Rentrée politique de Québec solidaire - Accommodements raisonnables : pour un débat calme et serein



    MONTREAL, le 14 sept. /CNW Telbec/ - A l'occasion de sa rentrée
politique, Québec solidaire a présenté son "cabinet fantôme" composé de
Québécoises et de Québécois de toutes les origines et a exposé ses priorités
pour l'automne. "Nous ferons entendre notre voix haut et fort au cours des
prochains mois pour offrir aux Québécois une véritable alternative aux partis
représentés à l'Assemblée nationale, tous plus ou moins semblables. QS est le
seul parti qui propose un véritable projet de société différent, pour preuve
nos positions d'accommodements raisonnables", a affirmé Françoise David,
porte-parole de QS.

    Accommodements raisonnables : les immigrants demandent beaucoup plus
    d'emplois que d'accommodements !

    "La majorité des demandes d'accommodements déraisonnables sont formulées
par des groupes ultra-minoritaires dont l'intransigeance est bien connue. Les
immigrants veulent d'abord et surtout des jobs, pas des accommodements. Le
Québec a la responsabilité de répondre à leurs attentes en matière de
francisation, de logement et d'emplois. Par ailleurs, l'indépendance du Québec
serait un excellent outil d'intégration puisque les personnes immigrantes
sauraient de façon claire où elles mettent les pieds" a affirmé avec force
Ruba Ghazal, porte-parole en matière de diversité et d'inclusion.
    Elle ajoute : "Québec solidaire est le seul parti au Québec à se définir
comme féministe. Nous n'avons pas attendu le débat sur les accommodements
raisonnables pour clamer haut et fort que l'égalité entre les femmes et les
hommes est non négociable. Cela inspirera les propositions que nous
adresserons à la commission Bouchard-Taylor en novembre."
    "Québec solidaire souhaite que le débat sur les accommodements
raisonnables perde son caractère spectaculaire et populiste et se déroule dans
la sérénité et le respect. La population est d'ailleurs en train de démontrer
que c'est possible. Nous demandons tout particulièrement à Mario Dumont de
faire preuve de la retenue et du sens des responsabilités qui doivent être
ceux d'un chef de l'opposition. Jusqu'à tout récemment, M. Dumont a donné
l'impression de vouloir diviser les Québécois entre eux pour faire des gains
électoraux, je souhaite que cela cesse. Partout au monde les débats sur le
vivre ensemble sont émotifs et porteurs d'intolérance. Dans beaucoup de pays,
des communautés se dressent les unes contre les autres. Les replis
identitaires sont fréquents. Ce n'est pas ce que nous voulons pour le Québec"
a déclaré la porte-parole de QS Françoise David.
    "Nous le répétons : Les immigrants veulent des jobs, non des
accommodements. Offrons-leur les emplois que nous leur avons promis, l'accès
non discriminatoire à des logements et plus de cours de francisation ;
beaucoup de difficultés se résorberont. Bien sûr, il y aura parfois des
accommodements nécessaires, non seulement parce que certains immigrants le
demanderont à la société québécoise, mais aussi parce que certains Québécois
de la majorité le demanderont aussi. Les résultats de la commission
Taylor-Bouchard nous aideront à fixer des balises claires, fondées sur des
valeurs partagées par la société québécoise, pour répondre à ces demandes et
décider si elles sont raisonnables ou non", a conclut Mme David sur ce sujet.

    
    Nos priorités pour l'automne

    - En environnement, "Québec solidaire dénonce la décision du gouvernement
      Charest d'exclure les groupes écologistes du Sommet sur les algues
      bleues qui se tiendra dans quelques jours. C'est une décision
      anti-démocratique et nous exigeons son renversement immédiat.
      Egalement, Québec solidaire dit non au harnachement des dernières
      grandes rivières encore à l'état sauvage comme le fleuve Rupert, et
      rejette la construction de ports méthaniers qui augmenteront les gaz à
      effet de serre. Nous serons présents à la marche du 22 septembre à
      Montréal", a déclaré Dominique Bernier, porte-parole de QS en matière
      d'environnement.

    - A la veille du 5e anniversaire de la Loi 112 contre la pauvreté et
      l'exclusion, Jean-Yves Desgagnés, porte-parole de QS dans le dossier de
      la justice sociale, a interpellé le gouvernement "pour qu'il passe de
      la notion de dépenses sociales à celle d'investissement social, comme
      le font les pays scandinaves et certains pays de l'Union européenne qui
      ont compris que les dépenses sociales n'ont aucunement pour effet de
      ralentir la croissance. Nous appuierons les luttes des mouvements
      sociaux qui iront dans cette voie."

    - Sur le dossier des nations autochtones, "Nous voulons que tous les
      partis présents à l'Assemblée nationale votent une motion unanime en
      appui à la déclaration des Nations Unies sur les peuples autochtones et
      s'engagent sur l'honneur à la mettre en pratique, malgré l'opposition
      honteuse du gouvernement Harper", de dire Pénélope Guay, porte-parole
      pour Québec solidaire sur les questions autochtones.

    - L'automne sera chaud dans le secteur de l'éducation. "QS va appuyer les
      associations étudiantes dans leurs démarches visant à contrer la hausse
      des frais de scolarité. Nous tenons cependant à réaffirmer notre
      attachement au principe de la gratuité scolaire pour que l'éducation
      soit véritablement accessible à tous, sans discrimination", a affirmé
      Jonathan Vallée-Payette, porte-parole de QS sur les questions
      d'éducation.

    - Le système de santé public et accessible à tous est menacé. Le
      porte-parole de QS Amir Khadir a dit vouloir démontrer au cours de
      l'automne qu'"il existe des solutions publiques beaucoup plus efficaces
      et moins coûteuses pour que tous les Québécois puissent avoir un
      meilleur accès aux médecins, aux traitements, aux services et aux
      opérations chirurgicales pour lesquels les délais d'attente sont
      actuellement inacceptables. QS va donc joindre sa voix à celles qui se
      battent pour le maintien d'un système public et universel".
    




Renseignements :

Renseignements: Francis Boucher, responsable aux communications, cell.
(514) 710-0466


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.