Rendez-vous national sur la main-d'œuvre - L'éducation joue un rôle fondamental en matière d'adéquation formation-emploi

QUÉBEC, le 16 févr. 2017 /CNW Telbec/ - L'éducation joue un rôle fondamental en matière d'adéquation formation-emploi, qui est à la fois incontournable et complémentaire à celui du marché du travail. C'est le point de vue que la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) entend défendre dans le cadre de sa participation au Rendez-vous national sur la main-d'œuvre qui se déroule les 16 et 17 février à Québec.

« Lorsqu'il est question d'adéquation formation-emploi, on a trop souvent tendance à insister sur la nécessité de répondre aux besoins du marché du travail pour favoriser la prospérité économique. Il faut inverser la vision du problème et comprendre que ce qui est bon pour l'économie, c'est d'avoir une main-d'œuvre qualifiée, qui a acquis les compétences nécessaires pour affronter les changements du marché du travail », a déclaré la présidente de la FCSQ, Josée Bouchard.

La Fédération plaidera également pour que des mécanismes soient mis en place afin de favoriser la formation continue des travailleurs, notamment pour répondre aux besoins en matière de mise à niveau en littératie et en numératie.

Plus de souplesse et une veille plus efficace

Parmi les enjeux que souhaite souligner la FCSQ lors du Rendez-vous, il y a d'abord celui de la souplesse nécessaire tant en ce qui concerne le financement de la formation professionnelle et de l'éducation aux adultes que le parcours scolaire qui est proposé aux élèves.

« Les nombreux encadrements auxquels sont soumises les commissions scolaires compliquent la tâche de celles qui souhaiteraient adopter des mesures innovantes pour répondre rapidement aux besoins du marché du travail », a déploré Mme Bouchard.

La Fédération précise que les solutions existent, comme par exemple, le financement des études à temps partiel ou la création de passerelles entre les programmes des différents niveaux d'enseignement. « Si ces mesures sont mises de l'avant par le gouvernement, tant les élèves, qui souhaitent obtenir une formation qualifiante, que les employeurs, qui ont besoin de cette main-d'œuvre, en sortiront gagnants », a ajouté la présidente de la FCSQ.

Les commissions scolaires soulignent également que pour répondre adéquatement aux besoins émergents en matière d'emploi, elles doivent disposer d'une information précise et à jour, ce qui semble faire défaut présentement. La Fédération proposera donc de revoir le processus de veille du marché de l'emploi pour le rendre plus efficace et de mettre davantage le milieu de l'éducation à contribution.

Lever les obstacles pour les immigrants

Les obstacles auxquels font face les immigrants en matière de francisation et de reconnaissance des acquis sont aussi un frein à l'adéquation formation-emploi, constate la FCSQ. « Il faut améliorer l'accès à la francisation et surtout faire en sorte que l'offre de cours permette une maîtrise de la langue suffisante pour assurer une intégration durable en emploi et une insertion sociale réussie. Et il faut absolument alléger et bonifier le processus de reconnaissance des acquis qui est un véritable casse-tête pour le nouvel arrivant qui tente de s'y retrouver présentement », selon Josée Bouchard.

Consensus du milieu de l'éducation

Ces pistes d'action, et d'autres comme une meilleure accessibilité au numérique, font consensus dans le milieu de l'éducation, car elles sont le résultat d'une rencontre de concertation organisée par la FCSQ, en collaboration avec la Fédération des cégeps, le 9 février dernier. Plus de 80 acteurs du milieu de l'éducation ont échangé pour identifier les enjeux en matière d'adéquation formation-emploi et pour proposer certaines pistes d'action porteuses.

La Fédération des commissions scolaires du Québec regroupe la vaste majorité des commissions scolaires francophones du Québec ainsi que la Commission scolaire du Littoral. Les commissions scolaires sont des gouvernements locaux qui veillent à la réussite scolaire de plus d'un million d'élèves en assurant des services éducatifs au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l'éducation des adultes. Elles offrent aussi des services efficaces et essentiels, notamment en matière de ressources humaines et de ressources matérielles et financières. De plus, les commissions scolaires ont la responsabilité de répartir équitablement les ressources entre leurs établissements et de rendre accessible, en tout temps, un transport scolaire sécuritaire.

Twitter : @fcsq

 

SOURCE Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ)

Renseignements : Caroline Lemieux, Attachée de presse, Fédération des commissions scolaires du Québec, Tél. : 418 651-3220, Cell. : 418 570-9716, clemieux@fcsq.qc.ca, Twitter : @fcsq


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.