Responsables de service de garde en milieu familial - La CSQ et la FIPEQ-CSQ enclenchent la mobilisation de leurs 11 000 membres



    QUEBEC, le 19 avr. /CNW Telbec/ - A quelques jours du dépôt du projet de
loi visant à définir un régime particulier de relations du travail pour les
responsables de service de garde en milieu familial (RSG), la Centrale des
syndicats du Québec (CSQ) et la Fédération des intervenantes en petite enfance
du Québec (FIPEQ-CSQ) se préparent à mobiliser leurs 11 0000 membres RSG pour
obliger le gouvernement à reconnaître pleinement l'égalité de leurs droits et
leur donner un véritable accès à l'équité salariale.

    Une victoire historique

    A l'invitation de la CSQ et de la FIPEQ-CSQ, une cinquantaine de
déléguées représentant les syndicats régionaux regroupant les RSG syndiquées à
la CSQ, les Alliances des intervenantes en milieu familial (ADIM-CSQ), se sont
réunies aujourd'hui à Québec pour adopter un plan de mobilisation et un plan
d'action qui seront mis en branle à la suite du dépôt du projet de loi.
    D'entrée de jeu, les déléguées syndicales présentes ont salué le fait
qu'elles obtiendraient enfin la reconnaissance de droits fondamentaux tels que
le droit d'association, le droit de négociation et le droit à un régime de
négociation. Plusieurs ont d'ailleurs tenu à souligner le soutien indéfectible
qu'elles ont obtenu depuis 1997, de la part de la CSQ, pour les aider à
acquérir cette reconnaissance historique.

    La tenue d'une commission parlementaire exigée

    Dans un deuxième temps, les représentantes syndicales des RSG-CSQ ont
manifesté leur intention de réclamer haut et fort la tenue d'une commission
parlementaire sur le futur projet de loi afin de leur permettre de pouvoir
s'exprimer démocratiquement.
    "Ce projet de loi a des conséquences sérieuses pour 15 000 femmes qui
subissent déjà depuis des années de sérieux préjudices comme travailleuses
parce qu'elles n'ont pas droit aux mêmes protections que l'ensemble des autres
salariés au Québec. Il est donc essentiel qu'elles puissent se faire entendre
dans le cadre d'une commission parlementaire", soutient la vice-présidente de
la CSQ, Mme Louise Chabot.

    Les 125 députés interpellés

    La CSQ, la FIPEQ-CSQ et les ADIM-CSQ entendent également contacter
l'ensemble des députés élus siégeant à l'Assemblée nationale, tous partis
politiques confondus, afin de les sensibiliser à l'importance que le projet de
loi traduise clairement l'égalité des droits des RSG, dont leur droit à
l'équité salariale. Un droit à l'équité qu'elles craignent d'ailleurs de ne
pas voir pleinement reconnu dans le projet de loi à venir.

    Profil de la FIPEQ-CSQ

    La Centrale des syndicats du Québec représente près de 170 000 membres,
dont 11 000 intervenantes en milieu familial et plus de 1 700 travailleuses
dans les installations des CPE. Celles-ci sont regroupées au sein de la
Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec.




Renseignements :

Renseignements: Claude Girard, Agent d'information CSQ, Cell.: (514)
237-4432, girard.claude@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.