RBC s'attend à un ralentissement des rénovations au Canada, mais les dépenses continueront d'augmenter



    C'est dans les Prairies qu'on rénovera le plus les maisons

    TORONTO, le 3 oct. /CNW/ - Le nombre de propriétaires résidentiels
canadiens qui prévoient de rénover leur logement est moins important que les
années précédentes, mais les dépenses qu'ils consacrent aux travaux
augmentent. C'est ce qui ressort d'une étude RBC/Ipsos Reid qui constate que
les projets de rénovation sont en baisse à peu près partout au Canada, sauf en
Saskatchewan et au Manitoba.
    Selon le sondage, 67 pour cent des propriétaires résidentiels canadiens
disent qu'ils prévoient de faire des travaux de rénovation au cours des deux
prochaines années. Ils étaient 70 pour cent en 2006 et 76 pour cent en 2005.
Si, en général, les intentions de rénovation sont en baisse, ceux qui
prévoient d'en faire s'attendent à dépenser plus avec des dépenses moyennes
passant de 8 834 $ en 2005 et de 8 982 $ en 2006 à 9 850 $.
    "Soixante-quinze pour cent des propriétaires résidentiels en Saskatchewan
et au Manitoba se préparent à rénover au cours des deux prochaines années, ce
qui fait de cette région du pays la seule où les intentions de rénovation
augmentent, dit Catharine Adams, vice-présidente, Financement sur valeur nette
immobilière. L'autre surprise pour nous a été de constater que ce sont les
propriétaires des Prairies qui financent le plus leurs rénovations en
utilisant l'avoir-propre déjà acquis dans leur maison."
    L'étude RBC révèle que les principaux motifs pour ceux qui comptent
rénover au cours des deux prochaines années sont l'esthétique (61 pour cent),
la sécurité et l'entretien (28 pour cent), le plaisir (25 pour cent) et
l'augmentation de la valeur (23 pour cent). Les salles de bain (35 pour cent)
et les cuisines (29 pour cent) restent les plus populaires de tous les projets
de rénovation. Ces résultats concordent avec les années précédentes.
    L'étude révèle aussi une baisse régulière du nombre de propriétaires qui
ont réalisé des projets de rénovation au cours des deux dernières années, si
bien que les résultats passent de 65 pour cent en 2006 et 70 pour cent en 2005
à 61 pour cent en 2007. Parmi ceux qui ont rénové au cours des deux dernières
années, les deux tiers (66 pour cent) avaient un budget, mais près de la
moitié (43 pour cent) l'ont dépassé. En moyenne, ceux qui ont des budgets les
dépassent de 74 pour cent. Parmi les "plus gros casse-tête de la rénovation",
le temps qu'il a fallu pour réaliser les travaux (46 pour cent) et les coûts
globaux (34 pour cent) l'ont emporté haut la main.
    "Que la raison d'entreprendre un projet de rénovation soit de rendre la
maison plus intéressante ou d'en augmenter la valeur, la rénovation est
souvent une source de frustration, dit Mme Adams. Une fois qu'on a commencé,
il est si facile d'ajouter toujours des éléments à la liste des travaux à
faire, si bien qu'on découvre rapidement qu'on a dépassé le budget et le
calendrier. La meilleure manière pour limiter les maux de tête consiste à
s'attendre à des imprévus. Cependant, une planification réalisée bien à
l'avance, un budget réaliste et la recherche des options de financement les
plus souples sont aussi utiles."
    Ces conclusions sont tirées d'un sondage de RBC effectué par Ipsos Reid
entre le 1er et le 7 août 2007. Le sondage en ligne est basé sur des
entretiens avec un échantillon de 3 853 Canadiens adultes propriétaires d'un
logement sélectionnés au hasard. Avec un échantillon de cette taille, les
résultats sont considérés comme précis à +/- 1,58 point de pourcentage près,
19 fois sur 20, comparativement à ce qu'ils auraient été si toute la
population adulte canadienne avait été consultée. Ces données ont fait l'objet
d'une pondération statistique pour assurer que la répartition régionale et par
âge et sexe reflète celle de la population canadienne réelle, selon les
données du recensement de 2001.

    
    Rénovations en chiffres

    Intentions entre les régions                   Moyenne dépensée
    ----------------------------                   ----------------
    C.-B.                       70 %                       11 629 $
    Alberta                     69 %                       13 012 $
    Sask./Man.                  75 %                        9 799 $
    Ontario                     66 %                       10 495 $
    Québec                      64 %                        6 861 $
    Atlantique Canada           67 %                        7 588 $


    Personnes qui envisageraient d'emprunter sur la valeur nette de leur
    propriété et répartition démographique
    --------------------------------------------------------------------
    C.-B.                       42 %                 Hommes    45 %
    Alberta                     42 %                 Femmes    38 %
    Sask./Man.                  49 %
    Ontario                     37 %
    Québec                      45 %
    Atlantique Canada           44 %


    Rénovation ou vente/déménagement
    --------------------------------
    Région                   Rénover                         Vendre
    ------                   -------                         ------
    C.-B.                       71 %                           25 %
    Alberta                     75 %                           20 %
    Sask./Man.                  79 %                           15 %
    Ontario                     72 %                           24 %
    Québec                      78 %                           15 %
    Atlantique Canada           73 %                           23 %


    Points intéressants

    -   Les Canadiens qui rénovent leur maison trouvent plus souvent leur
        inspiration dans des grands magasins (41 pour cent) et des émissions
        de télévision consacrées aux rénovations domiciliaires (26 pour cent)
        qu'auprès d'un conjoint ou d'un partenaire (un pour cent).

    -   La Saskatchewan et le Manitoba sont en tête dans le pays pour les
        installations de bains tourbillons (cinq pour cent).

    -   Seulement trois pour cent des propriétaires qui ont rénové au cours
        des deux dernières années disent qu'ils n'ont pas eu de "casse-tête"
        avec leurs rénovations.
    





Renseignements :

Renseignements: Contact médias: Raymond Chouinard, (514) 874-6556; Pour
l'ensemble des résultats chiffrés, prière de consulter le site Web de Ipsos
Reid à l'adresse www.ipsos.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.