Redressement de la rémunération : l'entente comporte un plan audacieux pour améliorer l'accès aux services offerts par les omnipraticiens



    MONTREAL, le 19 nov. /CNW Telbec/ - Près d'un an après le début de la
médiation, la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) a conclu
une entente avec le gouvernement sur le redressement de l'écart de
rémunération entre les omnipraticiens du Québec et leurs collègues canadiens.
"Cette entente permet non seulement de redresser progressivement la
rémunération des omnipraticiens, mais elle inclut un important plan
d'amélioration des services médicaux et une organisation des services de
première ligne dont bénéficiera en premier lieu la population québécoise", a
déclaré le Dr Renald Dutil, président de la FMOQ, au cours d'une conférence de
presse avec le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Philippe
Couillard.
    Ainsi, les parties se sont entendues sur le cadre financier de cette
entente : une augmentation pour le rattrapage et un budget spécifique rattaché
à la mise en oeuvre d'un plan d'amélioration de l'accessibilité aux services
de première ligne. La portion rattrapage a été évaluée à partir d'un écart
brut de rémunération de 45 %. Rappelons que cet écart avait été établi à 50 %
pour les médecins spécialistes. A cet écart brut, deux grands facteurs de
pondération ont été appliqués, soit le coût de la vie au Québec et les heures
travaillées par les omnipraticiens québécois par rapport à la moyenne
canadienne. Ces paramètres ont ramené l'écart à corriger à 19,3 %. Toutefois,
l'ajout de crédits récurrents pour de nouveaux modèles de soins et d'un budget
spécifique affecté à un plan d'amélioration de l'accessibilité permettra une
augmentation globale de 30 % de l'enveloppe autorisée, étalée de 2008 à 2016.
A cela s'ajoutera l'indexation des sommes versées pour les GMF. L'enveloppe
globale de rémunération des omnipraticiens augmentera ainsi de 451,5 M$ à la
suite de cette entente.
    Le plan d'amélioration de l'accessibilité, des conditions de pratique et
de l'organisation des services médicaux comprend 25 mesures qui augmenteront
l'offre de services en première ligne, sans toutefois corriger la pénurie
d'omnipraticiens. Certaines d'entre elles, les plus importantes, seront mises
en oeuvre dès 2008, car elles sont considérées comme prioritaires. Il en sera
ainsi de l'inscription de l'ensemble des patients auprès d'un médecin. Cette
inscription sera optionnelle tant pour le patient que pour le médecin et sans
égard au lieu de résidence de manière à éviter toute sectorisation. La liste
des patients vulnérables sera étendue à d'autres types de pathologies comme le
diabète. La prise en charge rapide des patients orphelins vulnérables ou de
ceux recevant leur congé de l'hôpital sera aussi une mesure mise en oeuvre dès
2008. Dans le cadre de leur responsabilité populationnelle, les CSSS devront
toutefois appuyer la pratique des médecins de famille exerçant dans leur
territoire.
    L'intégration d'autres professionnels de la santé, notamment des
infirmières, dans les équipes de médecins, favorisera un suivi conjoint de
patients souffrant de certaines maladies chroniques. Plusieurs autres mesures
favoriseront le recrutement et la rétention d'omnipraticiens dans des secteurs
qui souffrent particulièrement de pénurie. Enfin, l'abolition des échelles de
rémunération pour les jeunes médecins répondra à une demande déjà déposée par
la Fédération à la table de négociation.
    "Le plan d'amélioration de l'accessibilité rattaché à l'entente conclue
dans ce complexe dossier fera du médecin de famille le pivot de notre système
de santé. Les mesures proposées reposent sur des incitatifs et non des
contraintes, ce qui favorisera leur mise en place. De nouveaux modèles de
pratique répondant aux besoins actuels de la population en émergeront",
conclut le Dr Dutil.

    La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec

    Syndicat professionnel représentant l'ensemble des médecins
omnipraticiens du Québec, la FMOQ compte plus de 8000 membres. Sa mission
consiste à veiller aux intérêts professionnels et scientifiques de ses
membres. Pour plus de renseignements sur la FMOQ, consultez son site Internet
au www.fmoq.org




Renseignements :

Renseignements: ou entrevues : Dr Jacques Ricard, directeur,
Planification et Régionalisation/responsable des Communications; Marie Ruel,
conseillère  aux Communications, (514) 878-1911, Cell.: (514) 891-8285, mruel@
fmoq.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.