Réaction au budget fédéral 2008 - Le gouvernement rate une occasion rêvée de rectifier le tir en matière d'économie



    TORONTO, le 26 fév. /CNW/ - Le directeur national du Syndicat des
Métallos au Canada a déclaré que le budget fédéral déposé mardi offre peu
d'aide aux Canadiens qui font face à un avenir incertain.
    Ken Neumann, qui est également représentant international du Syndicat des
Métallos, déclare que les secteurs les plus touchés par des revers
économiques, soit ceux de la fabrication et de la foresterie, ne recevront que
très peu de soutien pour revitaliser des collectivités minées par une crise
qui ne semble pas près de s'atténuer.
    "Au cours du prochain exercice financier, le gouvernement fédéral
consacrera six dollars en réductions d'impôts aux entreprises pour chaque
dollar additionnel investi dans des programmes destinés aux Canadiens comme
vous et moi", a déclaré M. Neumann. "Le budget prévoit, pour le secteur de la
fabrication, une déduction pour amortissement accéléré calculée sur une base
dégressive plutôt que sur une base linéaire.
    "Bien que la crise dans le secteur de la fabrication ait vraiment empiré
au cours de la dernière année, les incitatifs fiscaux ciblés compris dans le
budget déposé mardi sont moins importants que ceux qui faisaient partie du
budget de l'an dernier. D'ici 2013, les réductions d'impôts offertes sans
condition aux entreprises coûteront vingt fois plus cher que les incitatifs
fiscaux de 2007 et de 2008 réunis."
    M. Neumann a ajouté que pendant que les fabricants bénéficieront d'une
déduction pour amortissement de 50 %, les entreprises du secteur des sables
bitumineux de l'Alberta, de leur côté, pourront tirer parti d'une déduction
pour amortissement de 100 % jusqu'en 2010.
    Entre-temps, la seule aide au secteur en difficulté de la foresterie
prévue par le budget consiste en un programme de deux ans et de dix millions
de dollars destiné à la promotion de l'industrie forestière canadienne. Cette
aide se situe bien en deçà des mesures musclées qui s'imposent pour soutenir
ce secteur dans l'immédiat.
    "Au-delà de l'incertitude qui persiste, les Canadiens à faible revenu ne
bénéficieront pas du nouveau compte d'épargne libre d'impôt, qui aidera ceux
qui disposent d'un revenu supplémentaire à épargner aux frais de ceux qui ne
peuvent pas se le permettre", a-t-il affirmé. "La plupart des allégements
fiscaux iront à ceux qui cotisent déjà à un REER. Si l'on examine 2005, année
la plus récente pour laquelle de telles données sont disponibles, 44 % des
gains en capital imposable reviennent aux 0,6 % des déclarants les plus
riches.
    "Il s'agit d'un programme dont bénéficient seulement des privilégiés."
    M. Neumann a ajouté que ce budget est décevant et qu'il donne une raison
suffisante pour demander un changement de gouvernement.
    "Les travailleurs canadiens et leurs familles ne peuvent se permettre de
vivre une autre année d'incertitude", a-t-il ajouté. "Si le gouvernement
Harper ne se résout pas à mettre de l'avant des mesures qui conjuguent des
stimulants économiques, la reconstruction du secteur de la fabrication et le
leadership dans la lutte contre les changements climatiques, nous aurons alors
à élire un gouvernement qui le fera."





Renseignements :

Renseignements: Ken Neumann, (416) 558-2510; Charles Campbell
(recherchiste, Syndicat des Métallos), (647) 233-1368


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.