Reconnaissance de la nation québécoise - Le Mouvement national des Québécoises et Québécois demande des gestes concrets



    MONTREAL, le 20 juin /CNW Telbec/ - La Chambre des communes a reconnu, à
l'automne 2006, l'existence de la nation québécoise. Plus d'un an plus tard,
cette reconnaissance demeure encore symbolique et les principes fondateurs de
la nation québécoise, la langue, la culture et l'identité, n'ont profité
d'aucune action tangible. "La Chambre des communes a aujourd'hui la
possibilité d'être conséquente avec cette reconnaissance de la nation
québécoise. Il est temps de passer de la parole aux actes et de voter en
faveur de gestes concrets. C'est pourquoi le Mouvement national des
Québécoises et Québécois appuie les initiatives actuellement menées par le
Bloc Québécois en matière d'identité, de langue et de culture" affirme
Chantale Trottier, présidente du MNQ.
    Le Mouvement national des Québécoises et Québécois souhaite que les
initiatives du Bloc Québécois en faveur de la protection de la langue
française, de l'épanouissement de la culture québécoise et surtout du respect
de l'identité québécoise soient appuyées par les parlementaires qui ont voté
en faveur de la reconnaissance de la nation québécoise. "Le rejet du
multiculturalisme à la canadienne, l'application de la loi 101 dans l'ensemble
des domaines d'emplois et le contrôle des moyens de télécommunications pour le
Québec font aujourd'hui consensus. Les parlementaires fédéraux, d'un océan à
l'autre, se doivent de respecter minimalement la volonté du Québec dans ces
domaines", ajoute Chantale Trottier, présidente du MNQ.
    Pour le MNQ, qui célèbre aujourd'hui 60 ans d'action politique en faveur
des droits du Québec, les parlementaires de la Chambre des communes ont
aujourd'hui l'occasion d'être cohérents et audacieux. "Malgré les fondements
et les évidences qui nous distinguent du reste du Canada, la nation québécoise
ne profite d'aucune reconnaissance concrète au sein des lois du gouvernement
fédéral. Il y a des limites à dire une chose et faire son contraire" conclut
la présidente du MNQ.

    Fondé en 1947, le Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ)
regroupe aujourd'hui dix-neuf (19) Sociétés nationales et Sociétés
Saint-Jean-Baptiste réparties sur tout le territoire du Québec et compte, au
total, quelque 110 000 membres. Il a pour mission de promouvoir un Québec
libre, français et démocratique. Le MNQ coordonne aussi la mise en oeuvre de
la Fête nationale au nom du Gouvernement du Québec depuis 1984.




Renseignements :

Renseignements: Julien Baudry, Mouvement national des Québécoises et
Québécois, (514) 527-9891, (514) 793-9193 (cellulaire), jbaudry@mnq.qc.ca

Profil de l'entreprise

Mouvement national des Québécoises et Québécois

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.