Règlement sur le régime des études collégiales - La CSQ propose une mesure d'exception pour les cas exceptionnels



    MONTREAL, le 29 fév. /CNW Telbec/ - La Centrale des syndicats du Québec
(CSQ) a transmis aujourd'hui au ministère de l'Education, du Loisir et du
Sport (MELS) un avis concernant la dernière phase des modifications proposées
au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC). La CSQ et ses
fédérations des secteurs scolaire et collégial avaient déjà émis de grandes
réserves concernant l'admission sous condition d'étudiantes et d'étudiants
n'ayant pas obtenu leur diplôme d'études secondaires (DES).
    "En effet, admettre ces derniers alors qu'il leur manque six unités en
français ou en mathématiques tout en leur permettant de suivre des cours du
collégial peut constituer une voie vers l'échec qui est inacceptable.
Concrètement, un élève pourrait être admis au cégep avec son cours de
mathématiques de 3e secondaire ou son cours de français de 4e secondaire ! ll
y a clairement une limite à tenter de promouvoir la diplomation au secondaire
en faisant miroiter la possibilité d'admission au cégep, sans s'assurer que
les jeunes possèdent les compétences et les acquis minimaux pour réussir des
études collégiales. Parfois, à vouloir régler un problème, on en crée d'autres
plus pernicieux", souligne Diane Charlebois, 3e vice-présidente de la CSQ et
responsable du secteur collégial.

    Une mesure d'exception qui commande des critères d'exception

    Le MELS nous assure que la mesure se veut exceptionnelle et que
l'objectif est de raccrocher de "bons étudiants" qui auraient connu des
accidents de parcours. Dans cette optique, pourquoi ne pas traiter les cas
exceptionnels comme des exceptions plutôt que de transformer l'exception en
règle ? "A cet effet, on pourrait établir des balises nationales pour traiter
ces cas d'exception. Par exemple, l'exigence d'une certaine moyenne en 4e
secondaire permettrait de s'assurer que cette mesure demeure exceptionnelle et
que les élèves qui en bénéficient ont de meilleures chances de réussite",
propose Mme Charlebois.

    Se donner les moyens de la réussite

    La CSQ tient à rappeler au gouvernement que s'il s'entête dans cette
voie, il est essentiel d'y mettre les ressources humaines et financières
nécessaires pour soutenir et encadrer les étudiantes et les étudiants afin de
les accompagner dans leur réussite et ainsi, s'assurer que de possibles échecs
ne sèment pas le découragement et n'entravent pas leur réussite future. Il est
évident qu'un des enjeux importants liés à la qualité de l'éducation et à la
formation offerte dans les cégeps est la question du financement. Des
orientations ministérielles sont attendues, sans quoi toute autre modification
au RREC n'aura aucun sens.
    Vous pouvez consulter l'avis de la CSQ La réussite des étudiantes et des
étudiants : toujours notre priorité présenté au Conseil supérieur de
l'éducation et au ministère de l'Education, du Loisir et du Sport dans le
cadre des consultations sur le projet de modification du Règlement sur le
régime des études collégiales (RREC) sur le site www.csq.qc.net.

    Profil de la CSQ

    La CSQ représente quelque 155 000 membres, dont plus de 100 000 dans le
secteur public, la grande majorité dans le secteur de l'éducation. Elle est
présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services
de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des
communications.




Renseignements :

Renseignements: Marjolaine Perreault, Attachée de presse CSQ, (514)
356-8888, poste 2610, Tél. cell.: (514) 235-5082,
perreault.marjolaine@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.