Refus des Libéraux de consentir à une motion sans préavis sur la contrebande de tabac - "C'est la goutte qui fait déborder le vase" - Michel Gadbois, ACDA



    MONTREAL, le 31 oct. /CNW Telbec/ - Malgré le fait que 70 % des Québécois
jugent sévèrement l'inaction du gouvernement en matière de lutte à la
contrebande de tabac et qu'une majorité de 77 députés de l'Assemblée nationale
appuient la tenue d'une commission parlementaire à ce sujet, les députés
libéraux ont refusé hier à l'Assemblée nationale d'entendre une motion sans
préavis à cet égard. Pour les 8 000 dépanneurs du Québec dont la survie est
menacée, c'est la goutte qui fait déborder le vase.
    "Les dépanneurs demandent une simple commission parlementaire pour
dégager des solutions, mais le Parti libéral la refuse. Devant la crise
économique que provoque la contrebande, les députés du Parti libéral préfèrent
le déni aux solutions, l'isolement à la discussion et des élections à
l'action. Pour nous, le rejet de la motion d'hier est la goutte qui fait
déborder le vase", a déclaré Michel Gadbois, vice-président principal de
l'Association canadienne des dépanneurs en alimentation (ACDA-AQDA) qui a été
le leader du mouvement de révolte des dépanneurs en 1994.
    La motion sans préavis déposée hier conjointement par l'Action
démocratique du Québec et le Parti Québécois visait à confier à la Commission
des institutions de l'Assemblée nationale un mandat d'enquête et de
recommandations sur le fléau de la contrebande de tabac. Cette commission
aurait ainsi pu convoquer les groupes concernés, examiner les faits, partager
les points de vue et dégager un consensus de solution pour juguler la
croissance exponentielle de la contrebande qu'on estime à 35 % par année.
    La campagne électorale, si elle a lieu cet automne, sera l'occasion
privilégiée pour les dépanneurs de faire entendre leur voix. "Les dépanneurs
ne se laisseront pas faire", a promis Michel Gadbois. "Nous sommes présents
dans tous les comtés du Québec, nous sommes enracinés dans chaque communauté
et nous accueillons chaque semaine, dans nos commerces, environ deux fois la
population du Québec".
    Au cours de la dernière année, l'ACDA consacré d'importants efforts pour
sensibiliser le gouvernement à l'étendue du problème, sans succès. L'ACDA a
notamment commandé une étude sur la contrebande dans les écoles qui a démontré
un taux moyen de 36 %, avec des pointes de plus de 80 % dans les écoles
secondaires situées près des réserves, notamment à Châteauguay, le comté même
du ministre du Revenu, Jean-Marc Fournier. Une étude scientifique effectuée
quant à elle au début du mois a estimé le taux de contrebande à 40 % au
Québec, dans l'ensemble de la population.




Renseignements :

Renseignements: Guy Leroux, ACDA-AQDA, Cellulaire: (866) 511-2481,
gleroux@acda-aqda.ca

Profil de l'entreprise

Association canadienne des dépanneurs en alimentation (ACDA)

Renseignements sur cet organisme

Association québécoise des dépanneurs en alimentation (AQDA)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.