Recherche : avancée importante pour diagnostiquer le cancer du sein



    SHERBROOKE, QC, le 18 nov. /CNW Telbec/ - Des chercheurs de l'Université
de Sherbrooke ont découvert de nouveaux marqueurs moléculaires qui
faciliteront le diagnostic du cancer du sein. Cette découverte majeure défraie
la manchette de la revue scientifique Cancer Research, publiée samedi dernier.
    Cette étude, menée par plus de 20 chercheurs hautement qualifiés de la
Faculté de médecine et des sciences de la santé, dont plusieurs oeuvrent aussi
au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, ouvre la voie à une
meilleure évaluation des traitements du cancer du sein.
    "Jusqu'à présent, les pathologistes établissent le diagnostic d'un cancer
du sein en évaluant les tissus prélevés par observation, précise le directeur
de cette recherche, le professeur Sherif Abou Elela du Département de
microbiologie et d'infectiologie de l'Université de Sherbrooke. Grâce aux 41
nouveaux marqueurs moléculaires associés spécifiquement au tissu mammaire, on
pourrait déterminer de façon plus précise si un prélèvement par biopsie est
composé de cellules cancéreuses ou normales."
    Le cancer du sein est la forme de cancer la plus répandue et la
principale cause de décès chez les femmes de moins de 50 ans. L'identification
de marqueurs moléculaires en vue d'améliorer le diagnostic et le pronostic de
cette maladie est donc cruciale.

    Un test de dépistage basé sur l'ARN

    Les 41 marqueurs moléculaires créent un patron associé au cancer du sein,
explique le professeur Abou Elela. "En ayant recours à ce patron, le
diagnostic deviendra éventuellement un simple test moléculaire automatisé qui
pourra être comparé d'un hôpital à l'autre. Ce test fournira beaucoup plus de
précisions sur le type de tumeur, son degré d'agressivité et sur la biologie
de la tumeur. En bout de ligne, l'objectif est d'arriver à établir un
diagnostic le plus rapidement possible, puis le traitement approprié." Le
chercheur ajoute qu'avant d'être en mesure d'offrir ce test en milieu
clinique, il faudra élargir les recherches et étudier un nombre plus important
d'échantillons.
    "Depuis 2006, nous travaillons sur une nouvelle plateforme d'analyse en
génétique moléculaire de l'ARN, une technologie de criblage développée à
l'Université de Sherbrooke qui permet d'étudier la variation des gènes",
précise le professeur Abou Elela. Entièrement robotisée, la Plateforme de
RNomique Génome Québec et Université de Sherbrooke permet aux chercheurs
d'étudier à haut-débit l'expression des différentes formes spécifiques des
gènes (appelées variants d'épissage, qui sont des ARN). Les recherches de
l'équipe sherbrookoise ont permis d'identifier de nombreux gènes dont les
différentes formes pourraient être impliquées dans la transformation d'un
tissu normal en tissu cancéreux.

    A propos du Laboratoire de génomique fonctionnelle de l'UdeS

    Créé en 2003, le Laboratoire de génomique fonctionnelle s'intéresse à
l'analyse d'un ensemble de gènes liés au cancer. Les projets de recherche,
sous la direction scientifique du professeur Sherif Abou Elela, mèneront à la
production d'une série de marqueurs associés au cancer, ce qui permettra de
développer des outils diagnostiques. Relié au Département de microbiologie et
infectiologie de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de
l'Université de Sherbrooke, le Laboratoire est financé par Génome Canada,
Génome Québec, l'Université de Sherbrooke et par les Instituts de recherche en
santé du Canada.

    A propos de la Plateforme de RNomique Génome Québec et Université de
    Sherbrooke

    Financée par Génome Québec et l'Université de Sherbrooke, la Plateforme
de RNomique créée en novembre 2006, s'intègre aux activités de recherche de la
Faculté de médecine et des sciences de la santé de l'Université. Elle offre
aux chercheurs et cliniciens des secteurs universitaire, industriel et
commercial des services robotisés permettant l'analyse à haut débit de données
en génétique moléculaire de l'ARN.




Renseignements :

Renseignements: Sherif Abou Elela, professeur et directeur scientifique,
(819) 820-6868, poste 15789, Sherif.Abou.Elela@USherbrooke.ca; Source: Johanne
Leroux, responsable des communications - secteur santé, (819) 820-6868, poste
72581, Johanne.Leroux2@USherbrooke.ca; www.USherbrooke.ca/medias


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.