Réaction de l'UMQ au budget provincial - Quelques mesures intéressantes pour les régions, mais beaucoup reste à faire



    QUEBEC, le 13 mars /CNW Telbec/ - Pour l'Union des municipalités du
Québec (UMQ), le budget présenté aujourd'hui comporte des mesures
intéressantes pour les régions, mais considère du même souffle qu'il y a
encore beaucoup à faire pour régler certains dossiers majeurs du monde
municipal, comme celui des infrastructures. "Nous espérons maintenant que le
gouvernement du Québec s'entende avec le fédéral pour la mise en oeuvre du
programme Chantiers Canada et la permanence du transfert de la taxe sur
l'essence. L'UMQ offre sa collaboration au gouvernement pour qu'une majeure
partie des fonds de Chantiers Canada soit consacrée à la résorption du déficit
des infrastructures municipales. Elle réitère également son souhait pour qu'il
rende pérenne sa contribution pour la taxe sur l'essence," a déclaré le
président de l'UMQ et maire de Sherbrooke, M. Jean Perrault.
    L'UMQ reçoit également positivement l'annonce d'un investissement de
132 millions $ pour la construction de 2 000 logements sociaux dans le cadre
du programme AccèsLogis Québec, assurant ainsi sa reconduction au-delà de
2009, une demande qu'elle a maintes fois formulée. Le gouvernement porte ainsi
l'objectif de construction à 24 000 unités.

    Aide aux régions

    L'annonce de l'accès à Internet haute vitesse dans toutes les régions du
Québec, grâce au nouveau programme Communautés rurales branchées, est une
autre excellente nouvelle. Cette mesure fait suite aux revendications de l'UMQ
dans le cadre de son plan d'action pour l'occupation du territoire québécois.
Le gouvernement engagera ainsi 20 millions $ au cours des prochaines années
pour soutenir le nouveau programme qui offrira un soutien financier à
l'identification ainsi qu'à la réalisation de projets collectifs émanant des
régions, des MRC ou de regroupements de municipalités, d'entreprises ou de
citoyens.
    Bien qu'il n'y ait pas de mesures financières pour le secteur
manufacturier, le budget prévoit néanmoins quelques mesures fiscales comme
l'abolition immédiate de la taxe sur le capital pour cette industrie.
    L'UMQ salue les crédits supplémentaires de 50 millions $ sur cinq ans
pour prolonger l'application du Fonds de soutien aux territoires en
difficulté, étendre l'application de celui-ci à toutes les MRC qui comprennent
des municipalités en difficulté et créer un volet spécifique aux MRC des
régions centrales qui comprennent des municipalités en difficulté et qui n'ont
pas accès aux mesures fiscales dont bénéficient les régions ressources.
    L'Union aurait par ailleurs souhaité que les mesures d'aide à la nouvelle
économie ne soient pas exclusivement consacrées aux technologies de
l'information, mais soient plutôt bonifiées et élargies à l'ensemble de la
nouvelle économie étant donné que ce secteur contribue activement au
développement économique.
    L'UMQ est aussi déçue de constater que ce budget ne propose aucune aide
supplémentaire pour régler la problématique de l'industrie forestière. En plus
de collaborer aux consultations du ministre Béchard sur l'avenir du secteur
forestier, le comité Forêt de l'Union poursuivra donc ses représentations pour
soutenir les travailleurs et les communautés touchées par la crise actuelle.
    Enfin, ce qui a trait à l'environnement, l'UMQ souhaite être consultée
sur le projet de redécoupage géographique des territoires dévolus aux
organismes de bassin versant.
    "Les municipalités contribuent quotidiennement à l'amélioration de la
qualité de vie des citoyens et citoyennes et au développement économique de
leur communauté. Leurs responsabilités ne cessant d'augmenter, l'impôt foncier
ne suffit plus et est inéquitable. C'est pourquoi nous devons poursuivre nos
discussions avec le gouvernement du Québec afin que les municipalités aient
accès à des sources de financement stables et récurrentes, qui leur
permettront de planifier à long terme. Le budget déposé aujourd'hui apporte
quelques solutions, mais il y a encore beaucoup de pain sur la planche", a
ajouté Monsieur Perrault.

    Depuis sa fondation en 1919, l'UMQ représente les municipalités de toutes
tailles dans toutes les régions du Québec. Elle a pour mission de contribuer
au progrès et à la promotion de municipalités démocratiques, dynamiques et
performantes, dédiées au mieux-être des citoyennes et citoyens. La structure
de l'UMQ, qui regroupe ses membres en caucus d'affinité : municipalités
locales, municipalités de centralité, villes d'agglomération, grandes villes
et municipalités de la Métropole, est l'expression de toute la diversité et de
la solidarité municipale québécoise.




Renseignements :

Renseignements: François Sormany, Directeur des communications, (514)
282-7700, poste 265, Cellulaire: (514) 910-7272, fsormany@umq.qc.ca; Source:
Union des municipalités du Québec


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.