Record d'investissement du Fonds de solidarité FTQ : 665 millions de dollars au profit des entreprises québécoises



    MONTREAL, le 5 juin /CNW Telbec/ - Dans le cadre d'une conférence de
presse, qui se tenait aujourd'hui à Montréal, Yvon Bolduc, président-directeur
général du Fonds de solidarité FTQ, accompagné de membres de la direction, ont
commenté le bilan positif du dernier exercice financier du Fonds de solidarité
au chapitre des investissements en capital de risque et de développement.
    "Depuis deux ans, le Fonds bat des records en matière d'investissement.
Au cours du dernier exercice financier qui s'est terminé le 31 mai, ce sont
plus de 665 millions de dollars qui ont été investis dans plus de 140
entreprises, incluant le réseau des fonds régionaux. De ce nombre, nous
comptons plus de 90 nouveaux partenaires. Voilà des résultats qui témoignent
de notre grande capacité à contribuer au développement économique du Québec",
a soutenu Yvon Bolduc.
    Avec un actif net qui dépasse 6,8 milliards de dollars, des stratégies
d'investissement à long terme, une approche de valorisation des PME et des
équipes spécialisées et multisectorielles, le Fonds de solidarité FTQ est
solide et fermement engagé dans la croissance des entreprises de tous les
secteurs d'activité et de toutes les régions du Québec.
    Au chapitre du démarrage d'entreprises, le Fonds continue d'appuyer les
entrepreneurs novateurs qui ont ciblé des niches à fort potentiel. "En somme,
depuis les quatre dernières années, ce sont 587 millions de dollars qui ont
été investis par le Fonds et son réseau, soit directement ou indirectement
dans des entreprises en démarrage", a rappelé M. Bolduc.

    Des fonds privés au service des PME
    Depuis les dernières années, le Fonds de solidarité FTQ a
particulièrement contribué à structurer l'industrie du capital de risque au
Québec. "Notamment dans les secteurs des TI et des sciences de la vie, nous
avons participé à la création d'une vingtaine de fonds privés spécialisés dans
le démarrage tant au Québec qu'à l'étranger, totalisant des investissements de
plus de 325 millions de dollars. Egalement, nous investissons dans des fonds
spécialisés étrangers que nous choisissons pour leur puissant réseau
d'affaires mondial et leur grande capacité à faire croître les entreprises du
Québec. Je tiens à rappeler que pour chaque dollar investi dans un fonds
étranger, le Québec bénéficie de retombées économiques au moins équivalentes,
sans compter les effets positifs liés à l'ouverture des marchés. Nous sommes
particulièrement fiers des effets positifs de cette stratégie qui, depuis sa
mise en place, a permis de lever plus de 1,2 milliard de dollars de nouveaux
capitaux pour les entreprises en TI et sciences de la vie", a précisé Yvon
Bolduc.

    Des stratégies sectorielles
    Grâce à ses équipes spécialisées, le Fonds de solidarité FTQ s'appuie sur
des stratégies d'investissement propres à chaque secteur économique.
    Malgré les enjeux de taille auxquels l'industrie manufacturière doit
faire face, telle la hausse du dollar canadien et la concurrence des marchés
émergents, le Fonds continue d'appuyer les entreprises qui sont dotées d'une
forte équipe de gestion, d'une technologie distinctive et d'une volonté de
croître. D'ailleurs, au cours de la dernière année, dans le secteur de
l'automobile, le Fonds a tenu un rôle important dans le processus de vente de
Spectra Premium à l'équipe de direction, ainsi que dans sa privatisation.
Cette transaction lui a permis de conserver son siège social et ses quelque
950 emplois au Québec. Dans le domaine du textile, le Fonds s'est associé à
Stedfast qui relève de tels enjeux en développant des produits à forte valeur
technologique. Elle conçoit des tissus pour les fabricants de vêtements
protecteurs contre les flammes et les bactéries dans les secteurs médical,
industriel, maritime et civil.
    Pour les ressources naturelles, particulièrement le secteur minier, le
Québec se positionne favorablement pour son potentiel géologique. Il y a
quelques années, le Fonds a d'ailleurs participé, avec le gouvernement du
Québec, à la création de Sidex qui, à ce jour, a investi dans plus de 110
projets d'exploration contribuant ainsi à diversifier la production minière
québécoise à long terme. Au cours de la dernière année, le Fonds a également
participé à la création de deux nouvelles sociétés d'exploration minière,
Exploration Midland et Ressources Cartier, témoignant ainsi de notre volonté
d'assurer une relève de qualité dans ce secteur.
    Dans le secteur récréotouristique, le concept Le Scandinave Spa(TM) de
Mont-Tremblant constitue un autre bel exemple de confiance du Fonds envers une
forte équipe de gestion, qui a une vision stratégique pour le développement de
leur entreprise. Le Fonds est fier de s'être associé à ce projet de croissance
dont la bannière devrait s'étendre en Amérique du Nord et en Europe, tout en
créant une centaine d'emplois directs et indirects au Québec.
    Dans l'industrie aérospatiale, les fournisseurs québécois doivent
s'adapter à une nouvelle réalité. Dorénavant, les intégrateurs devront prendre
davantage de risques financiers en réalisant des portions complètes d'avion et
en finançant tant la recherche et le développement, la conception, que la mise
en production, avant de récolter les bénéfices de leurs ventes. Dans ce
contexte, le Fonds a mis sur pied un Prêt à risque partagé qui permet aux
entreprises de faire face à cette réalité. Le Fonds a également augmenté son
investissement dans Mecachrome, qui participe notamment au programme du Boeing
787. Le financement lui permettra de développer son positionnement à titre
d'intégrateur en Amérique du Nord.
    Les secteurs non traditionnels tels que les technologies de l'information
et les sciences de la vie ont représenté 17 % des investissements du Fonds au
cours du dernier exercice financier. En sciences de la vie, le Fonds entend
soutenir les entreprises prometteuses dans le but de développer un secteur
biotechnologique de classe mondiale au Québec. Par exemple cette année, le
Fonds a investi dans Victhom Bionique Humaine, une entreprise de la région de
Québec, afin de lui permettre d'achever les essais cliniques de certains
produits et de les enregistrer auprès des autorités réglementaires européennes
et américaines en vue de la commercialisation. Dans le secteur des TI, le
Fonds a appuyé des entreprises qui ont réussi à percer des niches des marchés
porteurs tels Cellfish Media et BlueStreak Network, spécialisées dans le sans
fil.

