Réponse gouvernementale à la consultation publique sur les conditions de vie des aînés - "NOUS AVONS ENTENDU LES DEMANDES DES AINES, AUJOURD'HUI NOUS PASSONS A L'ACTION" - Marguerite Blais



    QUEBEC, le 19 mars /CNW Telbec/ - La ministre responsable des Aînés,
Mme Marguerite Blais, a dévoilé aujourd'hui en conférence de presse une série
d'actions gouvernementales en réponse aux demandes faites par les aînés lors
de la consultation publique sur leurs conditions de vie.
    "Les mesures mises en avant envoient un message clair sur l'importance
que notre gouvernement accorde aux personnes aînées et montrent que nous avons
été à l'écoute de leurs besoins et de leurs préoccupations lors de la
consultation publique. En l'espace d'une seule année, nous avons annoncé des
investissements de 2,2 milliards de dollars en crédits d'impôt et en mesures
budgétaires", a déclaré Mme Blais.
    Ces mesures, qui seront mises en oeuvre à court terme, correspondent aux
volontés exprimées par les aînés et leurs proches, soit de rester dans leur
communauté, qu'on offre un plus grand soutien aux personnes aidantes, et qu'on
favorise les initiatives visant à contrer les abus, la maltraitance et le
suicide chez les aînés, tout en luttant contre les préjugés et les stéréotypes
à leur égard.

    Les mesures annoncées

    "Concrètement, pour les aînés et leurs proches, ces mesures signifient un
maintien accru dans leur communauté et une augmentation de l'offre de services
pour les divers milieux de vie, plus de services de répit et d'accompagnement
pour les personnes aidantes, divers allégements fiscaux, des initiatives de
nature à améliorer la qualité de l'alimentation par la formation du personnel
dans les CHSLD, un plan d'action pour contrer les abus et la maltraitance
envers les aînés, et enfin un changement dans la façon dont la société perçoit
leur contribution", a ajouté la ministre.

    Pour permettre aux aînés d'obtenir plus de services dans leur milieu de
vie, le gouvernement annonce :

    
    - Une enveloppe supplémentaire de 400 millions de dollars sur cinq ans
      pour accélérer le développement des services de maintien dans la
      communauté;
    - Une majoration du taux du crédit d'impôt pour les aînés qui souhaitent
      rester à domicile (de 25 % à 30 %, ce qui représente 35 millions de
      dollars de plus par année, pour un total de 239 millions de dollars
      annuellement);
    - Un fonds de 200 millions de dollars sur dix ans qui vise principalement
      le développement et l'amélioration des services de répit pour les
      proches aidants qui soutiennent à domicile un ou des membres de leur
      famille souffrant de la maladie d'Alzheimer ou d'une maladie
      apparentée, ainsi que le développement de services d'accompagnement
      pour soutenir les proches aidants dans leur rôle;
    - Un nouveau crédit d'impôt remboursable pour les frais de relève donnant
      un répit aux personnes aidantes (51 millions de dollars sur cinq ans).

    Pour que les aînés accèdent à une meilleure qualité de vie, le
gouvernement prévoit :

    - Le dépôt en 2009 d'un plan d'action gouvernemental pour lutter contre
      les abus et la maltraitance envers les personnes aînées;
    - Un soutien aux initiatives locales visant à accroître le respect envers
      les aînés (25 millions de dollars sur cinq ans);
    - Une amélioration de la qualité de l'alimentation dans les CHSLD
      (15 millions de dollars sur cinq ans);
    - Une amélioration de l'accès à l'information sur les services
      gouvernementaux pour les aînés;
    - Une hausse du crédit d'impôt pour revenus de retraite de 1 500 $ à
      2 000 $ (168 millions de dollars sur cinq ans);
    - Une hausse du plafond de fractionnement des revenus de retraite entre
      conjoints (112 millions de dollars en 2008-2009);
    - La diffusion d'une campagne gouvernementale de sensibilisation pour
      promouvoir une image favorable du vieillissement.

    "Je n'ai pas attendu la fin de la consultation pour commencer à travailler
avec mes collègues ministres en vue d'établir les actions que nous présentons
aujourd'hui", a mentionné Mme Blais.
    La conférence de presse a également été l'occasion pour la ministre de
présenter en primeur le message publicitaire de 30 secondes de la campagne
gouvernementale de sensibilisation pour promouvoir une image favorable du
vieillissement. Le message sera diffusé sur les ondes des grands réseaux de
télévision francophones et de quelques canaux spécialisés à compter du 20
mars.
    "Ce message publicitaire témoigne que la contribution des aînés est
indispensable à un fonctionnement harmonieux de notre société", a conclu la
ministre responsable des Aînés, Mme Marguerite Blais.

    Source :  Christianne Chaillé
              Attachée de presse
              Cabinet de la ministre responsable des Aînés
              Tél. : 418 646-7757
              514 873-3083
    
    -%SU: SOC
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Christianne Chaillé, Attachée de presse, Cabinet de la
ministre responsable des Aînés, (418) 646-7757, (514) 873-3083

Profil de l'entreprise

Cabinet de la ministre responsable des Aînés

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.