Rapport sur l'état de la recherche en management, en gestion des affaires et en finance : le comité d'experts recommande plus de contact entre chercheurs et gens d'affaires



    OTTAWA, le 25 mai /CNW Telbec/ - La recherche canadienne dans les
domaines du management, de la gestion des affaires et de la finance se classe
au-dessus de la moyenne mondiale, mais ses résultats sont peu mis en
application par les chefs d'entreprise du Canada. Il s'agit là de la
principale conclusion du rapport, publié aujourd'hui, d'un comité d'experts
mandaté par le Conseil des académies canadiennes (CAC). A la demande du
Conseil de la recherche en sciences humaines (CRSH), le comité a évalué les
forces et faiblesses de la recherche en management, en gestion des affaires et
en finance au Canada.
    En 2007, on a demandé au Conseil de mener une étude indépendante portant
sur les forces et faiblesses de la recherche universitaire en management, en
gestion des affaires et en finance au Canada. Le rapport complet, intitulé
Meilleur recherche = meilleure management (disponible sur le site Web du CAC
au www.scienceadvice.ca), aborde l'étendue actuelle de la recherche en
management, en gestion des affaires et en finance au Canada (c.-à-d., le
nombre de chercheurs et les disciplines), le degré de collaboration entre ces
domaines, ainsi que le classement de la recherche canadienne en management, en
gestion des affaires et en finance dans le monde. Le rapport a révélé que les
activités de la communauté universitaire dans ces domaines se classent
au-dessus de la moyenne mondiale. Le comité recommande de déployer des efforts
et des ressources pour créer un climat qui favorise davantage la collaboration
entre les chercheurs oeuvrant dans ces disciplines et les intervenants des
secteurs privé, public et sans but lucratif.
    "Le comité a constaté que plusieurs écoles de management et de la gestion
des affaires canadiennes se classaient plutôt bien sur la scène internationale
pour le rendement de la recherche", déclare David Zussman, président du comité
d'experts et titulaire de la Chaire Jarislowsky sur le management dans le
secteur public soutenue par l'Ecole de gestion Telfer et la Faculté des
sciences sociales de l'Université d'Ottawa. "Cependant, ajoute-t-il, les
entrevues et les sondages menés pour le compte du comité faisaient ressortir
un écart entre les résultats de la recherche en management, en gestion des
affaires et en finance et leur mise en application par les gestionnaires
eux-mêmes."
    Pour combler cet écart, le comité propose que les fonds supplémentaires
du budget fédéral de 2007 réservés à la recherche en management, en gestion
des affaires et en finance soient consacrés à de grands projets collaboratifs
se déroulant sur plusieurs années, des projets au potentiel de pertinence
démontré et permettant le transfert de connaissances. Le but serait
d'améliorer la compétitivité et la performance du milieu canadien des
affaires. Le comité propose un nouveau programme qui n'engloberait que le
financement complémentaire dédié à la recherche en management, en gestion des
affaires et en finance annoncé dans le budget 2007; il n'affecterait pas le
financement habituel de la recherche en management, en gestion des affaires et
en finance, pas plus qu'il ne réduirait les subventions à d'autres disciplines
ayant l'appui du CRSH.
    Quant au contexte dans lequel le rapport a été rédigé, le professeur
précise : "Le comité avait pour mandat d'évaluer l'état actuel de la recherche
en management, en gestion des affaires et en finance dans les universités et,
dans cette optique, d'identifier toute possibilité inexploitée qui pourrait
produire un impact important grâce au soutien ciblé de la recherche en
management, en gestion des affaires et en finance, annoncé dans le budget
2007."
    Le rapport complet, ainsi qu'un sommaire intitulé Points saillants du
rapport, peuvent être téléchargés dans les deux langues officielles à partir
du site Web du CAC, à l'adresse www.scienceadvice.ca.

    Pour en savoir plus sur le Conseil des académies canadiennes, ses
produits et services, ainsi que sur les travaux des précédents comités
d'experts, veuillez consulter le site Web du CAC, à l'adresse
www.sciencepourlepublic.ca.




Renseignements :

Renseignements: ou pour organiser des entrevues: Samantha Rae,
Gestionnaire des communications, Conseil des académies canadiennes,
(613)567-5000, poste 256, samantha.rae@sciencepourlepublic.ca

Profil de l'entreprise

Conseil des académies canadiennes

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.