Réouverture de l'ancienne scierie Bellerive - "Le Syndicat et les travailleurs y ont toujours cru", Normand Nault, représentant national du SCEP



    MONT-LAURIER, QC, le 12 déc. /CNW Telbec/ - "Notre organisation syndicale
a travaillé sans relâche afin d'appuyer le projet de relance piloté par le
groupe St-Jean, les promoteurs de la nouvelle scierie Bois Nobles Ka'N'Enda",
a déclaré M. Nault du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du
papier (SCEP-FTQ). "Alors c'est certain qu'aujourd'hui, nous sommes non
seulement heureux mais aussi très fiers d'avoir contribué à cette réouverture.
C'est plus d'une centaine d'emplois qui seront ainsi retrouvés pour nos
membres", a commenté M. Nault.
    Dès le lendemain de l'annonce de la fermeture de la scierie Bellerive, en
octobre 2006, tant les travailleurs et travailleuses, que la section locale
299 et la structure nationale du SCEP ont mis l'épaule à la roue afin
d'appuyer le projet de relance de l'usine. "Nous sommes intervenus à divers
niveaux notamment auprès des institutions financières, des instances
gouvernementales et du Fonds de solidarité FTQ afin d'appuyer le projet de
réouverture", a commenté, pour sa part, le président de la section locale 299,
Yves Guérette. Les travailleurs ont aussi renégocié certains éléments de la
convention collective afin de donner une chance au redémarrage. Au nombre des
concessions accordées mentionnons un gel salarial qui pourra cependant en
partie être rattrapé par un partage des profits.
    Dans le contexte actuel de consolidation des usines de la région de
Mont-Laurier, la section locale 299 du SCEP estime que le bois qui n'est pas
utilisé devra être redistribué dans les usines toujours actives dont celle de
Ka'N'Enda. "Il faut que nous puissions bénéficier du bois qui n'est pas
utilisé. Avec tous les bouleversements que connaît le secteur forestier et la
diminution de la possibilité forestière, nous avons avantage à consolider les
activités afin que l'on ne soit pas encore en péril dans quelques mois, faute
de ressource. C'est la seule manière de sécuriser les emplois des travailleurs
et de garantir la rentabilité des installations de Ka'N'Enda", a expliqué
M. Nault.

    La section locale 299 du SCEP représente 4000 membres qui oeuvrent dans
des secteurs d'activités comme les scieries et la transformation du bois. Le
SCEP-FTQ représente, quant à lui, plus de 50 000 membres au Québec où il est
le plus important syndicat dans l'industrie forestière.




Renseignements :

Renseignements: Normand Nault, représentant national, SCEP-FTQ, (514)
220-1122

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.