ca

Visitez notre site Internet : www.USherbrooke.ca/medias

Profil de l'entreprise

UNIVERSITE DE SHERBROOKE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.