Régimes de retraite - Plusieurs milliers de personnes retraitées de l'Etat au bureau du Premier ministre pour obtenir la correction de la désindexation



    MONTREAL, le 5 nov. /CNW Telbec/ - Réunies devant le bureau du Premier
ministre Jean Charest, à Montréal, plusieurs milliers de personnes retraitées
des secteurs public et parapublic ont manifesté aujourd'hui leur indignation
face à l'iniquité et à l'appauvrissement dont elles sont victimes en raison de
la désindexation de leurs régimes de retraite. Elles demandent la correction
immédiate de cette situation et la création d'une table de travail permanente
pour discuter de solutions durables avec le gouvernement.

    25 ans d'injustice, c'est assez!
    --------------------------------

    Rappelons qu'en 1982, le gouvernement adoptait de manière unilatérale une
loi par laquelle les régimes de retraite ont été partiellement désindexés
plutôt qu'ajustés automatiquement au coût de la vie, comme c'était le cas
auparavant. Compte tenu de l'inflation, cette situation résulte, pour des
dizaines de milliers de personnes retraitées, actuelles et à venir, une
diminution de leur pouvoir d'achat et un appauvrissement année après année. De
leur côté, les régimes de retraite de la fonction publique fédérale, de la
fonction publique de l'Ontario et des enseignants de l'Ontario sont pleinement
indexés au coût de la vie.
    Les personnes retraitées ont donc tenu à souligner, dans le cadre de
cette troisième manifestation d'envergure en moins d'un mois, qu'elles avaient
effectué au fil des vingt-cinq dernières années une contribution involontaire
aux finances publiques de l'ordre de plusieurs centaines de millions de
dollars. De plus, lorsque des surplus actuariels ont été dégagés, les
personnes retraitées ont été oubliées.
    "Il est grand temps de mettre fin à une iniquité qui touche des dizaines
de milliers de personnes ainsi que leurs proches. Nous sommes des personnes
patientes et conciliantes, mais 25 ans d'injustice, c'est assez! C'est le
message que sont venues livrer plusieurs milliers de personnes directement au
premier ministre. Jean Charest et son gouvernement ont jusqu'à présent refusé
de répondre à nos demandes. Nous voulons obtenir une réponse claire de leur
part, et ce, dès maintenant", a souligné le vice-président de l'Association
des retraitées et retraités de l'enseignement, M. Robert Gaulin.

    Les demandes du Groupe de travail des associations
    --------------------------------------------------

    
    Concrètement, le Groupe de travail des associations de personnes
retraitées des secteurs public et parapublic réclame :

    - la correction immédiate de l'iniquité actuelle des régimes de retraite
      des secteurs public et parapublic, afin que les personnes ayant
      accompli des années de service entre 1982 et 1999 obtiennent, pour ces
      années de service, le même niveau d'indexation que pour les années de
      service accomplies depuis 2000;
    - la mise en place d'une table de travail permanente avec les principales
      associations de personnes retraitées des secteurs public et parapublic,
      notamment afin de discuter de solutions à long terme à apporter à leur
      appauvrissement continu depuis 1982;
    - le maintien des taux de cotisation, au moins à leur niveau actuel, pour
      3 ans.
    

    Les demandes des personnes retraitées sont raisonnables. Elles souhaitent
entreprendre avec le gouvernement des discussions constructives et ouvertes,
alimentées par des données objectives. Elles sont convaincues que, dans cette
perspective, des pistes de solutions durables et satisfaisantes pourront être
envisagées.

    Le Groupe de travail des associations de personnes retraitées des
secteurs public et parapublic représente plus de 120 000 personnes. Il réunit
notamment l'Alliance des associations de retraités (AAR), l'Association of
Catholic Retired Administrators (ACRA), l'Association des cadres retraités de
l'éducation du Québec (ACREQ), l'Association des professionnelles et
professionnels retraités du Québec (APRQ), l'Association québécoise des
directeurs et directrices des établissements d'enseignement retraités (AQDER),
l'Association des retraitées et retraités de l'enseignement du Québec
(A.R.E.Q.), l'Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et
parapublic (AQRP), le Regroupement des infirmières et infirmiers retraités
(RIIR) et la Quebec Association of Retired Teachers (QART).




Renseignements :

Renseignements: Dominic Provost, Conseiller en communication,
Association des retraitées et retraités de l'enseignement du Québec
(A.R.E.Q.), Cell.: (418) 929-4082, provost.dominic@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.