Réaction à la hausse annoncée de 50 sous du salaire minimum - Le Collectif pour un Québec sans pauvreté voit plus loin



    QUEBEC, le 13 déc. /CNW Telbec/ - Le Collectif pour un Québec sans
pauvreté, qui accompagnait ce matin le Front de défense des non-syndiquéEs au
dépôt de sa pétition demandant une augmentation substantielle du salaire
minimum, réagit favorablement à la hausse annoncée de 50cents, soit 6,25% du
taux du salaire minimum, annoncée immédiatement après par le ministre du
Travail.
    C'est la plus forte hausse du salaire minimum depuis celle de 7,5% que la
Marche des femmes "Du pain et des roses" avait arrachée au gouvernement en
1995 par la force de la pression populaire. Aujourd'hui, c'est encore la
mobilisation des 28 000 signataires de la pétition du Front de défense des
non-syndiquéEs qui obtient ce résultat. Le mouvement populaire a des raisons
d'être fier. Il ne faudrait pas cependant que, comme en 1995, on s'en tienne
là : le ministre du Travail doit planifier de nouvelles augmentations à brève
échéance, en les inscrivant dans une visée précise d'élimination de la
pauvreté. D'ailleurs, le Québec est en retard par rapport à l'Ontario qui a
promis un salaire minimum à 10,25$ en 2010.
    Pour continuer à progresser, il est possible d'appuyer une nouvelle
demande d'augmentation du salaire minimum en signant la pétition du Collectif
pour un Québec sans pauvreté : MISSION COLLECTIVE : bâtir un Québec sans
pauvreté, dont l'une des trois demandes est précisément la hausse du salaire
minimum à 10,16 $/heure, afin qu'une personne seule travaillant
40 heures/semaine sorte de la pauvreté. Les deux autres demandes de la
pétition sont complémentaires : que toutes les personnes aient accès, sans
discrimination, à des services publics universels de qualité et que les
protections publiques soient haussées afin d'assurer à toutes les personnes un
revenu au moins égal à la mesure du panier de consommation, soit 13 267 $/an,
afin de préserver leur santé et leur dignité.

    Actif depuis 1998, le Collectif pour un Québec sans pauvreté regroupe 32
organisations nationales québécoises, populaires, communautaires, syndicales,
religieuses, féministes, étudiantes, coopératives ainsi que des collectifs
régionaux dans quinze régions du Québec. Toutes ces organisations ont dans
leur mission de lutter contre la pauvreté, de faire de la défense de droits et
de promouvoir la justice sociale. Des centaines d'organisations et
d'individuEs de plusieurs secteurs de la société civile forment son réseau
d'appui.




Renseignements :

Renseignements: Solène Tanguay, responsable des communications,
Cellulaire: (418) 254-7238, communications@pauvrete.qc.ca, www.pauvrete.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.