    Un judicieux partenariat avec le MIT
    Au cours des derniers mois, le Fonds de solidarité FTQ a initié un
important programme de formation avec le MIT Sloan School of Management, une
prestigieuse institution de recherche universitaire américaine située à Boston
et spécialisée dans les domaines de la science et de la technologie. En effet,
en collaboration avec le ministère du Développement économique, de
l'Innovation, de l'Exportation et du Tourisme ainsi que l'agence de
développement économique Pôle Québec Chaudière-Appalaches, dix entreprises
québécoises spécialisées en technologie bénéficieront d'une année de mentorat
et de formation de la réputée institution, qui a mis sur pied ce programme en
vue de les aider à accélérer leur croissance.

    Messages aux PME
    En guise de conclusion, le Fonds a invité les dirigeants québécois à
accroître leur compétitivité. "Pour conserver leur place dans des marchés
fortement concurrentiels, les entrepreneurs québécois ont avantage à miser sur
leur croissance interne ou par acquisitions. Ils doivent développer des
segments de marché à fort potentiel et augmenter leur productivité en misant
sur leur technologie et l'optimisation de leur processus. Pour les soutenir
dans cet effort, le Fonds a d'ailleurs mis sur pied un Prêt productivité(mc).
Par ailleurs, nous les encourageons à développer des marques de commerce
fortes et surtout à les faire connaître. Dans cette perspective, nous les
accompagnons avec le Prêt-Marque de commerce(mc). Enfin, la formation de la
main-d'oeuvre et la planification de la relève sont sans contredit des
incontournables pour faire face à la concurrence internationale", a conclu
Gaétan Morin, premier vice-président aux investissements du Fonds de
solidarité FTQ.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Quelques chiffres en bref, au 31 mai 2007
    - Année record d'investissements :               plus de 665 M $
    - Dans plus de 140 entreprises incluant le réseau des fonds régionaux,
      dont plus de 90 nouveaux partenaires.

    - Appui au démarrage d'entreprises (depuis
      les 4 dernières années) :                      587 M $
    - Investissements dans des fonds spécialisés :   158 M $

    - Investissements par secteurs d'activités :
      Secteurs traditionnels :                       533 M $            80 %
      (Ressources naturelles, industriel et con-
      sommation, aéronautique, construction,
      services et transport, Immobilier)

      Secteurs des TI et sciences de la vie :        134 M $            20 %
      (Technologies de l'information, télécom-
      munications, innovations industrielles
      et sciences de la vie)
    -------------------------------------------------------------------------
    

    A propos du Fonds de solidarité FTQ
    Le Fonds de solidarité FTQ, dont l'actif net dépasse 6,8 milliards $, est
 un fonds d'investissement en capital de développement qui fait appel, par
l'intermédiaire de son REER, à l'épargne des Québécoises et des Québécois. Ses
investissements, dans tous les secteurs de l'économie, contribuent à la
création et au maintien d'emplois dans les entreprises et favorisent le
développement du Québec. Il est partenaire, directement ou par l'intermédiaire
de l'un des membres de son réseau dans 1 681 entreprises. Le Fonds compte
maintenant près de 570 000 actionnaires et a participé, seul ou avec d'autres
partenaires financiers, à la création, au maintien et au soutien de plus de
116 000 emplois. Pour en savoir plus, consultez le site www.fondsftq.com.




Renseignements :

Renseignements: le numéro de téléphone ci-dessous est à l'usage exclusif
des journalistes et des autres représentants des médias; Josée Lagacé,
Conseillère principale aux relations de presse et aux communications, Fonds de
solidarité FTQ, (514) 850-4835, jlagace@fondsftq.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.