Réaction à la hausse du salaire minimum - C'EST BIEN. IL FAUT MAINTENANT INDEXER LES PRESTATIONS D'AIDE AUX PERSONNES ASSISTEES SOCIALES



    QUEBEC, le 13 déc. /CNW Telbec/ - Les députés Lisette Lapointe de
Crémazie et Nicolas Girard de Gouin, soulignent que la décision du
gouvernement Charest de hausser le salaire minimum de 50 cents à compter du
1er mai 2008 va contribuer à lutter contre la pauvreté mais estiment qu'il
faut également penser aux prestataires de l'aide sociale.
    "Le gouvernement Charest a échoué pour lutter efficacement contre la
pauvreté. Les refuges pour sans-abris manquent de financement et débordent,
les banques alimentaires ne suffisent plus et accueillent maintenant de jeunes
familles dont les parents travaillent. Il y a là un signe qui ne ment pas et
le gouvernement Charest y répond en apportant un correctif nécessaire au
salaire minimum", a déclaré Nicolas Girard.
    Pour le Parti Québécois, un autre pas doit être franchi. "Le gouvernement
du Québec doit procéder à la pleine indexation des prestations d'aide aux
personnes assistées sociales. Ces personnes ont droit, eux aussi, à plus de
dignité. C'est ce que nous proposions en campagne électorale et c'est ce que
nous réitérons aujourd'hui", a soutenu Lisette Lapointe.
    -%SU: CPN,LBR
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 644-9318


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.