RENDRE COMPTE DES CONNAISSANCES ACQUISES PAR L'ELEVE : PRENDRE APPUI SUR LES ACTEURS DE L'ECOLE POUR REPONDRE AUX BESOINS D'INFORMATION DES PARENTS DE LEUR COMMUNAUTE



    QUEBEC, le 27 mars /CNW Telbec/ - Le Conseil supérieur de l'éducation
estime nécessaire de donner aux parents de l'information claire afin qu'ils
puissent situer le niveau d'acquisition de connaissances et de développement
des compétences de leur enfant et ainsi être en mesure de soutenir son
cheminement scolaire. Il considère toutefois que les besoins d'information ne
sont pas homogènes et que la réponse à ceux-ci peut prendre des formes variées
pour tenir compte des particularités des différents milieux. C'est ce qui
ressort de l'avis que le Conseil rend public aujourd'hui.
    Rappelons que le Conseil a élaboré cet avis en réponse à une demande de
la ministre de l'Education, du Loisir et du Sport, Mme Michèle Courchesne, sur
la manière de rendre compte des connaissances acquises par l'élève dans le
bulletin et le bilan des apprentissages.
    Pour élaborer son avis, le Conseil a recueilli le point de vue
d'enseignantes et d'enseignants du primaire et du premier cycle du secondaire,
consulté des experts universitaires sur la question, réalisé des études
documentaires et analysé quelques situations étrangères. De plus, il a
consulté ses instances, en l'occurrence, la Commission de l'éducation
préscolaire et de l'enseignement primaire et la Commission de l'enseignement
secondaire. Dans sa réflexion, le Conseil a également examiné la
réglementation actuelle et pris acte des encadrements et des mécanismes
existants sur le plan de l'évaluation des apprentissages et de la
communication aux parents.

    Répondre aux besoins d'information de manière diversifiée

    Dans ses travaux, le Conseil a mis en évidence différentes façons de
répondre aux besoins d'information des parents en s'appuyant parfois sur le
bulletin et le bilan des apprentissages, mais également à l'aide d'autres
stratégies ou outils, notamment l'agenda de l'élève, le portfolio ou le
dossier d'apprentissage. Etant donné cette diversité, le Conseil estime que la
manière de rendre compte des connaissances acquises par l'élève doit s'ancrer
dans chacune des communautés et être déterminée localement par les écoles.
    Le Conseil rappelle à cet égard qu'un processus particulier, soit
l'élaboration des normes et modalités d'évaluation des apprentissages, est
prévu dans la Loi sur l'instruction publique afin de permettre aux écoles
d'établir, de manière concertée, les modalités appropriées au regard de la
communication des résultats aux parents, et ce, dans le respect des exigences
réglementaires.
    Dans son avis, le Conseil présente quelques manières de rendre compte des
connaissances acquises par l'élève, mais il insiste d'abord sur l'importance
pour les écoles de fonder ce choix sur le respect de certains principes. Parmi
les principaux, on trouve : la clarté et l'accessibilité de l'information
transmise aux parents; la cohérence par rapport au Programme de formation de
l'école québécoise; et la faisabilité au regard des pratiques enseignantes
actuelles et des outils disponibles.

    Faciliter la communication entre parents et enseignants : des conditions
    à réunir

    Par ailleurs, étant donné l'importance de la contribution des parents à
la scolarité de leur enfant, le Conseil a choisi d'élargir, dans son avis, sa
réflexion aux conditions plus générales à réunir afin de faciliter la
communication entre parents et enseignants. Le Conseil insiste d'abord sur
l'importance de la diffusion d'une information régulière au regard du travail
fait en classe pour tenir les parents au courant de manière continue de la
progression de leur enfant. Cela leur permet ainsi de mieux constater l'état
de développement des compétences de leur enfant, de même que les connaissances
qu'il a acquises. Ensuite, le Conseil est d'avis qu'une stratégie de
communication plus large devrait être élaborée à la fois par le ministère de
l'Education, du Loisir et du Sport, les commissions scolaires et les écoles,
de manière à fournir davantage d'information aux parents sur le Programme de
formation de l'école québécoise et sur les pratiques d'enseignement et
d'évaluation mises au point en vertu de ce programme. Enfin, le Conseil
insiste sur l'importance de poursuivre l'accompagnement du personnel
enseignant dans son appropriation du Programme de formation de l'école
québécoise, ce qui constitue, comme dans tout changement de programme, un défi
majeur.
    En conclusion, le Conseil supérieur de l'éducation croit que la manière
de rendre compte des connaissances acquises par l'élève doit prendre appui sur
le dynamisme des acteurs de l'école afin de répondre de manière appropriée à
la diversité des besoins d'information des parents à l'égard du cheminement de
leur enfant. La communication des résultats aux parents a toujours constitué
et constitue encore un élément essentiel d'une relation famille-école
harmonieuse et efficace. Le Conseil estime que les acteurs locaux doivent
prendre acte de la diversité des besoins d'information des parents de leur
communauté. Il invite donc les écoles à déterminer, de manière concertée, les
modalités de communication qui sauront soutenir l'engagement des parents dans
l'éducation de leur enfant.
    -%SU: EDU
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Mme Johanne Méthot, Responsable des communications,
(418) 643-8253, (418) 571-1359; N. B.: Vous pouvez consulter cet avis, en
version française ou anglaise, en accédant au site Web du Conseil supérieur de
l'éducation (www.cse.gouv.qc.ca).


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.