Reportage sur la crise porcine - Téléjournal de Radio-Canada: la FPPQ apporte des précisions et des correctifs



    LONGUEUIL, QC, le 13 mars /CNW Telbec/ - A la suite de la diffusion du
reportage sur la crise porcine de la journaliste Martine Biron, au Téléjournal
de Radio-Canada, hier soir, 12 mars 2008, la Fédération des producteurs de
porcs du Québec (FPPQ) souhaite apporter quelques précisions et corriger
quelques notions et éléments sur la compréhension des enjeux ainsi que sur
quelques notions propres à l'industrie porcine.
    Tout d'abord, il est nécessaire de mettre en contexte le processus auquel
a été conviée la FPPQ dans ces échanges avec monsieur Guy Coulombe. La FPPQ a
joué un rôle de premier plan dans le processus. Elle a démontré ouverture,
flexibilité et bonne foi. Elle a déposé un plan de relance visionnaire visant
toute l'industrie porcine québécoise. "Nous avons tous intérêt à travailler
ensemble et à trouver des solutions qui satisferont tous les acteurs de la
filière porcine québécoise" a commenté Jean-Guy Vincent, président de la FPPQ.
    D'entrée de jeu, le reportage a laissé entendre que le Québec avait perdu
une partie du marché au profit des Chinois et des Japonais. Selon Agriculture
et Agroalimentaire Canada, la Chine et le Japon sont toujours d'importants
pays importateurs nets de produits de porc canadiens.
    Le reportage laisse également entendre que la FPPQ n'offre aucune
ouverture sur la question des produits différenciés. Pourtant, les
propositions de la FPPQ reposent essentiellement sur le développement des
produits à valeur ajoutée en partenariat avec les acheteurs. "Les pistes de
solution proposées par la Fédération font montre d'ouverture. Nous ne lançons
pas la serviette. La FPPQ ne s'accroche pas à un monopole mais fait son
travail qui est de négocier pour tous les producteurs de porcs avec les
transformateurs des conditions de mise en marché qui assurent une rentabilité
aux producteurs et à tout le secteur porcin", souligne monsieur Vincent.
    Pour la FPPQ, les conclusions du rapport Coulombe ne constituent en rien
l'arrêt des discussions. Au contraire. Elles contribueront à alimenter les
discussions à venir et la Fédération entend continuer son travail de
rapprochement.




Renseignements :

Renseignements: Nathalie Hansen, Directrice, communications,
Fédérération des producteurs de porcs du Québec, (450) 679-0540 poste 8750

Profil de l'entreprise

Fédération des producteurs de porcs du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.