Réglementation dans l'industrie de la construction - Le Conseil du patronat du Québec appuie la consultation et demande aux parties prenantes de faire primer l'intérêt du développement économique

MONTRÉAL, le 19 avril /CNW Telbec/ - Tout en accueillant favorablement l'annonce aujourd'hui par la ministre du Travail, Mme Lise Thériault, d'une consultation sur différents aspects de la réglementation dans l'industrie de la construction, notamment les relations du travail, le Conseil du patronat invite chaque partie prenante à faire preuve d'ouverture et de faire primer l'intérêt du développement économique par rapport aux intérêts corporatifs afin que le Québec puisse disposer d'un régime concurrentiel en cette matière.

« Il faut saluer l'audace de la ministre dans sa volonté de s'attaquer au délicat dossier des relations du travail dans l'industrie de la construction. Le Conseil du patronat participera activement à cet exercice de consultation afin de représenter les positions communes de l'ensemble des employeurs et entend assurer un suivi rigoureux auprès du gouvernement afin que ce processus mène à des actions rapides et concrètes », a déclaré le président du Conseil du patronat du Québec, M. Yves-Thomas Dorval.

Le Conseil du patronat se réjouit que plusieurs problématiques majeures de la Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d'œuvre dans l'industrie de la construction (loi R-20) soient à l'ordre du jour de la consultation, notamment le placement syndical de la main-d'œuvre, le régime de négociation des conventions collectives, la transparence et la reddition de comptes des associations syndicales et le trop grand nombre de métiers cloisonnés. Le Conseil du patronat se montre déçu cependant que certaines questions fondamentales, dont la syndicalisation obligatoire et la présence d'un délégué syndical de chantier, ne soient pas discutées.

« Cet exercice de consultation constitue un premier pas fort encourageant qui témoigne de l'écoute de la ministre auprès des employeurs du Québec et qui permettra éventuellement de rendre le régime de relations du travail moins rigide et plus concurrentiel, ce qui enverra un signal positif aux entreprises pour investir au Québec. Qui plus est, dans un contexte budgétaire difficile, le gouvernement et ses sociétés d'État, à titre de principal donneur d'ouvrage du Québec, sortiront gagnants de la mise en œuvre de réformes importantes dans les relations du travail régissant l'industrie de la construction », de conclure M. Dorval.

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit également la vaste majorité des associations patronales sectorielles, en faisant ainsi la seule confédération patronale du Québec.


SOURCE CONSEIL DU PATRONAT DU QUEBEC

Renseignements :

et entrevues : 
Patrick Lemieux
Conseiller - Communications
Cell. : 438 886 9804

Profil de l'entreprise

CONSEIL DU PATRONAT DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.