Réforme de l'éducation - La ministre Courchesne doit clarifier ses intentions immédiatement



    QUEBEC, le 25 oct. /CNW Telbec/ - Réagissant aux propos tenus par la
ministre de l'Education, du Loisir et du Sport, Mme Michelle Courchesne, à
propos de la réforme lors de l'émission Les Francs-Tireurs du 24 octobre, la
Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ) s'attend à ce que
celle-ci donne sans tarder des clarifications à ce sujet.
    "Nous sommes satisfaits si la ministre est effectivement en train de dire
qu'elle veut réformer la réforme, c'est-à-dire corriger les importantes
dérives que nous dénonçons depuis longtemps. Je pense que nous sommes arrivés
au point où nos revendications, à force d'être martelées sur toutes les
tribunes et sur tous les comités, ont commencé à faire leur chemin et à donner
les résultats escomptés", a déclaré Mme Johanne Fortier, présidente de la FSE.
    En effet, depuis longtemps déjà, la FSE dénonce les dérives liées à la
réforme de l'éducation. On peut penser, notamment, à la politique de
l'évaluation des apprentissages, au coeur de bien des difficultés, qui
nécessite une révision en profondeur afin de tenir compte de la prépondérance
des connaissances sur les compétences, ce qui va bien au-delà de la question
du bulletin chiffré. De plus, la FSE revendique que l'on mette de l'avant la
promotion des élèves sur une base annuelle afin que les parents sachent à
temps où l'élève se situe par rapport aux exigences du programme. La FSE
réclame le regroupement de certaines compétences pour procéder à l'évaluation
et la révision du bilan de fin de cycle devenu énergivore et improductif. Il
faut également se rappeler que la FSE dénonce vigoureusement l'intégration
sans soutien des élèves en difficulté dans les classes régulières, de même que
la disparition des classes spéciales et des cheminements particuliers.
    "J'invite la ministre à consulter ceux qui font la réforme au quotidien,
les enseignants, afin de prendre la juste mesure des difficultés rencontrées
pour y apporter les correctifs nécessaires. Il ne s'agit surtout pas de
retourner à l'époque d'Emilie Bordeleau, mais de faire fonctionner le système
dans le sens du monde et avec des résultats positifs, concrets et réalistes au
bénéfice de tous les élèves et de tous les enseignants. Mais pour cela, elle
devra faire preuve d'un leadership respectueux des enseignants et s'appuyer
sur des orientations pédagogiques claires et connues", de conclure Mme
Fortier.




Renseignements :

Renseignements: Sylvie Lemieux, attachée de presse de la FSE-CSQ, (418)
563-7193


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.