Résolution de la Commission des droits de la personne - Les Auxiliaires et l'Hôpital général juif conviennent d'un règlement avec les deux ambulanciers



    MONTREAL, le 12 avril /CNW Telbec/ - Les Auxiliaires et l'Hôpital général
juif (HGJ) annoncent qu'ils ont convenu d'un règlement avec un ambulancier et
sa collègue qui avaient porté plainte auprès de la Commission des droits de la
personne et des droits de la jeunesse, concernant un événement survenu en
février 2005 dans le Café de l'Atrium de l'hôpital. La direction de
l'institution, estimant que son premier devoir est de veiller au bien-être des
patients, de son personnel et des visiteurs, avait mandaté ses avocats pour
négocier une entente à l'amiable, plutôt que d'engager des ressources humaines
et financières dans un procès devant le Tribunal.
    Le Café de l'Atrium est exploité en concession par les Auxiliaires, un
groupe de bénévoles dévoués au bien-être des patients, et il est exclusivement
réservé à la consommation de nourriture achetée sur place. Le gérant du Café
de l'Atrium, un employé du concessionnaire, maintient avoir offert aux
ambulanciers la possibilité de prendre leur repas dans un salon prévu à cette
fin ailleurs dans l'hôpital, comme c'est la pratique usuelle de le faire
lorsque des visiteurs veulent consommer de la nourriture provenant de
l'extérieur.
    Dans le cadre du règlement, les Auxiliaires ont accepté de verser aux
ambulanciers la somme de 7 500 $ chacun. Un procès devant le Tribunal aurait
coûté beaucoup plus. L'entente a été conclue sans admission de faute ou de
responsabilité.
    "L'HGJ est à l'écoute des besoins des patients, de ses employés et des
visiteurs, cherchant continuellement des solutions pour améliorer la qualité
des soins et pour accommoder les personnes du mieux possible", déclare
M. Henri Elbaz, directeur général de l'HGJ. "C'est pourquoi, l'hôpital
disposant d'un espace assez grand près du Café de l'Atrium, nous avons convenu
d'y aménager une nouvelle section pour les visiteurs, les patients et les
employés qui désirent y consommer de la nourriture provenant de l'extérieur,
que celle-ci soit cachère ou non."
    La nouvelle section s'ajoute aux espaces où il était déjà possible de
consommer de la nourriture provenant de l'extérieur. Au fil des ans, l'HGJ a
en effet aménagé des salles familiales où les patients et leurs familles
peuvent consommer de la nourriture de leur choix, peu importe qu'elle soit
cachère ou non. De plus, le personnel a accès à plusieurs salons d'employés où
ils peuvent prendre tout type de nourriture. Le salon du Pavillon A, qui est
ouvert aux visiteurs, aux patients et aux employés, a fait l'objet d'un
agrandissement récemment et il loge des machines distributrices offrant des
produits non cachère.
    Rappelons que l'HGJ a été fondé par la communauté juive afin de desservir
la population de Montréal et du Québec sans distinction de race, de religion,
de langue ou de moyens financiers. Depuis lors, l'HGJ est devenu un des plus
grands hôpitaux du Québec et le plus multiculturel d'entre tous. Deux-tiers
des patients sont de confessionnalité autre que juive.
    "L'HGJ est une institution faisant partie du réseau public de la santé et
dont la mission est de fournir à tous les patients des soins de la plus haute
qualité possible", souligne M. Elbaz. "Nous faisons quotidiennement la preuve
qu'il est possible de répondre aux besoins de tous les patients, quelles que
soient leurs origines religieuses, linguistiques ou culturelles. Nous avons la
ferme intention de continuer à poursuivre cette politique d'ouverture et de
respect des droits des personnes au bénéfice de toute la population de
Montréal et du Québec."

    A propos des Auxiliaires

    Depuis 1936, les Auxiliaires oeuvrent comme organisme sans but lucratif,
récoltant des fonds essentiels à l'Hôpital général juif grâce à leurs
entreprises et à leurs projets spéciaux de levée de fonds. Les Auxiliaires
offrent aussi, pour le bénéfice des patients, une vaste gamme de programmes et
services innovateurs visant à améliorer la qualité et l'humanisation des
soins.

    A propos de l'HGJ

    Depuis 1934, l'Hôpital général juif Sir Mortimer B. Davis, un hôpital
d'enseignement affilié à l'Université McGill " Au service de tous", dessert
des patients de diverses appartenances religieuses, linguistiques et
culturelles, de la région de Montréal, du Québec et de l'extérieur de la
province. L'un des plus grands hôpitaux de soins de courte durée du Québec,
l'HGJ a acquis une réputation d'excellence dans d'importantes spécialités
médicales en agrandissant et en modernisant sans cesse ses installations
consacrées aux traitements cliniques, à l'enseignement et à la recherche menée
à l'Institut Lady Davis de recherches médicales. Pour en savoir davantage,
veuillez consulter www.jgh.ca.




Renseignements :

Renseignements: Glenn J. Nashen, Directeur; Suzanne Gold, Spécialiste en
communications, Affaires publiques et communications, Hôpital général juif,
(514) 340-8222, poste 4120, sgold@jgh.mcgill.ca, communications@jgh.mcgill.ca;
www.jgh.ca

Profil de l'entreprise

Hôpital général juif

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.