Réfection de la centrale nucléaire Gentilly-2 - UNE CONTRIBUTION IMPORTANTE A LA SECURITE ENERGETIQUE DU QUEBEC



    BECANCOUR, QC, le 19 août /CNW Telbec/ - La ministre des Transports,
ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable de
la région de la Mauricie, Mme Julie Boulet, a annoncé aujourd'hui, en
compagnie du président-directeur général d'Hydro-Québec, M. Thierry Vandal, la
réfection de la centrale nucléaire Gentilly-2.
    Cette centrale nucléaire, située au sud-est de Trois-Rivières, est
exploitée commercialement depuis 1983 et génère 3 % de l'électricité produite
par Hydro-Québec, soit environ 5 TWh. Bien qu'elle ait été conçue pour
produire de l'électricité pendant trente ans, des études récentes ont indiqué
qu'elle ne pourrait, dans l'état actuel, continuer à produire de l'électricité
au-delà de l'horizon de 2011-2012, sans que des travaux de réfection ne soient
effectués. Hydro-Québec entamera donc des travaux de réfection afin de
prolonger la vie utile de la centrale jusqu'en 2035.
    "Le projet de réfection de la centrale nucléaire Gentilly-2 contribuera
de façon importante à la sécurité énergétique du Québec. Non seulement la
présence de cette centrale s'inscrit dans la lutte contre les changements
climatiques en n'émettant pas de gaz à effet de serre, mais sa production
participe de façon notable à l'approvisionnement en énergie des Québécois", a
déclaré la ministre Julie Boulet.
    Le projet de réfection de la centrale Gentilly-2 est sécuritaire pour les
travailleurs et la population ainsi que pour l'environnement. Tous les travaux
seront réalisés dans le respect des plus hauts standards de sécurité exigés
par la Commission canadienne de sûreté nucléaire.
    Ces travaux, sous la responsabilité d'Hydro-Québec, généreront des
investissements de près de 1,9 milliard de dollars. Des retombées qui
profiteront autant à l'ensemble du Québec qu'aux régions de la Mauricie et du
Centre-du-Québec.
    Cette annonce respecte les orientations de la Stratégie énergétique
2006-2015 du gouvernement du Québec et permettra le maintien d'une expertise
de pointe dans le domaine de l'utilisation du nucléaire.
    "La poursuite de l'exploitation de la centrale permettra, pour les deux
régions, le maintien de 800 emplois directs et de 300 emplois indirects, ainsi
que des retombées économiques évaluées à 130 M$ par année", a conclu la
ministre Boulet.

    
    Sources :
    Daniel Desharnais                       Pascal D'Astous
    Attaché de presse                       Attaché de presse
    Cabinet de la ministre                  Cabinet de la ministre des
    des Transports et ministre responsable  Ressources naturelles
    de la région de la Mauricie             et de la Faune
    418 643-6980                            418 643-7295
    
    -%SU: RNT
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Daniel Desharnais, Attaché de presse, Cabinet de la
ministre des Transports et ministre responsable de la région de la Mauricie,
(418) 643-6980; Pascal D'Astous, Attaché de presse, Cabinet de la ministre des
Ressources naturelles et de la Faune, (418) 643-7295

Profil de l'entreprise

MINISTERE DES RESSOURCES NATURELLES ET DE LA FAUNE

Renseignements sur cet organisme

Ministère des Transports

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.