Repas aux aînés - La CAQ souhaite revoir la politique alimentaire dans les CHSLD

QUÉBEC, le 23 avril 2015 /CNW Telbec/ - Le porte-parole de la Coalition Avenir Québec pour les aînés et député de Lévis, François Paradis, demande à la ministre responsable de ces dossiers de s'engager à revoir la politique alimentaire dans les centres d'hébergement pour aînés, car il constate qu'il y a encore beaucoup de chemin à faire pour contrer la malnutrition des aînés dans les établissements de santé.

L'Association québécoise des retraités des secteurs public et parapublic (AQRP) a récemment déposé une analyse de 170 rapports d'inspection effectués en 2014 dans des Centres hospitaliers de soins de longues durées (CHSLD). Ces rapports démontrent des lacunes importantes dans la planification, l'organisation des repas et sur le manque de personnel au cours des repas. «Il faut réviser et mettre à jour la politique alimentaire des centres d'hébergement pour aînés. Ça prend des exigences claires sur la qualité des aliments, la présence des employés et sur l'environnement dans lequel les repas sont servis », déclare François Paradis.

Le député de Lévis souligne également que les inspections révèlent que les repas ne sont pas servis à une température adéquate, que les aînés ne sont pas positionnés correctement et que le personnel n'offre pas toute l'aide nécessaire aux aînés pour manger. «Rappelons-nous que le manque de surveillance pendant les repas a entrainé la mort de vingt personnes âgées au cours des trois dernières années. Rappelons-nous aussi des rapports du MAPAQ sur la malpropreté et la présence de moisissures dans les cuisines de certains établissements », ajoute-t-il, tout en déplorant que la ministre libérale des aînés ait refusé de répondre à ses questions en chambre.

Pour François Paradis, la ministre doit annoncer, sur-le-champ, les mesures qu'elle entend mettre en place pour contrer la malnutrition de nos aînés. «Rappelons qu'en 2014, l'Ordre des diététistes du Québec a dénoncé que le budget moyen alloué par repas dans les hôpitaux et dans les CHSLD est de moins de 2 dollars. Le statu quo n'est plus acceptable, la ministre doit sortir de son mutisme et prendre la parole pour dire qu'elle s'engage à revoir la politique alimentaire dans les centres d'hébergement pour aînés », conclut-il.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.