Restes de l'édifice Robillard contaminés à l'amiante : Projet Montréal somme l'administration Coderre d'agir

MONTRÉAL, le 26 juill. 2017 /CNW Telbec/ - Bien que fortement contaminés à l'amiante, les débris de l'édifice Robillard, qui a été détruit par un incendie en novembre, n'ont toujours pas été retirés du site du boulevard Saint-Laurent. L'Opposition officielle somme l'administration Coderre à prendre ses responsabilités. Projet Montréal s'engage pour sa part à mieux protéger le patrimoine montréalais afin d'éviter qu'un tel gâchis ne se reproduise.

« L'administration Coderre détient les pouvoirs nécessaires pour assurer la décontamination et la sécurisation du site de l'ancien édifice Robillard, qui fut le premier cinéma au Canada. Pourtant, les restes de l'immeuble patrimonial demeurent intouchés, mettant ainsi à risque la santé des résidants du quartier, mais aussi celle des nombreux passants qui déambulent sur le boulevard Saint-Laurent et qui sont exposés, depuis plus de huit mois, à de l'amiante. Le laxisme du maire Coderre est inacceptable. La Ville de Montréal doit prendre ses responsabilités et assurer la décontamination du site, quitte à faire les travaux elle-même et à envoyer la facture au propriétaire », a déclaré Valérie Plante, cheffe de l'Opposition officielle.

Projet Montréal s'inquiète du message qu'envoie l'administration Coderre en laissant traîner le dossier de la décontamination de ce terrain situé à l'angle du boulevard Saint-Laurent et de l'avenue Viger. « Nous avons mis beaucoup trop d'efforts dans ce secteur du centre-ville, notamment avec la réfection de la rue De la Gauchetière, des arches et de la pagode, pour laisser ce coin de rue dans cet état. Si nous voulons être sérieux dans le projet de revitalisation du Quartier chinois, nous devons y mettre les ressources nécessaires. La situation actuelle est problématique tant pour les commerçants locaux que pour l'industrie touristique. Nous pouvons faire mieux pour notre centre-ville », a affirmé Valérie Plante.

Projet Montréal s'engage à tout mettre en œuvre pour qu'un tel gâchis ne se reproduise pas. Sous sa gouverne, le règlement sur l'entretien des bâtiments sera rigoureusement appliqué, les ressources pour protéger et valoriser les bâtiments patrimoniaux seront allouées, un répertoire des bâtiments d'intérêt patrimonial vacants ou menacés sera mis sur pied et des pénalités aux propriétaires négligents seront imposées. « Une demi-douzaine d'immeubles patrimoniaux de Montréal ont été détruits par les flammes en 2016. Le désintérêt de Denis Coderre pour le patrimoine coûte cher. Le temps est venu de protéger et mettre en valeur nos bâtiments afin de conserver la riche histoire de Montréal », a conclu Valérie Plante.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marc-André Viau, Attaché de presse, Opposition officielle à la Ville de Montréal, 514 245-6838, Marc-andre.viau@ville.montreal.qc.ca

LIENS CONNEXES
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.