Réduire notre dépendance à l'automobile est une nécessité économique pour Montréal et pour le Québec



    MONTREAL, le 9 mars /CNW Telbec/ - "Avec nos solutions de développement
intensif du transport en commun à Montréal et notre plan vert de réduction de
gaz à effet de serre, le Parti vert du Québec répond aux attentes des citoyens
et de la Ville de Montréal", affirme Scott McKay, chef du Parti vert du Québec
qui fera campagne dans la métropole ce weekend.
    Le Parti vert du Québec propose un projet de transport en accord avec
celui développé récemment par Projet Montréal : la construction de plus de
200 km de voies de Tramway couvrant l'ensemble de l'île de Montréal, de
Sainte-Anne de Bellevue jusqu'à Pointe-aux-Trembles. Ce projet de près de
15 milliards de dollars sera financé par la remise à neuf déjà prévue des
infrastructures souterraines, par le péage à la traversée de tous les ponts de
Montréal et par l'augmentation des revenus fonciers dus au renversement de la
fuite vers les banlieues.
    "Un péage de deux dollars par passage sur tous les ponts de la métropole
rapporterait environ 500 millions de dollars chaque année. Les trois quarts
seront affectés au développement du TC et un quart servira à réduire les
impôts fonciers des habitants de l'île de Montréal. Ce qui permettrait une
réduction du fardeau fiscal de 125 millions de dollars", explique le chef des
Verts.
    En 2006, les secteurs de l'automobile et du pétrole généraient un déficit
commercial de près de 21 milliards de dollars, soit presque le budget de la
santé et des services sociaux qui est de 22,1 G$ ou encore trois fois le
déficit commercial du Québec.
    Le Parti vert du Québec fait le constat suivant :

    
    - considérant que chaque dollar public investi en TC en rapporte 1,45$,
    - considérant que pour chaque dollar dépensé dans les secteurs
      automobile-pétrole, 50 cents sort du Québec,
    - considérant que l'argent dépensé dans le TC reste au Québec,
    - considérant que cette argent permet la prospérité de nos constructeurs
      en transport en commun comme Bombardier, Novabus, Prévost et autres,
    - considérant que le coût l'utilisation du TC est de deux à trois fois
      moins élevé que celui de l'utilisation de l'automobile et que la
      différence pourrait être dépensée localement favorisant l'essors
      économique de toute la région Métropolitaine.
    

    Le PVQ en vient à la conclusion que réduire notre dépendance à
l'automobile investissant dans un système de TC d'envergure n'est pas
seulement une nécessité environnementale, c'est également une nécessité
économique.




Renseignements :

Renseignements: Hervé Jodoin, Dir. des communications, Parti vert du
Québec, (514) 839-4898

Profil de l'entreprise

Parti vert du Québec

Renseignements sur cet organisme

QUEBEC : ELECTIONS 2007

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.