RBC détermine que les propriétaires canadiens se tournent vers les écorénovations pour réaliser des économies



    TORONTO, le 17 sept. /CNW/ - Selon la Cinquième étude annuelle sur la
rénovation de RBC, l'écorénovation pourrait faire fureur parmi les Canadiens
qui prévoient effectuer des améliorations domiciliaires d'ici quelques années.
Selon le sondage, la majorité (60 %) des Canadiens choisiront des options
écologiques pour leurs rénovations domiciliaires et 30 pour cent (contre
14 pour cent en 2007) affirment envisager des rénovations d'abord et avant
tout afin d'améliorer l'efficacité énergétique de leur maison.
    Toutefois, 76 % disent qu'ils ne le feront que si cela leur permet de
réaliser des économies à long terme. En fait, seulement 8 % des répondants
choisiraient des options vertes même si celles-ci devaient s'avérer plus
coûteuses sans pour autant être plus rentables à la longue.
    "Il est très encourageant de constater que les Canadiens continuent
d'afficher un fort penchant pour l'écorénovation, déclare Catherine Adams,
vice-présidente, Financement sur valeur nette immobilière. L'environnement y
gagne autant que les propriétaires, peu importe leurs motifs. Que l'on veuille
économiser de l'argent, réduire l'impact de sa maison sur l'environnement ou
simplement améliorer son habitation, l'écorénovation est un choix sensé à tous
points de vue."
    Beaucoup de Canadiens espèrent tirer profit de leurs écorénovations
puisque 76 % estiment que les améliorations écologiques peuvent accroître la
valeur de leur maison. Parmi ceux-ci, 61 % croient que la pose de panneaux
solaires serait le meilleur moyen d'accroître la valeur de leur habitation. Le
remplacement des fenêtres (67 %) et la pose d'un appareil de chauffage à haut
rendement (64 %) étaient aussi des choix de rénovation très prisés.

    VIVRE SANS LE RESEAU

    Les propriétaires se montrent aussi ouverts à des mesures supplémentaires
pour améliorer le bilan carbone de leur maison. Selon le sondage, les
Canadiens sont intrigués par l'idée de vivre "sans le réseau", c'est-à-dire en
autosuffisance, sans avoir recours aux services publics. Une majorité (51 %)
déclare qu'elle envisagerait bel et bien un tel changement.
    Le concept d'une "maison nette zéro" paraît encore plus attrayant aux
Canadiens, puisque 66 % disent qu'ils envisageraient des options vertes
permettant à leur maison de produire au moins autant d'énergie qu'elle n'en
consomme. Plus de la moitié des répondants (56 %) croient que leur habitation
peut vraiment devenir une "maison nette zéro" d'ici 5 ans et 70 % croient que
cela peut se réaliser d'ici 10 ans.
    RBC commandite la partie "Now House" de l'initiative de logement durable
Equilibrium(mc) de la Société canadienne d'hypothèque et de logement. Conçue
pour produire autant d'énergie qu'elle n'en consomme, la maison Now House
reprend les caractéristiques des maisons bâties pendant la Deuxième Guerre
Mondiale, il y a 60 ans. Elle comprend des technologies de construction
durables comme une meilleure isolation, la réduction des fuites d'air, de
nouvelles fenêtres, des planchers chauffants et des panneaux solaires. C'est
un véritable exemple de la façon dont on peut transformer une maison ordinaire
afin d'augmenter son rendement énergétique et de réduire sa consommation
d'eau. Pour en savoir plus sur la "Now House", visitez www.rbc.com/maison.

    UN PLAN ENERGETIQUE POUR VOTRE MAISON

    Soixante-quatre pour cent des répondants au sondage ont dit qu'ils
envisageraient de faire réaliser une vérification environnementale de leur
maison avant de la rénover, afin de déterminer comment réduire sa consommation
d'énergie. Il n'y a là rien de surprenant quand on sait que les propriétaires
signalent une augmentation de 16 % de leur facture énergétique par rapport à
l'année précédente.
    "De plus en plus de Canadiens commencent à changer fondamentalement leur
conception de leur habitation et de son empreinte environnementale, poursuit
Mme Adams. La première étape d'une écorénovation bien avisée est la
réalisation d'une vérification énergétique résidentielle. RBC offre une remise
de 300 $ sur le coût d'une telle vérification aux clients qui optent pour une
Hypothèque Ecoénergie : www.rbc.com/ecoenergie."
    Ce ne sont là que quelques-unes des conclusions de l'étude RBC menée par
Ipsos Reid entre les 13 et 18 août 2008. Le questionnaire en ligne était basé
sur un échantillon aléatoire de 3733 adultes canadiens possédant une
habitation. Avec un échantillon de cette taille, les résultats sont considérés
comme précis à +/- 1,6 points de pourcentage près, 19 fois sur 20,
comparativement à ce qu'ils auraient été si toute la population adulte
canadienne avait été consultée. Ces données ont été pondérées statistiquement
pour assurer que la composition de l'échantillon par région et par âge et sexe
reflète celle de la population canadienne réelle d'après les données du
recensement de 2001.

    Pour le tableau complet des résultats, visitez le site Web d'Ipsos Reid à
www.ipsos.ca.





Renseignements :

Renseignements: Personne-ressource, médias: Raymond Chouinard, Relations
avec les médias, RBC, (514) 874-6556


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.