Rencontre des ministres provinciaux de la Culture - LE PARTI QUEBECOIS DENONCE LE RECUL DU GOUVERNEMENT CHAREST



    QUEBEC, le 26 sept. /CNW Telbec/ - Le député de Borduas et porte-parole
du Parti Québécois en matière de culture, de communications et de langue,
Pierre Curzi, dénonce l'incapacité de la ministre Christine St-Pierre de
convaincre ses homologues provinciaux de la nécessité de rapatrier tous les
crédits et les pouvoirs en matière de culture.
    "La contradiction est flagrante! Il y a deux semaines, son premier
ministre réclamait rien de moins que la souveraineté culturelle pour le
Québec; aujourd'hui, la ministre St-Pierre se contente de bien peu, soit le
renversement de la décision fédérale de réduire fortement l'aide aux
artistes", a déploré M. Curzi.
    "On vient de voir les deux personnalités de la ministre St-Pierre : celle
qui marche dans la rue avec les artistes et celle qui est incapable d'imposer
à ses homologues la marche à suivre face au gouvernement fédéral, sinon que de
prendre acte des inquiétudes. C'est désolant", a indiqué Pierre Curzi.
    Pour sa part, le député de Lac-Saint-Jean et porte-parole du Parti
Québécois en matière d'affaires intergouvernementales canadiennes, Alexandre
Cloutier, note le recul évident de la position du gouvernement Charest. "Avec
les propos de la ministre St-Pierre aujourd'hui, on est très loin de la lettre
qu'elle a envoyée à Ottawa en avril dernier, signée conjointement avec son
collègue Benoît Pelletier, dans laquelle ils reconnaissaient et affirmaient
sans détour que les interventions du fédéral dans le domaine de la culture
empiétaient sur les compétences du Québec et relevaient de la problématique du
pouvoir fédéral de dépenser", a indiqué Alexandre Cloutier.
    Pour le député Cloutier, l'incapacité des libéraux de Jean Charest à
imposer leur agenda politique au reste du Canada vient d'être mise au grand
jour et cette situation vient affaiblir la position du Québec. "C'est à se
demander s'ils ne baissent pas le ton et les bras tranquillement et
discrètement", a-t-il poursuivi.
    Rapidement, le gouvernement du Québec doit exiger d'Ottawa le
rapatriement complet des pouvoirs et des crédits en matière de culture, comme
le propose le Parti Québécois. "Il faut profiter de la campagne électorale
fédérale actuelle pour réclamer une solution permanente et la seule façon de
parvenir à mettre fin aux empiétements fédéraux, c'est le rapatriement des
pleins pouvoirs et le financement", ont conclu les députés Cloutier et Curzi.
    -%SU: CPN
    -%RE: 37




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 644-9318


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.