Règlement sur le port du masque lors de manifestations: l'Opposition officielle demande une séance publique de la Commission de la sécurité publique



    MONTREAL, le 20 févr. /CNW Telbec/ - Benoit Labonté, chef de l'Opposition
officielle de la Ville de Montréal accueille favorablement la décision du
Comité exécutif de retourner à la Commission de la sécurité publique pour
l'examen du projet de règlement qui visait, notamment, l'interdiction des
cagoules, masques et autres façons de se masquer, sauf raison valable, pendant
les manifestations. Cependant, l'Opposition officielle demande au maire de
Montréal de tenir une séance publique de la Commission de la sécurité publique
afin de donner la parole aux citoyens sur un projet de règlement qui déjà
suscite la grogne.
    "Qu'on soit pour ou contre ce projet de règlement, là n'est pas la
question. La question, c'est que le maire de Montréal a très mal évalué la
portée de son projet - l'a très mal planifié! -, comme pour bien d'autres
dossiers d'ailleurs, et cela démontre encore une fois son incapacité à prendre
des décisions éclairées en ayant, au préalable, toute l'information nécessaire
pour faire avancer les dossiers montréalais", a affirmé Benoit Labonté.
    A cet égard, les élus de l'Opposition officielle, après avoir discuté
avec divers organismes montréalais, font donc la recommandation auprès du
maire de Montréal, Gérald Tremblay, et au président de la Commission
permanente du conseil d'agglomération sur la sécurité publique, Claude
Dauphin, de mandater ladite commission pour se pencher sur la question du port
du masque au cours de manifestations publiques. "Par respect envers les
citoyens et dans l'intérêt de la démocratie montréalaise, force est d'admettre
que la tenue d'une séance publique est nécessaire, et se révèle des plus
appropriés et des plus porteuses, particulièrement dans le contexte actuel où
ce dossier créé déjà de nombreuses insatisfactions. Les Montréalaises et les
Montréalais pourront ainsi partager leurs opinions et faire valoir leurs
droits", a ajouté Benoit Labonté.
    A l'instar de son chef, la conseillère de ville, district de
Saint-Michel, et membre de la Commission sur la sécurité publique, et ce, à
titre de vice-présidente, madame Soraya Martinez, déplore le manque
d'organisation et de vision de l'administration dans ce dossier délicat dont
les impacts démocratiques sont considérables. "Par respect envers les citoyens
et dans l'intérêt de la démocratie montréalaise, il aurait été judicieux et
stratégique que des études, des analyses et des consultations aient été menées
avant même de soumettre un tel règlement à l'adoption", a indiqué Soraya
Martinez.
    "Encore une fois, l'administration a fait preuve d'amateurisme et le
résultat, la plupart du temps, en est un de projets mal ficelés", a conclu
Benoit Labonté.




Renseignements :

Renseignements: Caroline Martel, Attachée de presse, Cabinet du chef de
l'Opposition officielle, (514) 872-2990, Cell.: (514) 247-0446

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.