Redressement financier - L'UQAM ne pourra se sortir seule de l'impasse



    MONTREAL, le 5 mars /CNW Telbec/ - Le Conseil d'administration de
l'Université du Québec à Montréal (UQAM) a autorisé la publication, ce matin,
du dossier du plan de redressement financier dont il a pris acte lors de son
assemblée du 4 mars 2008, ainsi que la diffusion de ce dossier auprès de la
communauté universitaire, de l'Université du Québec et de la ministre de
l'Education, du Loisir et du Sport. Le dossier comprend un ensemble de mesures
et d'hypothèses visant à sortir l'UQAM de l'impasse financière dans laquelle
elle est embourbée depuis bientôt deux ans, en raison d'investissements
immobiliers inappropriés, surtout, aggravée par un sous-financement historique
tenace. Le dossier comprend également le rapport définitif de la firme
PricewaterhouseCoopers mandatée pour accompagner l'UQAM dans cette démarche et
proposant une analyse indépendante et détaillée tant de la situation actuelle
que des moyens du retour à l'équilibre financier. PricewaterhouseCoopers a
jugé certaines mesures proposées par l'UQAM appropriés et réalistes, a émis
des réserves sur certaines autres et a formulé des propositions additionnelles
sur lesquelles l'UQAM ne s'est pas encore prononcée. Il est important de noter
que plusieurs mesures contenues dans cette proposition de redressement devront
faire l'objet de négociations avec les syndicats et les associations
représentatives ainsi que de travaux supplémentaires. Le dossier comprend,
enfin, les réactions préliminaires générales de la Direction également
communiquées au Conseil d'administration, réactions qui rappellent la mission
académique de l'Université qui doit toujours être prise en compte dans la
réflexion sur les enjeux budgétaires et financiers.
    "Le travail qui a été accompli depuis l'automne dernier est tout
simplement colossal. L'UQAM doit pouvoir compter sur la coopération de tous
ceux et celles qui se pencheront sur cette proposition pour apporter un nouvel
éclairage. Ils réaliseront l'ampleur du défi que représente le retour à
l'équilibre financier dans le respect des missions académiques de notre
établissement. La mission même et le développement de notre Université
seraient compromis si elle devait sortir complètement anémique de cet
exercice. J'ai également la certitude qu'après la lecture de ce plan, une
évidence s'imposera à tous, à savoir qu'il est illusoire de penser que l'UQAM
pourrait se sortir seule de l'impasse actuelle, comme l'a d'ailleurs constaté
le Vérificateur général du Québec dans son premier rapport sur les
immobilisations, de même que PricewaterhouseCoopers dans son rapport",
d'affirmer le nouveau recteur de l'UQAM, M. Claude Corbo.
    Le document sera présenté dans les prochains jours aux différents groupes
de la communauté universitaire et aux associations étudiantes qui seront
invités à formuler leurs commentaires. Il sera également transmis sans délai à
la ministre de l'Education, du Loisir et du Sport, Mme Michelle Courchesne
ainsi qu'à la direction de l'Université du Québec, cette dernière devant en
confier l'analyse à la firme Ernst & Young. Enfin, tel que stipulé dans
l'entente conclue entre les parties impliquées le 27 septembre dernier, la
ministre de l'Education devrait éventuellement le soumettre à l'examen du
Comité des sages formé de Mme Lise Bissonnette, présidente-directrice générale
de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, de M. Michel Gervais,
ex-recteur de l'Université Laval et directeur du Centre hospitalier
Robert-Giffard et du Centre de recherche Université Laval/Robert-Giffard,
ainsi que de M. Alain Rhéaume, ex sous-ministre des Finances au gouvernement
du Québec et présentement associé directeur de Trio Capital inc. Ces derniers
devront par la suite formuler des recommandations à la ministre Courchesne.
    "En attendant l'aboutissement du processus d'examen en cours, l'UQAM
continuera de s'imposer des exigences de rigueur dans sa gestion et dans son
fonctionnement. Les efforts consentis jusqu'à présent nous ont d'ailleurs
permis de présenter récemment un budget de mi-année 2007-2008 dans lequel nous
avons pu ramener notre déficit anticipé de 43,6 à 27,8 millions de dollars,
devançant ainsi nos objectifs de redressement. Nous poursuivrons dans cette
voie tout en accordant notre plus intense coopération à tous les partenaires
engagés dans cette entreprise de retour à l'équilibre financier et en faisant
preuve de la plus grande ouverture possible envers tous les membres de notre
communauté universitaire", de conclure M. Corbo.
    Le Conseil d'administration a également résolu d'exercer, en temps utile,
son droit d'intervenir à nouveau sur l'ensemble du dossier.

    La proposition de redressement financier, le rapport définitif de la
firme PricewaterhouseCoopers, les réactions préliminaires générales de la
direction de l'UQAM, ainsi que la résolution adoptée au Conseil
d'administration du 4 mars peuvent être consultés sur le site Internet de
l'Université à l'adresse suivante : www.uqam.ca/situationfinanciere.




Renseignements :

Renseignements: Daniel Hébert, directeur, Service des communications,
UQAM, (514) 987-3111

Profil de l'entreprise

UQAM

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.