Règlement d'équité salariale au Vieux-Port de Montréal



    MONTREAL, le 5 août /CNW Telbec/ - Le 15 mai dernier, le syndicat des
employés du Vieux-Port de Montréal, section locale 10333 de l'Alliance de la
fonction publique du Canada, écrivait sa petite page d'histoire en signant une
entente réglant un problème d'équité de salaire. En plus de mettre fin à un
régime de discrimination systémique, l'entente prévoit la gestion conjointe du
plan de classification pour l'avenir, une concession rarement observée dans
d'autres milieux de travail.
    La démarche a débuté en octobre 2003 lorsque l'AFPC a déposé, devant la
Commission canadienne des droits de la personne, une plainte alléguant le
biais sexiste du plan d'évaluation des emplois du Vieux-Port. Suite à
l'acquiescement de la CCDP d'entendre la plainte sur le mérite, la Société du
Vieux-Port de Montréal a accepté de s'asseoir avec le syndicat local et de
négocier un nouveau plan. Trois ans de discussions, d'échanges et d'intenses
travaux menés par le comité paritaire ad hoc ont été nécessaires pour en
arriver à un nouveau système d'évaluation négocié.
    Le jeu en valait cependant la chandelle. Non seulement le nouveau plan
est-il exempt de biais sexiste, mais les dirigeants syndicaux ont réussi à
obtenir une rétroaction forfaitaire couvrant la période entre le dépôt de la
plainte (octobre 2003) et la signature de l'entente en mai 2008. Plus de 80%
des postes à prédominance féminine se sont vu octroyer un réajustement de
salaire. Parallèlement à ce règlement, une entente est aussi survenue sur
l'équité interne. C'est un règlement avoisinant les trois quarts de million de
dollars que le syndicat des employés du Vieux-Port de Montréal a réussi à
obtenir.
    Au-delà de la donne monétaire, une autre porte a été enfoncée. En effet,
la section locale aura désormais son mot à dire dans la gestion continuelle du
plan d'évaluation. Elle participera à l'évaluation de tout nouveau poste, à la
réévaluation des postes actuels si réévaluation il y a et aura sa voix au
chapitre lors de tout changement audit plan. C'est un véritable droit de
gestion qui a été octroyé au syndicat, droit dont l'employeur est
habituellement si jaloux. Ce nouveau pouvoir permettra au syndicat de mieux
représenter ses membres et d'agir de façon proactive dans la prévention de la
discrimination.
    Il est de mise de féliciter les militants de cette section locale d'à
peine plus de 300 membres. De part leur travail acharné, ils auront réussi à
ouvrir une voie pour tout le mouvement syndical.

    Le syndicat des employés du Vieux-Port de Montréal représente plus de
300 membres occupant principalement des fonctions de service à la clientèle
sur le site récréotourisque des Quais du Vieux-Port ainsi qu'au Centre des
Sciences de Montréal. Il est une section locale de l'Alliance de la fonction
Publique du Canada qui elle représente plus de 165 000 membres au Canada.




Renseignements :

Renseignements: Patrick Leblanc, (514) 702-1333

Profil de l'entreprise

SYNDICAT DES EMPLOYE-E-S DU VIEUX-PORT DE MONTREAL (AFPC 10333)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.