Rendez-vous de la solidarité 2009 - volet national - Le Collectif pour un Québec sans pauvreté quitte la consultation du ministre Hamad



    QUEBEC, le 15 juin /CNW Telbec/ - Le Collectif pour un Québec sans
pauvreté, à l'instar de nombreuses organisations nationales, a quitté le
"Rendez-vous de la solidarité 2009 - volet national" orchestré par le ministre
responsable de la lutte à la pauvreté, monsieur Sam Hamad. Il tient à
signifier sa déception relativement à ce Rendez-vous et considère impossible
de cautionner le simulacre de consensus qui se dégagera de cette journée.

    Un processus biaisé d'emblée

    Le Collectif dénonce le gouvernement qui met en doute, dans son cahier de
consultation, que les personnes en situation de pauvreté sont les premières à
agir pour s'en sortir. Cette remise en question, fondée sur des préjugés, est
tout à fait inacceptable et porte atteinte à la dignité des personnes. "La
lutte à la pauvreté est d'abord et avant tout une question de protection des
droits humains, comme le sont le droit à la santé et le droit à un revenu
décent. Or, nulle part il n'est question des droits humains dans le cahier de
consultation produit par le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale"
d'affirmer Ian Renaud-Lauzé, porte-parole du Collectif pour un Québec sans
pauvreté. Axée sur l'emploi et sur la responsabilisation individuelle, la
vision gouvernementale de la lutte à la pauvreté entre en contradiction avec
les obligations énoncées dans la Loi et les conventions internationales.

    Près de 100 000 signatures passées sous silence

    Dans le cadre de sa consultation, le gouvernement fait fi des
revendications mises de l'avant par le Collectif et sa campagne MISSION
COLLECTIVE : bâtir un Québec sans pauvreté, qui a recueilli 98 727 signatures
et 1 052 appuis d'organismes. Les trois revendications de MISSION COLLECTIVE
réclament :

    
    - que touTEs les citoyenNEs aient accès à des services publics universels
      de qualité;
    - que le salaire minimum permette aux travailleuses et aux travailleurs
      de sortir de la pauvreté;
    - que les protections sociales assurent à toute personne un revenu au
      moins égal à la Mesure du panier de consommation (MPC).
    

    Le ministre Hamad connaît ces revendications, puisqu'il a présenté une
motion pour souligner "la contribution du Collectif pour un Québec sans
pauvreté dans l'évolution et l'avancement des politiques québécoises en
matière de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale", le jour même où
la pétition était déposée à l'Assemblée nationale.

    Un manque flagrant de vision

    Clairement influencé par des orientations néolibérales, le gouvernement
ne considère pas la réduction des inégalités de revenus comme un moyen pour
lutter contre la pauvreté. Il semble vouloir se dégager de ses responsabilités
en les déversant sur différents acteurs de la société civile. "Le gouvernement
cherche à gérer la pauvreté, alors qu'il faut travailler à l'éliminer" a aussi
affirmé Ian Renaud-Lauzé. Le gouvernement ne prend même pas en compte les
recommandations de son propre Comité consultatif en matière de lutte à la
pauvreté et d'exclusion sociale qui prône la fin des catégories à l'aide
sociale ainsi qu'une hausse des prestations de l'aide de dernier recours.
    Le ministre Hamad doit prendre acte des critiques du mouvement citoyen
québécois et profiter de la période estivale pour réajuster le tir en vue du
volet régional de ces consultations prévues pour l'automne.

    Actif depuis 1998, le Collectif pour un Québec sans pauvreté regroupe 34
organisations nationales québécoises, populaires, communautaires, syndicales,
religieuses, féministes, étudiantes, coopératives ainsi que des collectifs
régionaux dans quinze régions du Québec. Toutes ces organisations ont dans
leur mission la lutte à la pauvreté, la défense de droits et la promotion de
la justice sociale. Des centaines d'organisations et d'individuEs de plusieurs
secteurs de la société civile forment son réseau d'appui.




Renseignements :

Renseignements: Martin Michaud, responsable des communications,
Cellulaire: (418) 254-7238, communications@pauvrete.qc.ca; www.pauvrete.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.