Régime de retraite dans le secteur des pâtes et papier - L'Association des Retraités de l'Usine Stadacona Québec appuie le projet de loi 11

QUÉBEC, le 20 mai /CNW Telbec/ - L'Association des Retraités de l'Usine Stadacona Québec (ARUSQ) qui représente la majorité des retraités de l'usine, appuie sans réserve le dépôt du projet de loi 11, portant sur les aménagements accordés par le gouvernement du Québec pour sécuriser les régimes de retraite dans le secteur des pâtes et papier.

Même si à première vue, rallonger de 5 à 10 ans - et même jusqu'à à 15 ans dans certains cas -, la période de remboursement des sommes dues aux caisses de retraite peut sembler une mesure draconienne, il faut réaliser que ces allègements peuvent faire la différence entre le maintien des usines ou la faillite pure et simple. En effet, les compagnies peuvent ainsi continuer à opérer au lieu de fermer, tout en évitant la liquidation des régimes de retraite et en préservant de nombreux emplois ce qui, dans les circonstances, est un tour de force. Il faut en venir à l'évidence, les solutions ne pleuvent pas dans ces dossiers.

L'adoption de la Loi 1 sur les régimes de retraite, le 15 janvier 2009, a permis d'introduire l'application de normes particulières pour les régimes de retraite qui sont en déficit de solvabilité.  L'annonce de l'entrée en vigueur du règlement permettant à la Régie des rentes du Québec d'administrer les rentes de certains participants et bénéficiaires de régimes de retraite à prestations déterminées, l'adoption de la Loi 129, le 10 décembre 2010, offrant aux retraités, dont l'employeur est insolvable, les mêmes options qu'en cas de faillite de l'employeur, soit la prise en charge des rentes de retraite par la RRQ pour une durée pouvant aller jusqu'à 10 ans, sont autant d'éléments positifs qui ont tous un objectif, sécuriser d'une certaine manière les rentes des retraités.

Le projet de loi 11 est une nouvelle étape dans ce processus alors qu'il offre une nouvelle alternative aux retraités. Et bien que le « contrat modèle » négocié entre le Syndicat des communications, de l'énergie et du papier (SCEP) et AbitibiBowater ne soit pas parfait, il a au moins le mérite d'avoir évité des fermetures d'usines, la perte de milliers d'emplois et ceci, en assurant la préservation des régimes de retraite. De plus, comme personne ne peut garantir la durée de la survie des usines et des entreprises restructurées, le projet de loi 11 offre une nouvelle possibilité pour les retraités. Le choix de demeurer dans le régime de l'entreprise avec les risques que cela comporte, ou celui de se réfugier auprès de la RRQ qui leur garantit une rente au niveau de la solvabilité du régime. Ils ont même la possibilité d'améliorer leurs revenus si les marchés boursiers s'améliorent,  et ce,  sans égard aux autres qui décident de faire autrement.

En ce sens, nous tenons à souligner les efforts soutenus du SCEP qui, accompagné tout au long de ses démarches par le gouvernement du Québec, saura certainement venir à bout de toutes ces difficultés. Nous tenons à le rappeler, un régime de retraite c'est « un contrat entre l'employeur et l'employé dans lequel ce dernier accepte qu'une partie de son salaire soit différée en vue de sa retraite ». Au fil des années, l'argent investi par les travailleurs, accompagné du salaire différé de la part de l'employeur, permet d'assurer une rente de retraite à ceux qui ont contribué au régime. Et c'est cela que nous tentons de préserver dans un contexte économique extrêmement difficile.

Dans notre cas, alors que White Birch est dans une situation des plus incertaines et que nos régimes de retraite sont menacés, il est clair que toutes les mesures qui seront prises pour permettre la sauvegarde de nos rentes seront les bienvenues. Faire ou dire autrement serait bien irresponsable de notre part.

SOURCE SYNDICAT CANADIEN DES COMMUNICATIONS, DE L'ENERGIE ET DU PAPIER

Renseignements :

Source : Association des Retraités de l'Usine Stadacona Québec (ARUSQ)
Renseignements : Gilles Bédard, 418 623-2578

Profil de l'entreprise

SYNDICAT CANADIEN DES COMMUNICATIONS, DE L'ENERGIE ET DU PAPIER

Renseignements sur cet organisme

Association des Retraités de l'Usine Stadacona Québec (ARUSQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.