Rentrée parlementaire : « L'accès à l'éducation doit être au cœur des discussions », estime la FECQ

MONTRÉAL, le 19 sept. 2011 /CNW Telbec/ - À la veille de la rentrée parlementaire, la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) s'attend à ce que l'éducation soit un enjeu central de la nouvelle session. « Pour conserver une société forte et en santé, il est essentiel de garantir une éducation accessible à tous via de bas frais de scolarité. Malheureusement, le premier ministre semble l'avoir oublié! La plupart des familles n'ont pas accès aux prêts et bourses du gouvernement et leur marge de manœuvre financière est inexistante. Comment M Charest va-t-il s'assurer que chaque enfant puisse fréquenter l'université? », déplore Léo Bureau-Blouin, président de la FECQ.

Rappelons que le 17 mars dernier, le gouvernement Charest annonçait une augmentation de 1625 $ sur 5 ans des droits de scolarité universitaire, faisant ainsi passer la facture étudiante totale à 4700 $ en 2016, soit la facture la plus élevée de l'histoire du Québec. « Les étudiants manifesteront dans toutes les régions du Québec au cours des semaines à venir et ils se réuniront dans les rues de Montréal le 10 novembre prochain pour éviter que des familles québécoises se voient refuser l'accès à l'université faute de moyens financiers. Pour financer les universités, il faut faire le ménage dans les cas de gestion douteux, pas dans la poche des étudiants et de leurs familles », expose M. Bureau-Blouin.

Coupure par-dessus coupure, les services aux étudiants finissent par être touchés

En plus de lutter activement pour l'accessibilité financière aux études, la FECQ déplore les coupures budgétaires imposées aux systèmes d'éducation et de santé. Le 15 septembre dernier, on apprenait que le Conseil du Trésor avait imposé des coupures de l'ordre de 800M$, dont près de  30 millions $ dans le budget des cégeps. « C'est la deuxième coupure que les cégeps subissent en 6 mois. Contrairement à ce que prétend la ministre de l'Éducation, nous avons constaté que les services aux étudiants sont touchés dans certains collèges. Que va faire Mme Beauchamp pour renverser cette situation? », questionne Léo Bureau-Blouin.

Inquiétante baisse d'effectif au collégial

La baisse d'inscription dans les collèges est également un phénomène préoccupant pour la FECQ. Elle constate toutefois que cette diminution démographique est asymétrique selon les régions du Québec.  En effet, entre 1999 à 2004, les cégeps ont connu une diminution de 4,1 % du nombre d'étudiants, mais de 25 % à 30 % dans les régions périphériques du Québec. Quant aux cégeps urbains, plusieurs débordent et refusent de nombreux étudiants.

Pour assurer la vitalité des cégeps, la FECQ propose des solutions. « Nous proposons de mettre en place des incitatifs financiers pour attirer des étudiants dans les collèges en chute démographique. L'ouverture de nouveaux programmes exclusifs dans ces collèges permettrait également d'attirer des étudiants des autres régions du Québec et participerait à la redynamisation et au développement de ces régions », explique le président de la FECQ.

En terminant, la FECQ espère que la ministre de l'Éducation et son gouvernement agiront dans l'intérêt du système d'éducation  cette année. « Ce n'est pas en augmentant les frais de scolarité, en coupant dans le budget des collèges et en laissant sans support les cégeps en baisse de fréquentation, que nous allons bâtir un Québec plus éduqué et plus fort. Il serait plus que temps que le gouvernement prenne ses responsabilités et donne à l'éducation la place qu'elle mérite ! », tonne Léo Bureau-Blouin.

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) représente plus de 60 000 étudiants réunis dans 23 associations étudiantes présentes sur l'ensemble du territoire québécois. Depuis 21 ans, elle défend et promeut les droits et intérêts des étudiants des cégeps.


SOURCE FEDERATION ETUDIANTE COLLEGIALE DU QUEBEC (FECQ)

Renseignements :

Charlotte Watson, coordonnatrice aux relations et communications, FECQ, bur. 514-396-3320, cell. 514-554-0576, courriel : crc@fecq.org, twitter : @charlottewats

Profil de l'entreprise

FEDERATION ETUDIANTE COLLEGIALE DU QUEBEC (FECQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.