Remise en question du projet Rabaska : La FCCQ dit c'est assez !!



    MONTREAL, le 6 fév. /CNW Telbec/ - La Fédération des chambres de commerce
du Québec (FCCQ) est inquiète des sérieux dérapages dans le dossier Rabaska
alimenté par les déclarations de certains groupes qui tentent par tous les
stratagèmes de faire avorter le projet de port méthanier Rabaska.
    Depuis bientôt trois ans, le projet Rabaska est étudié par bon nombre
d'organismes, par plusieurs experts et a passé avec succès l'exigeant tamis
que constituent le BAPE, l'agence canadienne d'évaluation environnementale en
plus du processus TERMPOL sur les aspects maritimes du projet. Et pourtant,
force est de constater que certains groupes tentent à nouveau de discréditer
un processus du BAPE dans lequel ils ont participé.
    Le terminal méthanier Rabaska est une opportunité capitale pour le Québec
qui lui permettrait d'améliorer sa compétitivité économique, de diminuer la
facture énergétique des agents économiques et d'améliorer l'environnement.

    Abandonner le projet aujourd'hui signifie que l'on ferme la porte :

    
    - à des investissements de l'ordre de 2,2 milliards de dollars
    - à la création d'environ 8 700 emplois temporaires pendant la
      construction et
    - de 400 emplois permanents pour le fonctionnement
    - à la création d'activités en termes de PIB de l'ordre de 60 millions de
      dollars
    - à des investisseurs dont les besoins énergétiques sont importants
    - au maintien ou l'expansion d'entreprises déjà présentes au Québec et
      dont la compétitivité dépend de la sécurité des approvisionnements et
      des coûts de l'énergie.
    - au gain social pour le Québec en permettant de libérer de l'électricité
      qui pourra être utilisée dans des usages à haute valeur ajoutée et donc
      plus rentables pour Hydro-Québec et l'ensemble des citoyens du Québec.
    

    Tous ces avantages se traduiraient par une activité économique accrue et
donc par des emplois plus élevés et par des revenus plus importants pour les
travailleurs et les entreprises. Etant donné que le projet a reçu l'aval des
instances environnementales, d'où vient ce nouveau vent d'immobilisme, voire
de recul ? Le Québec ne peut se permettre de stagner, il en va de son avenir
sur la scène internationale.

    A propos de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ)

    Grâce à son vaste réseau de 162 chambres de commerce, la Fédération des
chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente 57 000 membres exerçant leurs
activités dans tous les secteurs de l'économie et sur l'ensemble du territoire
québécois. Plus important réseau de gens d'affaires et d'entreprises au
Québec, la FCCQ est l'ardent défenseur des intérêts de ses membres en matière
de politiques publiques et en ce sens, sert de modèle pour un environnement
d'affaires innovateur et concurrentiel.




Renseignements :

Renseignements: Stéphanie Lincourt, Directrice des communications,
Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), (514) 844-9571, poste
3240, Cell.: (514) 467-7220, stephanie.lincourt@fccq.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.