Réaction préliminaire à l'avis du Conseil supérieur de l'éducation



    
              La Fédération des commissions scolaires du Québec
        souscrit aux aspects positifs des projets pédagogiques particuliers
                                au secondaire
    

    QUEBEC, le 19 avril /CNW Telbec/ - Dans un avis rendu public aujourd'hui
et portant sur les projets pédagogiques particuliers au secondaire, le Conseil
supérieur de l'éducation (CSE) considère que la mise sur pied de tels projets
a des effets positifs pour les élèves. La Fédération des commissions scolaires
du Québec (FCSQ) souscrit à ce constat. "En plus d'avoir un effet positif sur
l'apprentissage des élèves, les projets pédagogiques particuliers motivent et
mobilisent les équipes enseignantes, rendent les parents plus intéressés et
davantage satisfaits à l'égard de l'école secondaire et dynamisent les
commissions scolaires et les écoles", de préciser le président de la FCSQ, M.
André Caron.
    Les projets pédagogiques particuliers constituent l'un des moyens
qu'utilisent les écoles pour répondre aux intérêts variés et aux besoins
diversifiés de formation des jeunes. "Pour donner un écho favorable aux
besoins des jeunes et favoriser leur réussite, l'école secondaire se doit de
diversifier la formation qu'elle offre", poursuit M. Caron. Elle le fait déjà
de diverses façons : cours à option, filières et parcours de formation,
approches et méthodes pédagogiques, programmes ciblés comme Agir autrement,
regroupement d'élèves, etc. Le CSE reconnaît que ces projets pédagogiques
particuliers améliorent la formation générale de base, favorisent la
motivation et la persévérance scolaires, facilitent l'exploration et
l'initiation à de nouveaux champs de connaissance et d'intérêt et permettent
de tester des aptitudes dans des domaines particuliers (artistique, sportif,
intellectuel, scientifique, informatique, etc.).
    Précisons que le réseau scolaire public a déjà mis en oeuvre d'autres
orientations et recommandations exposées aujourd'hui dans l'avis du CSE. De
fait, plusieurs écoles favorisent l'accès d'un plus grand nombre d'élèves aux
projets pédagogiques particuliers en limitant les pratiques de sélection des
élèves axées sur la seule base des performances scolaires et en misant
davantage sur des critères plus inclusifs (intérêt, motivation, aptitude).
Plusieurs d'entre elles tirent aussi profit de la mise en oeuvre du renouveau
pédagogique pour diversifier la formation. D'autres encore développent les
compétences du personnel enseignant en matière d'hétérogénéité scolaire.

    La FCSQ estime que certaines orientations méritent une analyse plus
    approfondie

    La FCSQ estime, par ailleurs, qu'un certain nombre d'orientations et de
recommandations méritent une réflexion et une analyse plus approfondie. Les
réserves de la FCSQ concernent, entre autres, l'établissement d'une offre de
formation plus complémentaire et d'un mécanisme de dialogue entre les secteurs
d'enseignement public et privé en vue d'harmoniser l'offre de formation et de
partager la responsabilité de l'intégration scolaire. La FCSQ veut également
analyser davantage les implications des recommandations du CSE au regard de
l'évaluation et de la reddition de comptes.




Renseignements :

Renseignements: Jean-Pierre St-Gelais, Conseiller en communications, La
Fédération des commissions scolaires du Québec, (418) 651-3220


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.